Stellaris Majores
Bienvenue sur SM !

Petite étoile, ne vas pas plus loin, ta place est ici parmi nous ~



 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

avatar
Messages : 66
Points Stellaire : 37
Date d'inscription : 10/10/2017
Age : 22
Who am i !

Feuille de personnage
Infos:

[Solo] Je ne suis pas prêt...

MessageSujet: [Solo] Je ne suis pas prêt... Mer 10 Jan - 23:45

« M’man, je sors, je rentrerais tard ce soir. »
« Oh, heu d’accord mon grand. Tu vas où ? »
« Je vais voir Kephri et Natalia, on a prévu une petite soirée à l’Auberge de Jeromus. »
« Ah je vois, je vois. Soyez sage alors ~. Tant que tu es chéri, apportes ça à Jaromus, ça lui fera plaisir et passe le bonjour à Suzanne de ma part.
Tu seras un ange ♥️ »

Elle me tendit un petit sac que je saisi à la volée.

« Ca marche, allez bisous. »
« Amuses-toi bien mon cœur et pas de bêtises. »

C’est à ce moment là que je ferme la porte derrière moi.

« Ouais, ouais, promis ! »

Je décolle. Je suis sûr que depuis la fenêtre, elle me regarde partir, elle attend bien que j’ai dépassé le petit clocher à une centaine de mètre de notre chaumière pour retourner à ses occupations. Elle à toujours garder un œil sur moi, un regard bienveillant, bien qu’il m’arrive de trouver ça un peu lourd par moment, mais que faire contre l’amour d’une mère pour son enfant ? Pas grand-chose, si ce n’est être compatissant…

Ca faisait un moment que je n’avais pas eu le droit à quelques jours de pause, il faut dire que dans le travail d’informateur, il est très rare de s’octroyer un peu de temps libre et généralement le peu que j’ai, je l’utilise pour faire tourner la boutique de ma mère. Enfin, cette fois, j’allais prendre un peu de temps pour moi et en profiter pour revoir deux vieilles canailles.

Il ne me fallut que quelques minutes de vol pour arriver à ma destination. Nous nous étions donné rendez-vous dans un petit parc. On avait l’habitude de ce retrouvé dans cet endroit, en fait, c’est ici que j’ai connu ces deux là il y a bien quelques années, même si je passais le plus clair de mon temps avec Wynna… A une bonne trentaine de mètre au dessus du sol, je reconnais deux formes Pokémonesque familière. Mon camouflage fait effet, je deviens instantanément invisible et amorce ma descente en toute discrétion…


Au sol


« Bon, il arrive Pastek ? Je commence à avoir faim… »
« On a mangé il y a même pas 2h ! Sérieux Nat, comment tu fais pour avoir tout le temps le ventre vide… »

Un Jirachi regarde avec un certain étonnement un Lugia chromatique assis se caressant doucement le ventre.

« Tu sais bien que ce n’est pas avec une dizaine de baies que je suis callée jusqu’au soir. »
« Ma chère Nat, si tu pensais à autre chose que ton estomac pour une fois ?
On fait une partie de « Eau-Feu-Plante » en attendant Alpha ? »

Et c’est à ce moment que la Lugia leva la tête et regarda rapidement les alentours.

« Dit, t’as pas entendu un bruit ? »
« Quel bruit ? A part celui de ton ventre qui gargouille, non. »
« Je suis sérieuse Kephri, j’ai entendu quelque ch… »

« Omae wa mou Shindeiru. »

Une voix rauque se fit entendre et une ombre immense apparaît subitement derrière le Jirachi, qui fit volte-face tout le levant la tête. Son regard tomba alors deux points violets brillants…

« NAAAANNNNIIIIII ?! »
cria le farfadet, prit de stupeur.


S’en suivit un court moment de silence…


Mon plan c’était parfaitement déroulé, même si Natalia à failli me repérer. Oui je suis fier de ma connerie, ce n’est évidement pas la première fois que je fais ce petit manège avec Kephri, c’est devenu une sorte de rituel si l’on peut dire.

« CA VA PAS D’ARRIVER COMME CA SANS PREVENIR ! J’AI FAILLI FAIRE UNE CRISE CARDIAQUE ! »
« T’aurais du t’en douter depuis le temps qu’on s’est pas vu, ça me démangeais, haha ! »

Pendant que le Jirachi haletant se tient fermement la poitrine, la Lugia se leva et s’avança vers nous. Elle prit délicatement Kephri avec ses deux grandes ailes.

« Un jour, tu vas vraiment finir par tuer notre petit porte-bonheur adoré… »
« Mais non voyons, regarde comme il va bien. »

Le Jirachi leva le regard vers moi et me fit un doigt donneur.

« P’tit con. »
« Haha, je suis content de vous revoir tout les deux ~ »
« Nous aussi ♥️. »
« Va crever… »

Il me tira la langue alors que Natalia lui caresse doucement la tête.

« Tu vas avoir l’occasion de prendre ta revanche petit lutin, j’ai le paquet de cartes ~. »

C'est alors que mon amie renifla l’air et ses yeux tombèrent rapidement sur le sac dans mon dos.

« Oooooh, tu nous as préparé quelque chose ? ♥️ »
Commence à se réjouir la légende.

« Minute Corayon, c’est pour le patron, on les a préparé avec ma mère, tu sais qu’il se connaisse bien alors elle m’a demandé de faire la commission. »
« Ca sent boooonnn, ça m’ouvre l’appétit toutes ces bonnes odeurs ~. »
« Bon les goinfres, on y va où on attend le « Crachin » ? Je veux vous mettre la pater aux cartes ! »

Natalia et Kephri, je ne saurais pas vraiment dater à quand remonte notre première rencontre, mais ça date. Ils font partie des rares personnes avec qui je me suis lié d’amitié, avec qui j’ai une certaine affinité.

Kephri est coursier, il s’occupe de distribuer le courrier dans la partie Nord du territoire, mais aussi il prend les requêtes des habitants pour faire du transports d'objets divers. Dans son boulot, plus tu en fais et mieux tu gagnes ta vie et là dessus, c'est un acharné, il est capable de faire courir à droite et à gauche toute la journée sans être fatigué. Ce qui me plait bien chez lui, c’est son côté sérieux, carré et au taqué, même s’il peut être un véritable grincheux rancunier quand on lui fait des blagues qui ne sont pas de son gout. Il sait faire un peu de « magie » avec les jeux de cartes. Bon vous me direz pour un type Psy, ce n’est pas le plus difficile à faire, mais ça lui plait et ça permet d’égayer les soirées quand on s’ennuye comme des rats morts.

Kephri:
 

Natalia quand à elle est garde-d’enfant, du genre les accompagner à la crèche et les ramener le soir auprès de leur parents, s’occuper d’eux la journée, leur apprendre des choses, jouer, etc… Elle est aussi danseuse lorsqu’elle à un peu de temps libre.
Même si elle n’habite pas très loin de chez moi, qui suit dans la zone Sud-Ouest, on ne se voit que très rarement, étant donné que je ne suis quasiment jamais à la maison. C’est vraiment une fille vraiment douce et très affective, pour ça que les gamins l’adorent. Parfois, on l'a surnomme « Petit coeur » avec Kephri et ça la gêne un peu, elle est trop humble pour accepter qu'on lui fasse des compliments. Elle est bien plus petite que les Lugia en moyenne, même si elle fait, on va rigoler à utiliser cette mesure, un Kephri de plus que moi… Aussi, elle est bigrement… Heu... Elle est bien foutue… Enfin vous voyez ce que je veux dire, elle attire l'oeil, ça c'est sûr. D’ailleurs elle ne s’en cache pas, ça ne la gêne pas du tout d’être lorgné, ca l’amuse même. La petite particularité que je trouve assez cool se sont ses mèches qu’elle c’est laissé pousser au dessus de la tête, ça lui donne un air très… Comment dire… Spécial ? Enfin bon voilà, ça lui va bien quoi…

Natalia
(Ne pas utiliser sans m'avoir demandé le permission, merci !):
 

Le soleil décline à l’horizon au moment où nous arrivons devant l’une des entrées de l’auberge « Au Champs Pagne», oui j’ai bien dit l’une, car il en existe de plusieurs de différentes hauteurs et largueur, en fonction de la grandeur du client, ce qui est plutôt ingénieux soit dit en passant. On poussa la porte et pénétra à l’intérieur, le son d’une cloche suspendu dans l’ouverture tinta pour annoncer notre présence.

L’ambiance à l’intérieur ? La première chose qui saute aux yeux, c’est la hauteur du plafond, même moi j’ai assez d’espace pour voler jusque là haut, c’est pour dire… Niveau décoration, c’est à la fois clinquant, mais sobre. Il y a de la dorure un peu partout, sur le comptoir, les murs, la décoration. Ca donne une atmosphère très lumineuse. La bâtisse est en grande partie construite avec du bois nobles, amis aussi avec de la pierre blanche, la même utilisé pour les pavés et colonne que l’on retrouve un peu partout sur les routes du Panthéon. On avance un peu et on arrive au niveau du comptoir faisant office de bar à vin.  D’une longueur à n’en plus finir, avec des étages de bouteilles de tous les terroirs, pour tous les goûts. Déjà quelques clients s’abreuvent déjà différentes boisson. Il n’y a pas foule pour le moment, mais ça ne saurait tarder. Il ne fallut pas longtemps pour qu’un individu apparaisse, perché sur son nuage blanc, les bras croisés, il avance vers nous avec le regard pétillant, un Démétéros bien bedonnant.

« Bonsoooir ! Bienvenue « Au Champs Pagne » ! Liqueurs Panthétonique, Délices angélique, ici, vous trouverez de quoi satisfaire vos délicates papilles !  Jeromus, votre hôte, ce fera un immense plaisir de vous faire découvrir les mets les plus raffinés de la contrée. »

Il se caressa sa moustache blanche quelques secondes, l’air fier et satisfait de sa petite présentation.

« Bonsoir Jeromus, ça fait longtemps. »
« Oooh, les petits jeunes ! Ca fait plaisirs de vous voir ! Comment vous-allez ? »
« Et bien ma foi, nous allons on ne peut mieux, monsieur Jeromus. »
« Très très bien, merci de nous demander ! ♥️ »
« Nous aimerions avoir une table dans un coin calme, si possible. »
Demandais-je poliment.

Il réfléchit quelques instants puis nous invita à le suivre. Il nous ammena vers le fond de l'établissement, le changement de décor et d'atmosphère se fit rapidement sentir. Déjà, il n'y avait encore personne dans cette partie du batîment, on pouvait donc apprécier le bruit de l'eau qui sortait de la gueule d'un Léviator de marbre sculpté dans les petites fontaines, de regarder les plantes grimpantes accrochés au mur. Une ambiance très nature et reposante. Il nous proposa de nous asseoir sur une table de joueur en arc de cercle, on papota avec lui le bout de gras durant quelques minutes. Dans la foulée, il prit la commande de chacun d'entre nous et j'en profita pour lui remettre le panier garnis préparé par ma mère.

« Oh ! C'est Suzanne qui va être contente ! »

Il me remercia, prit le panier et s'éclipsa de la pièce. Quelques pinutes plus tard, il revint avec nos boissons et l'on pu enfin débuter la soirée par une partie de JackBlack...


Après quelques heures


« J'ai gagnée ~ »
« Quoi, encore ? »
« Elle a une quinte flush...Je m'incline. »
« Alors les garçons, c'est qui la reine des cartes ? Nyéhéhé ~.
Du coup ,les scores ? »

« Voyons-voir... Alpha : 20 points ; Kephri (Moi-même) : 75 ; Natalia : … 90 . »
« Encore bon dernier... soupir »
« C'est pas grave dragon, tu feras mieux la prochaine fois ♥️ »
« N’empêche, tu nous à grave dépouillé... »  
« Tu sais bien que si baies en jeu, il y a, vous n'avez aucune chance ~ »

La demoiselle des tempêtes se retrouve avec une petite montagne de baie à côté d'elle tandis que Kephri et moi même ne cumulons même pas le quart. Cela faisait déjà deux heures que nous nous addonions à différents jeux de cartes.

« Bon, je reviens, j'ai besoin de dégourdir mes jambes. »
« D'accord, j'ai pas l'intention de bouger pour le moment. ~ »
Dit la femelle en passant ses deux ailes derrières la tête et s'étirant de tout son long.

Le petit être s'éloigna lentement. A ce moment, j'essaye de compter le nombre de baie remporté par mon amie, mais elle m'interrompt.

« Tient, cadeau. »

Elle me tend une baie rouge et pulpeuse juste devant le museau. Au moment où je veux la saisir elle la retire, puis m'adresse un regard joueur et me fait un « non non » avec sa deuxième aile... J'ouvre la gueule, tête vers le haut et à ce moment elle lâche la baie dans ma gueule et je peux enfin commencer à la déguster. A peine ai-je le temps de mordre la baie que je sens sa grosse patte me gratter le cou et le manton alors que je mâche...

« T'es tellement chou quand tu manges ♥️ »

Je fini d'avaler ma récompense et lui répondit.

« Je sais que l'on est que tout les deux, mais bon... C'est un peu... Gênant... »
« Roooh, tu vas pas faire ton timide avec moi quand même ~. »

En vérité, cette petite attention n'en était pas désagréable, mais je me sentais quand même gêné qu'elle fasse ça dans un endroit où l'on peut potentiellement croiser d'autre Pokémon, bien que l'on soit plutôt excentré du reste de l'établissement. Et puis Kephri pourrait revenir d'un moment à l'autre...

« Dit moi Alpha, je peux te poser une question ? »
« Hum ? Bien sûr. De quoi veux-tu parler ? »
« Et bien... Tu as déjà envisagé, ton futur ? »
« ... Je ne m'y attendais pas à celle-là. Pour être franc, pas vraiment. Pour le moment, mes aspirations se limites à faire mon boulot et à aider ma mère du mieux que je peux. »
« Ah bon ? Tu ne te projètes pas plus loin ? Par exemple, tu n'as jamais imaginé fonder... Une famille ? »

S'en suivi un silence de quelques secondes. Puis je me toussota, évitant de la regarder droit dans les yeux, au lieu de ça, je fixe une baie que je fais jongler entre mes griffes.

« N-Non... Enfin, si, enfin... Je n'ai pas vraiment réfléchis à cela... Enfin des fois, surement même. »

Je tourne le regard vers elle, je pense que c'était une mauvaise idée. Elle me fixe, ses yeux en forme d'amande, sa mèche rebelle qui part vers la droite, son bras maintenant sa tete alors qu'elle à le coude sur la table et se sourire à la fois doux et malicieux... Je sens mon cœur battre plus rapidement, la pose qu'elle prend me fait un sacré effet... Je suis pas un peu rouge là ?

« Et dooonc, tu n'aurais pas, je sais pas, déjà une demoiselle qui aurait capturer ton cœur ? ♥️ »
« P-Pas vraiment... Je n'ai pas vraiment l'occasion de sortir et encore moins d'allez. Draguer... »

Elle sait bien que ce n'est pas mon point fort, ce qui est bien étonnant pour un Pokémon censé représenter le symbole de la masculinité. Mais j'ai toujours eu ce sentiment de gêne en présence de demoiselle, lorsque l'ambiance est plus intime, hormis avec Wynna... Peut être parce que je là connais depuis tellement longtemps maintenant. J'espère qu'elle ne s'imagine pas que je puisse avoir des vues sur ma sœur de cœur quand même...

« Tu sais, tu n'as pas besoin de « draguer » pour être attiré par une personne ~. Personnellement, je suis plus attiré par les garçons qui sortent de l'ordinaire, qui ne se retourne pas vers moi seulement pour regarder mon physique. Un garçon qui sait m'apprécier comme je suis, avec qui j'ai un certain feeling, qui est gentil, qui me respecte (ou non, enfin ça c'est autre chose) et surtout qu'il soit...
A mon goût ~ »

« Ah... Et b-bien, je suis sûr que tu vas bien trouver un garçon comme ça. »
« Oh, ça c'est sûr et puis, je n'aurais pas à chercher bien loin. ♥️ »
« Ah, tu-tu as déjà un petit a-ami ?! Raconte... C'est Vermillon, tu sais le Zygarde dont tu me pa... »
« Doucement dragon ~. Non, ce n'est pas Vermillon.
Je n'en ai pas... Pas encore du moins... »

Je sens l'étreinte de sa patte se resserrer contre la mienne, je la regarde, ces yeux pétillants d'envie, grand ouvert, expressif... Si j'avais un mirroir je n'ose pas imaginer la tête que j'aurais en me regardant dedans... Je ne me sens vraiment pas bien.

« Natalia, écoute, je... »

Elle détourna son regard du miens, me laissant apercevoir une attitude exprimant à la fois le gêne et la timidité. Dans ma tête ça bouillonne, je suis face à une situation totalement inédite et à laquelle je ne sais pas du tout comment réagir. Elle me drague, ça crève les yeux, faut pas sortir de la cuisse à un Démétéros pour le remarquer, j'ai l'impression d'être prit dans un étaux duquel je ne peux pas m'échapper... C'est alors qu'elle posa sa patte gauche sur la mienne. Ohlàlà qu'est ce que je vais faire ? Qu'est ce que je vais dire ?! J'avais absolument pas prévu ça ! Je l'aime beaucoup Natalia, vraiment, mais j'aurais jamais imaginé qu'elle tenterait de me séduire et si ça avait déjà été le cas par le passé, alors j'ai été trop imbécile pour m'en rendre compte...
Merde... Petit coeur... Je... Je suis désolé...

« J-je ne peux pas. »

Je commence à trembler... Je ne veux pas la rendre trise, ni même la faire pleurer, mais c'est ce qui risque d'arriver... Le sourire qu'elle arborait disparu peu à peu. Je reprends avec le peu de courage qu'il me reste.

« Ce n'est pas... A cause du fait que ce sois toi... Franchement, si j'étais un autre Latios , j'aurais dit oui, tout de suite...
Mais à cause de ce que je fais...»

« Alpha... Je... Je sais que c'est, compliqué. Que ce n'est pas facile pour toi, que tu fais un métier, vraiment très dangereux. Il n'y a pas beaucoup de légendaire comme toi qui serait capable de faire ce que tu fais. Je sais que tu risques ta vie tout les jours. Je me suis toujours inquiété pour toi, depuis que tu es rentré dans ce groupe, j'ai toujours eu cette crainte que tu ne reviennes jamais. C'est pour ça que je te le demande. Arrête de faire ce métier, il faut que tu te préserves, que tu penses un peu à toi, à ton futur !
Et je veux être avec toi pour çela. »

« Natalia... Je... Tu le sais pourtant que j'ai choisi de suivre cette voie, car c'est celle que j'ai choisi.
Car c'est dans celle-là que je me sens le plus utile. »

« Que tu veux suivre les traces de ton défunt père... »
« Ca n'a pas de rapport... »
« Si, s'en à un. Tes raisons sont nobles, mais, penses-tu vraiment que c'est une bonne façon d'honorer sa mémoire ?  Beaucoup de Celyz s'en vont déjà au front et certains n'en reviennent pas... Cette guerre... Elle me fait peur. Et je n'ai pas envie de perdre un être qui est cher à mon cœur... Parce que... Je t'aime.»

Je viens de me prendre une flèche en pleine poitrine. Elle vient de lâcher le mot qui tue, sans déconner... Moi aussi je l'aime, mais pas comme elle. Bordel, bordel, bordel... Mais ça sert à rien de lui mentir... De toute manière ça ne nous ferait que plus de mal à tout les deux.

« Moi aussi... Je t'aime, beaucoup, vraiment... Mais, je-je-je... Je suis désolé Nat, je ne peux pas...
Moi aussi, j'aimerais que cette guerre cesse... J'aimerais ne pas à sacrifier des innocents... »

« Alors pourquoi tu ne te retire pas de tout cela ? Pourquoi veux-tu continuer à prendre le risque de ne plus revenir, de laisser tout ce qui t'aime derrière toi ? »
« Car si je ne le fais pas... Ca serait pire... Pour nous. Comme pour eux... »
« Alpha... »

De nombreuses pensées se bousculent dans ma tête. Machinalement, je serre avec ma seconde main libre la baie que j'agitais. J'ai chaud, trop chaud, je suffoque même, je ne sais plus quoi dire... Je me sens honteux, j'ai l'impression d'être un goujat, qui ne reverait pas d'être à place, de se retrouver en tête à tête avec une créature de rêve, qui veut de vous, qui veut partager sa vie avec la votre, qui veut vous protéger, qui vous aime. Et au lieu de cela ? J'ai fais quoi ? J'ai fais volé ces rêves en éclats, à cause de mes principes idiots... Mais personne ne peut comprendre... Je ne suis pas à la hauteur.

« Je-J'ai besoin de prendre l'air...»

Je me retire de son étreinte, je l'abandonne, là laissant seule à cette table. Tu mérites mieux que moi Natalia, sincèrement... C'est toi qui à besoin d'être protégée et pour moi, c'est la meilleur solution pour te préserver...

Pardonne moi.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Je suis un libre-penseur, un trublion, un emmerdeur. [Solo-Mission]
» [JEU] Qui suis-je ? (identité de personnages du Whedonverse à deviner)
» Je suis très laid
» Avis sur Melita solo ?
» J'ai vu de la lumière alors je suis entré... [Osmauz']

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stellaris Majores :: La Terre Que Nous Foulons :: Le Panthéon :: Le Portique Marchand-