Stellaris Majores
Bienvenue sur SM !

Petite étoile, ne vas pas plus loin, ta place est ici parmi nous ~



 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

avatar
Messages : 44
Points Stellaire : 36
Date d'inscription : 09/10/2017
Age : 17
Localisation : Près de son protégé.
Who am i !

Feuille de personnage
Infos:

Poussé par le Feu de la Rage - [Des'Godora]

MessageSujet: Poussé par le Feu de la Rage - [Des'Godora] Dim 14 Jan - 0:10
Encore une fois, Harold avait bien choisi son client. Même si c'était l'inverse qui était de fait.

Il ne connaissait même pas le nom de celui qu'il devait protéger. Juste que c'était un chasseur de trésor. Le Kabutops n'avait pas jugé intéressant de lui en raconter davantage.

Au lieu de cela, il préférait relater pour la troisième fois ses vraisemblables exploits passés. Apparemment, le Rocheux était reconnu de Fyruus jusqu'au Panthéon. Et pourtant, c'était bien la première fois que le Blindépique entendait parler de cet énergumène, qui n'avait même pas décliné son identité. Quelque chose ne tournait pas rond.

Le groupe réduit se trouvait dans les confins d'Underworld, une première pour le bodyguard. Et ce n'était pas pour le conforter dans l'idée que ce lieu était assez effrayant. Le décor en tout cas ne donnait pas envie. Les seuls Pokémon qu'ils avaient croisé avait tenté de les attaquer pour les détrousser. Heureusement, ce n'était pas de grosses menaces en elles-même.

Depuis longtemps, le combattant avait cessé d'écouter les palabres de son accompagnateur. Pourtant, quand l'autre l'interpella d'un coup de faux sur le bras, Harold dut bien se résoudre à se retourner vers lui, grimaçant de douleur.

« Tu n'as rien écouté j'imagine. » il s'agissait plus une constatation qu'une question, et le ton employé sous-entendait que peu importe la réponse, le Pokémon ne serait pas content.

« Euh, non ? » la franchise était encore la carte la plus sûre à jouer. De toute façon, l'Epinarmure n'aimait pas mentir, surtout face à une personne pareille.

Le Kabutops cracha de mépris à ses pieds, le regard noir. Harold soutint sans ciller, avant de se rendre compte que c'était une grosse erreur. Le Fossile vivant le bouscula sans ménagement, le repoussant du chemin. Mais la collision n'était pas assez forte pour le faire tomber. Et puis le bipède brun commença à gravir une colline.

« J'ai dit, ON ETAIT PRESQUE ARRIVE ! »

Harold le regarda disparaître derrière la butte, dubitatif. Il ne savait même pas quoi en penser, à part qu'il lui tapait sur les nerfs. Le Kabutops avait l'air pressé d'arriver à destination, alors il s'élança à sa suite. Valait mieux ne pas le faire attendre.

Et effectivement, une fois au sommet de la bosse de terre, le Blindépique distingua l'entrée d'une grotte ancrée dans la roche. L'ouverture, bien qu'assez grande, se trouvait dans l'ombre d'une paroi de pierre, sûrement un plateau. En fait, c'était bien parce que le fossile était devant, sinon le bodyguard n'était pas sûr qu'il l'ait vu en premier lieu.

En quelques enjambées, le Plante rejoignit son client sur le seuil de la cavité. Ce-dernier sortit quelque chose de son sac à dos et le passa sur l'une de ses énorme griffes. Une espèce de poudre rouge la colorait à présent. Harold n'eut pas le temps de s'interroger que sous ses yeux, la faux s'embrasa.

En y repensant, parmi toutes les débilités que le Kabutops avait débitées, il avait bien parlé d'un artefact de feu ou quelque chose comme cela. Le Blindépique n'y connaissait rien, si ce n'était que cela devait être assez rare. Et le fait que le chasseur l'utilise comme ça, sans précaution… Harold redoutait le pouvoir des flammes.

Le plus petit bipède s'engagea à l'intérieur sans dire un mot. Au moins, il l'avait attendu. La traversée s'annonçait d'ores et déjà longue à en mourir. Peut-être que le bodyguard devait exiger de ne prendre que les clients sain d'esprit. Ce n'était pas la première fois qu'il avait le coup. Et quelque chose clochait vraiment avec ce Pokémon, l'Epinarmure en aurait mis sa main à couper. Mais il n'y avait plus moyen de faire marche arrière.

Harold ne s'émerveilla pas sur les murs scintillants qui les entouraient. Il avait un mauvais pressentiment. Ils n'auraient jamais dû venir ici. Cet endroit était… maléfique, chaotique. L'atmosphère fraîche pourtant, était totalement suffocante pour le combattant. Il n'était pas claustrophobe, mais ce lieu était maudit. Harold le sentait au plus profond de lui. Ici, la terre ne tournait pas rond.

Le duo emprunta plusieurs couloirs, toujours éclairé par un croissant de feu. Par moment, le Kabutops frôlait son protecteur de sa lame enflammée, ce qui avait pour effet de le faire sursauter et s'écarter prestement. Et l'autre ricanait méchamment. C'était ainsi, le Blindépique était habitué depuis le temps. Très souvent traité négativement. Il était protecteur, mais était considéré le plus souvent comme un esclave qu'autre chose.

A un moment, l'aventurier s'arrêta avant de se tourner vers Harold. Il le dévisagea longuement, semblant le jauger dans son intégralité. Harold aurait bien voulu lui demander ce qui n'allait pas, mais l'endroit exigu le rendait assez mal à l'aise pour qu'il ne puisse pas prononcer de mot.

« Bon maintenant on va arrêter les conneries, c'est clair ? » demanda le fossile brun, un rictus sur le visage.

La grande bogue était confuse. Il ne comprenait pas ce que le Kabutops entendait par-là. Et comme s'il avait lu dans ses pensées, celui-ci reprit immédiatement.

« Si mes informations sont correctes, on va arriver au bout de cette foutue grotte. Je me suis bien renseigné sur le sujet. Normalement, il devrait y avoir une tonne de cristaux stellaires là-bas ! »

Des cristaux stellaires ? Harold ne voyait pas ce que cela pouvait être, mais au vu de l'excitation dans la voix de son client, il en déduisait que c'était le trésor qu'il recherchait.

« Le plan est simple. » pendant qu'il disait cela, le Kabutops contourna le grand Blindépique, passant derrière lui et lui bouchant la sortie. Harold avait un mauvais pressentiment.

« J'ai entendu dire qu'il y avait un monstre là-dedans. Alors tu vas gentiment lui demander de te prêter quelque cristaux, d'accord ? Et s'il refuse, tu n'auras qu'à le mettre au tapis et t'en emparer de force. »

Le combattant voulait parler, mais l'autre l'arrêta d'un geste de bras. Celui en feu.

« Quant à toi… Si tu refuses, je n'hésiterai pas à te montrer ce que ce petit bébé peut faire à un type Plante comme toi. » sur ces mots, le chasseur sortit le flacon qui contenait la poudre qu'il avait appliqué sur sa lame, et l'agita devant le Blindépique dans un geste provocateur.

Harold n'en croyait pas ses yeux. Il se faisait menacer par celui qu'il était censé protéger, en plein territoire hostile qui plus est ! La frustration devait bien se lire sur son visage, car le Kabutops lâcha un grand sourire hypocrite.

L'Epinarmure serra les poings, de rage et de révolte. Il venait de se faire avoir comme un bleu. Ce Pokémon-là devait sûrement être un criminel ayant besoin d'une escorte. Ainsi, c'était la raison pour laquelle il avait refusé de dévoiler son nom. Et il s'était fait passer pour quelqu'un d'autre.

Un comportement aussi vicieux que celui-ci méritait correction, mais on ne pouvait pas dire que le bodyguard était en position de force. Pesant le pour et le contre des options qui s'offraient à lui, il dut cependant se résoudre à obéir sans broncher.

Harold hocha gravement la tête, vaincu et répugné.

« Bien bien, c'est un gentil garde du corps que j'ai là. » se moqua le voleur.

« Maintenant ramène-moi ces fichus cristaux. »

Le Blindépique se retourna pour s'engouffrer au plus profond de la caverne. L'obscurité reprenait peu à peu sa prestance alors qu'il s'éloignait de la seule source de lumière.

Le chemin s'acheva plus vite qu'il ne l'avait prévu. Harold venait de déboucher dans une sorte de boyau. Le plafond était percé par endroit, laissant passer des filets lumineux plus ou moins intenses. Au fond, une montagne luminescente scintillait, lumière guide. Sûrement les fameuses pierres précieuses.

Mais avant même que le Blindépique ne fisse un pas, un grondement caverneux résonna dans la salle de pierre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 32
Points Stellaire : 81
Date d'inscription : 10/11/2017
Age : 21
Localisation : InTo YOur NiGhtMArE
Who am i !

Feuille de personnage
Infos:

Poussé par le Feu de la Rage - [Des'Godora]

MessageSujet: Re: Poussé par le Feu de la Rage - [Des'Godora] Dim 21 Jan - 16:37
Un cristal éclata dans les airs. Puis un autre et encore un autre. Symboles de la rage du présent Monstre, ils se brisaient en mille morceaux, tout comme les pensées du Celyz… Ce dernier était en pleine crise de folie, emporté par sa puissance latente et sa fureur. Depuis des années entières, il vivait là. Depuis des années entières, il n’avait vu que la lumière du jour à travers de pauvres trous dans le plafond. Depuis trop longtemps, il était prisonnier de cette divine comédie. Le sol trembla sous la colère du prisme géant et des pierres tombèrent sur le sol dans un fracas assourdissant. Ce n’était que le début. L’eau créée par l’humidité de l’endroit n’était plus tranquille comme lorsque le Monstre noir était endormi. Elle était secouée par des ondes effroyables.

Puis tout à coup, le temps s’arrêta pour le Celyz. Ses muscles rocheux se figèrent, il avait senti quelque chose. Sa folie n’avait pas disparue, loin de là. Elle était simplement catalysée l’espace d’un instant, comme si les secondes n’agissaient plus sur le Pokémon… Il écouta attentivement. Des pas et des paroles. Des intrus, des proies. De quoi calmer ses nerfs, probablement. Des spasmes reprirent possession du prisme sombre qui sentait déjà son corps prêt à en découdre. Le mâle prit une grande inspiration, effrayante et longue. Un nuage de vapeur sortit de sa bouche colorée et étrange, telle une bête sauvage, il prenait goût aux alentours pour en savoir plus. Sa proie s’approchait, inconsciente et perdue.

Le Necrozma sentit ensuite l’excitation montée en lui. Il remua son être entre les chaînes froides et fit trembler son habitat d’infortune à nouveau. La créature n’attendait plus qu’une seule chose, fébrile. Son repas était servi et il serait bien plus divertissant que ces stupides cristaux. Ces cristaux… Si lumineux, si… Puissants, débordants de l’énergie du Père… Un râle fougueux échappa au Celyz qui avait peine à se contenir. Son regard tomba sur un de ces fameux cristaux et il aurait pu sentir la salive perlait s’il le pouvait. Son cœur battait la chamade, non de peur mais d’exaltation. Sa victime n’était même pas encore en vue qu’il était dans tous ses états. Le combat s’annonçait être de courte durée… Mais d’une violence extrême.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 44
Points Stellaire : 36
Date d'inscription : 09/10/2017
Age : 17
Localisation : Près de son protégé.
Who am i !

Feuille de personnage
Infos:

Poussé par le Feu de la Rage - [Des'Godora]

MessageSujet: Re: Poussé par le Feu de la Rage - [Des'Godora] Lun 22 Jan - 21:21
La colère le faisait tressaillir. Se faire avoir de la sorte ! C'était vraiment ridicule.

Harold savait qu'en refusant au combat, il avait fait le bon choix. Et pourtant ce n'était pas l'envie de distribuer quelques marrons qui lui manquait. Son type Plante l'handicapait malgré tout, l'exposant facilement à la brûlure des flammes ardentes et dévoreuses. Si seulement il vu le fourbe stratagème plus tôt. Mais non, le Blindépique était tombé dans le panneau comme un bleu, un novice.

L'endroit n'était guère accueillant de base, grotte dure et froide avec faible luminosité. Si en plus de cela il fallait rajouter le fait que quelque chose reposait tout au fond de la caverne en bougeant plus que de raison, avec aucune possibilité d'établir une retraite stratégique, la situation déjà maussade auparavant devenait critique à présent. Quelque chose se cachait à l'autre bout du boyau, apparemment bien réveillé et bien conscient de la présence du combattant.

La peur se disputait à la rage et à la honte. Harold n'était clairement pas en position de force, ne voyant pas plus loin que ses pattes. Mais il percevait clairement une forme sombre se découper dans l'éclat lumineux des étranges cristaux. Son objectif.

La silhouette était imposante, difforme, bipède. Cela ne disait rien au bodyguard, qui sentait l'angoisse grandir seconde après seconde. Il s'était immobilisé dès le premier geste brusque et le premier crissement de roche. Et pourtant, impossible qu'il ait passé inaperçu. Justement, depuis que le Blindépique se trouvait dans cette salle, il avait l'impression de sentir le sol et toute la cave vibrer.

Harold n'était pas un héros sans peur prêt à affronter le monstre en face de lui. Loin de là. Ce genre de situation n'était pas vraiment dans ses cordes. Mais il devait faire quelque chose, agir. Ne pas laisser à l'autre l'opportunité de prendre l'avantage. Parce que clairement, l'inconnu en face recherchait la bagarre. Et si ce n'était pas le cas en réalité, ce n'était pas très important puisque le bodyguard avait besoin de cogner.

La frustration, la gravité du pétrin dans lequel il se trouvait lui mettait une pression immense. Il était bloqué, piégé. Colère et appréhension, rage et terreur, pas un sentiment ne l'emportait spécialement sur l'autre. Cette petite hésitation, ce conflit interminable pourrait bien lui porter préjudice. Alors le combattant passa à l'attaque.

D'habitude, il était plus porté sur la défense. Ce coup-ci néanmoins, Harold décida de frapper fort, quitte à faire défaut de sa position et être vulnérable l'espace d'un instant. Un risque à prendre pour un résultat incertain. Décidément, cela ne lui rassemblait pas. Tout comme agir sous l'impulsion de la fureur.

C'était imprudent, c'était insensé, c'était imbécile. Mais les nerfs du Pokémon Epinarmure étaient à bout à cause du Kabutops, sans compter l'imminent combat avec un ennemi dont la nature était totalement inconnue. S'emporter de cette manière n'était vraiment pas la meilleure des choses à faire, mais sûrement la seule de potable pour le moment.

Sans prévenir, Harold employa un Canon Graine tout ce qu'il y avait de plus imprécis. Les quelques bombes végétales allèrent s'éparpiller plus loin, et le bodyguard espérait avoir fait mouche, bien que l'obscurité ne permettait pas d'en discerner davantage.

Nul doute que cette attaque allait le sortir de ce mauvais pas, ou au contraire l'empêtrer plus profondément dans ce problème d'envergure. Le pic d'adrénaline qui l'avait animé, du au choc des émotions, commençait déjà à se dissiper. Et le Blindépique se mit à tanguer vers la droite, incertain de la direction à prendre, incertain du mouvement à choisir. Se recroqueviller ? Courir ? Se cacher ?

Encore une fois, l'hésitation n'allait pas lui pardonner. De toute façon, les dés avaient été jetés avec la capacité de tir en action.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 32
Points Stellaire : 81
Date d'inscription : 10/11/2017
Age : 21
Localisation : InTo YOur NiGhtMArE
Who am i !

Feuille de personnage
Infos:

Poussé par le Feu de la Rage - [Des'Godora]

MessageSujet: Re: Poussé par le Feu de la Rage - [Des'Godora] Sam 27 Jan - 16:14
Le Monstre noir sentit quelque chose du côté de sa victime. Une émanation d’adrénaline lui parvint et juste après, le Pokémon mystère déclenchant une capacité. Celle-ci devait être de type Plante à la vue des graines immenses qui arrivaient jusqu’au Necrozma. Ce dernier en reçut plusieurs sur l’une de ses mains et il grogna. L’attaque surprise ne fut pas assez violente pour blesser grièvement le Celyz mais il avait tout de même subit des dégâts. Pire en encore, il gagnait en rage et en colère à cause de cette action. Qui osait l’affronter, lui, le prisonnier de la Grotte de la Lune ? Il fallait réellement être imprudent pour défier ainsi un Pokémon légendaire dont la santé mentale laissait à désirer…

Des’Godora redressa la tête alors. Il inspira une nouvelle fois et ressentit de l’hésitation venir de là où provenait l’attaque. Etait-ce un Pokémon de type Plante ou bien complètement autre chose ? Un Bahor ou bien un Celyz ? La première proposition était la plus probable mais l’autre n’était pas à exclure. Cela titillait vraiment la curiosité de l’être prismatique sombre. Il voulait voir son adversaire, enfin. Etait-il lâche pour ne pas se montrer ainsi ? Le légendaire n’en pouvait plus, il avait trop de tension en lui. En découdre un peu avec une créature capable de le blesser pouvait être divertissant. Toute son attention était donc portée sur le fond du couloir rocheux, d’où étaient venues les graines explosives. Quelques secondes passèrent encore sans que rien ne bouge… Le prochain coup pouvait être décisif alors le Necrozma le sélectionna avec soin. Il voulait blesser son agresseur ou au moins le faire sortir de sa cachette. Mais avec la pénombre, cela n’était pas gagné à l’avance. Le plus simple était donc d’éclairer un peu l’endroit pour en savoir plus.

Le Celyz noir se décida finalement. Une capacité Miroi-Tir ferait amplement l’affaire. La créature lança donc son rayon lumineux en direction de l’intrus et il put enfin apercevoir une silhouette. Le tir fut rapide et heurta une paroi, faisant tomber de la poussière et des gravats. Il s’agissait d’un bipède, pas assez grand ou imposant pour être un Celyz… Mais tout de même une bonne bête. Ce Pokémon devait avoir l’habitude des combats, tout du moins, c’était l’opinion du prisme vivant. Sa victime semblait donc intéressante, pas comme ces Noctali, Branette ou autre Pokémon frêles. Des’Godora avait donc envie de le tester un peu. Avant d’en finir, bien entendu.

Pour cela, le légendaire utilisa sa capacité Gravité, afin de renforcer cette dernière dans un périmètre de la grotte. La gravité étant plus forte, son adversaire serait obligé de s’approcher pour comprendre pourquoi et pour stopper la chose. Il aurait un peu de mal à avancer à cause de son corps attiré par le sol mais cela était un bon moyen de voir si sa cible avait du courage et de l’énergie. Le Necrozma en resta alors là. Il aurait pu enchaîner ses coups et détruire son adversaire… Cependant, sa rage s’était calmée un peu. Le Pokémon Prisme était désormais bien trop focalisé sur sa cible pour se préoccuper de sa colère ou de sa faim. De toute façon, la confrontation ne faisait que commencer… Cela promettait d’être intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 44
Points Stellaire : 36
Date d'inscription : 09/10/2017
Age : 17
Localisation : Près de son protégé.
Who am i !

Feuille de personnage
Infos:

Poussé par le Feu de la Rage - [Des'Godora]

MessageSujet: Re: Poussé par le Feu de la Rage - [Des'Godora] Mar 6 Fév - 10:35
Pétrifié, Harold se demandait s'il en allait ressortir vivant.

Après avoir balancé son attaque, le Blindépique avait espéré voir son ennemi se rapprocher, que ce soit dans le but de le taper ou non. Parce qu'à présent, l'Epinarmure n'était pas plus avancé qu'auparavant. Il ne savait toujours pas à qui il avait affaire, toujours pas qui était en face de lui, dans la pénombre. Et il n'avait plus l'avantage de la surprise.

Sa tentative de déloger l'inconnu était un échec. Pire encore, si jamais son Canon Graine avait réellement atteint l'autre Pokémon, il devait l'avoir énervé. C'était logique, personne n'encaissait de coup s'en en répliquer davantage. Enfin dans ces circonstances-ci, puisque le combattant était farouchement opposé à la violence gratuite. Mais quelque chose lui disait que ce n'était pas vraiment le cas pour le mystérieux Pokémon…

Or, n'était-ce pas le Blindépique qui avait initié le combat, sans chercher à comprendre ce qu'il en retournait ? C'est vrai.

La peur l'avait poussé à faire quelque chose de stupide, qui allait à l'encontre même de ses principes. Harold ne savait pas ce qui lui avait pris. Si cela se trouvait, l'étrange Pokémon était pacifique. Peut-être ne faisait-il que surveiller les gemmes ?

Le Blindépique aurait pu chercher à s'expliquer avec lui, que c'était une initiative menée contre son gré que de récupérer quelques cailloux lumineux. L'autre se serait sûrement montré hostile, après tout ici c'était Underworld, pas la terre la plus accueillante en soi. Mais cela aurait voulu le coup d'essayer.

Qu'alors là, Harold s'était mis immédiatement en tort, en faute. Il n'avait aucune excuse ni aucun bénéfice du doute. Il devait assumer ses conséquences, et allait sûrement le payer. Cher.

Son instinct lui disait de faire quelque chose, d'arrêter de tergiverser un peu ! Mais son corps tremblant avait beaucoup de mal à se mouvoir. Harold était mort de peur. Mais pas de l'inconnu en face de lui (comment pourrait-il être effrayé de quelque chose qu'il ne connaît pas ?), mais bel et bien de la suite des événements.

Nul doute que cela allait s'enchaîner rapidement. L'Epinarmure devait se calmer et se reprendre s'il voulait réussir à gérer la situation délicate. Voilà où l'avait conduit la passion irraisonnée : au bord du gouffre. S'il glissait, s'en était purement et simplement fini de lui. Harold devait s'éloigner, il devait prendre du recul. Analyser ses possibilités, ses chances, ses choix.

Le bodyguard devait faire vraiment beaucoup, beaucoup de choses à la fois, en très très peu de temps. Et ça ne manqua pas.

Un rayon lumineux parcourut l'espace vide à la vitesse de la lumière, s'écrasant sur une paroi de la grotte en faisant voler de la poussière, manquant peu de le transpercer. Le Pokémon Combat et Plante avait sursauté avant de reculer légèrement, tout en suivant la course du jet.

Probablement une capacité Pokémon, mais le Blindépique en parvint pas à déterminer laquelle. C'était tellement inattendu et rapide que le cerveau du bipède à carapace n'arrivait pas à analyser correctement ce qu'il venait d'arriver.

Harold se retourna donc en direction du foyer du rayon. Sans surprise, cela provenait d'en face, donc de l'habitant de ce lieu. A présent, le Blindépique était en position de faiblesse. Sa position était totalement repérée, il ne pouvait plus rester immobile. Il devait bouger avant de se prendre un laser en pleine tête.

Le combattant eut alors l'idée de retrouver le couloir par lequel il était entrée. La sortie.

Affronter le Kabutops serait toujours moins pire que de combattre la chose de cette caverne, même si le fossile devait encore avoir sa faux de feu. C'était tout ce qui avait de lâche, mais Harold n'avait pas le choix s'il voulait rentrer chez lui en un seul morceau.

Pourtant, quelque chose le retenait, ou plutôt deux choses. Premièrement, il avait du mal à marcher. L'Epinarmure avait l'impression que ses pas étaient plus pesant et qu'il était plus lent. Il dut même baisser un peu la tête, parce qu'il n'arrivait pas à la garder droite. C'était une sensation bizarre, comme si quelque chose essayait de le compresser au sol, comme si un poids l'écrasait petit à petit.

C'était difficile de se déplacer, surtout que Harold ne savait plus où se trouvait l'artère de la grotte. Avec ce qui venait de se passer, il avait été un peu occupé pour se souvenir où était quoi. Le voilà alors coincé… Chercher la sortie allait lui prendre trop de temps. Il faisait trop noir, et son opposant ne devait pas être dupe. Il était forcément sur ses gardes et n'hésiterait pas à l'attaquer. Non décidément, cette option était trop risquée.

Alors, que lui restait-il ? Eh bien, la deuxième chose qui perturbait le Blindépique, c'était… qu'il était curieux. Apeuré aussi, mais curieux. Il voulait savoir qui était l'être devant lui. Il voulait savoir quel genre de Pokémon était en train de l'affronter. Savoir ce qu'il faisait là, pourquoi. Savoir tout simplement, et pas s'enfuir comme un voleur sans demander son reste.

Et c'était peut-être bien cette soif de curiosité qui poussa Harold à s'approcher doucement du fond de la caverne. Etrangement, il était un peu plus calme, moins agité, même si une petite voix lui criait de partir à toute jambe. Après tout, la bête étrange n'avait pas tenté de le frapper à nouveau après le jet de lumière. Cela n'avait été peut-être qu'un geste défensif ?

L'étrange flottement dans l'air continuait de le ralentir, et ça commençait réellement à peser sur le combattant qui serra les dents. Il s'arrêta lorsqu'il put entendre le souffle de l'inconnu. Cette proximité n'était pas… très rassurante. Mais le bodyguard ne voulait pas se montrer hostile. En fait, il voulait s'excuser de sa réaction (un peu trop) exagérée. La paranoïa, tout ça…

« Um, bonjour ? »

Sa voix sonna bizarre à ses oreilles, comme déformée. Un peu perturbé, Harold se rendit compte que c'était ridicule de commencer par une salutation. Mais ce qui était fait était fait, et il décida de continuer malgré tout.

« Pardonnez-moi de vous avoir attaqué, c'était pas très malin de ma part ah ah... » plaisanta vaguement le Plante dans une tentative de détendre l'atmosphère, vaine.

« On est pas parti sur de bonnes bases je crois. En tout cas, moi c'est Harold, et je suis là pour- »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who am i !

Poussé par le Feu de la Rage - [Des'Godora]

MessageSujet: Re: Poussé par le Feu de la Rage - [Des'Godora]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Utilisation de la Laponite . (dépoussiérage, gel)
» Novak mongoose vs Tekin mini Rage
» [NEW] Pro-Line Road Rage Street Roues Seules E-Revo 1/16
» voltage VS ampérage
» Rage Against The Machine!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stellaris Majores :: La Terre Que Nous Foulons :: Territoire d'Underworld :: Grotte de la Lune-