Stellaris Majores
Bienvenue sur SM !

Petite étoile, ne vas pas plus loin, ta place est ici parmi nous ~



 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Pas d'idées pour votre personnage ? Inspirez-vous de la galerie: http://pokemon-stellaris.forumactif.com/t81-galerie-d-avatar-pour-vos-personnages

avatar
Messages : 4
Points Stellaire : 6
Date d'inscription : 09/01/2018
Localisation : Morio
Who am i !

Another one bites the dust [Fiche finie]

MessageSujet: Another one bites the dust [Fiche finie] Sam 20 Jan - 22:13

Phyro Gyadrys


Âge : 30 ans
Genre :
Clan actuel : Sylvaron
Métier : Médecin/Pharmacien
Orientation sexuelle : Hétérosexuel (et déjà maqué)
Talent : Feuille Garde
Surnom(s) : "Le Gyadrys" ou "Fifi"
Physique
Espèce: Phyllali

Couleurs: Bout de la queue et de la feuille frontale rouge sang

Taille & Masse: Un peu plus petit que la moyenne

Armes, équipements: Aucune, à part si vous comptez un petit maillet de médecin et des pétards comme des armes. Il a aussi 2 lianes naturelles qui sortent de sa nuque, mais il s'en sert exclusivement pour manipuler.

Vêtements: Une sorte de blouse blanche pour créatures à 4 pattes avec 2 grandes poches à l’arrière

En plus: Rien de spécial
Don: Aucun

Caractère
Phyro est un gars "qui essaye d'aider tout le monde'. C'est comme ça qu'il se définirait en tout cas, et il n'a pas tort. Il est altruiste de nature, toujours à aider son prochain... Tout le monde l'aime et il aime tout le monde. Le Phyllali est d'ailleurs très pacifiste, n'hésite pas à dénigrer publiquement les tensions Bahors-Celys et a du mal à comprendre les histoires de limites de territoires. Par exemple, il ne dénoncera jamais un membre d'un autre clan qui chasse sur le territoire des Sylvarons.

Il est naturellement de bonne humeur, mais les récents événements familiaux l'ont rendu nerveux, mangeant une partie de sa concentration. Il se fatigue aussi plus vite et en est conscient. "Le surmenage obligé" qu'il dit. Son seuil de tolérance reste le même, c’est-à-dire au-dessus de tout. Il accepte tous types d'humour et est difficilement choquable suite à une certaine expérience qu'il eut dans sa jeunesse – une simple histoire d'une mère qui balance son enfant dans un bassin de sang et de boue...

Même s'il essaye de rester cool avec les autres, il existe un sujet sensible qu'il ne faut jamais critiquer en sa présence sous peine de se faire un ennemi éternel : sa famille. Il ne se battra que dans d'extrêmes cas, surtout qu'il n'y connait rien en combat. Il préfère fuir ou calmer les embrouilles avant qu'elles ne dégénèrent. Phyro déteste parler de lui-même ou de son histoire. Il déplore d'ailleurs le fait qu'il fasse parti d'une famille célèbre chez les Sylvarons. Il préfère écouter les autres et si possible les conseiller. Pour le forcer à parler, il faut aborder des sujets où il s'y connait comme la médecine ou les différents types de feux d'artifices.

Histoire
Journal des Gyadrys – 3eme génération


La tradition veut que j’inaugure cette partie par une présentation de moi-même et de mon histoire. En fait, je pense faire un résumé de toute la lignée des Gyadrys vu que les 2 premières générations ont sauté leur tour. Cette introduction sera donc sous la forme d’une histoire dans laquelle je vais parler de moi à la 3eme personne. Je n’aime pas vraiment raconter ma vie, mais bon… Certaines parties seront d’ailleurs issues de témoignages invérifiables, mais je vais essayer de rester le plus objectif dans les faits possible.  

Il fut un temps où, à l’instar de la grande guerre ancestrale, s’attaquer directement aux Celys revint à la mode. Des groupes totalement officieux se lançaient à l’assaut du Panthéon les uns après les autres. Leurs raisons étaient diverses, mais leur défaite commune – autant envoyer une colonie de fourmis stopper une tornade. A force de voir leurs congénères tomber comme des mouches, la plupart des aspirants composts commencèrent à sérieusement reconsidérer leur attachement à la vie. Quelques idéalistes téméraires, aveuglés par leur solitude et leur envie d’une pseudo-égalité par les armes, entreprirent de rassembler un ultime bataillon qu’ils nommèrent avec une grande originalité "Le commando de la mort". Pour grossir leur rang, ils commencèrent à recruter des Bahors à l’honnêteté variable moyennant des promesses de reconnaissances et/ou de biens. Parmi eux se trouvaient 2 Vagabonds naïfs qui ne se rendaient pas compte de leur futur rôle dans la bataille : un Arcanin ambulant dont le métier de pyrotechnicien ne rapportait pas assez pour vivre décemment et une Absol experte en exorcisme qui, influence après influence, se porta volontaire sans grande conviction. Leur nom fut inscrit dans la légende comme promis : sur des affiches à peu près partout dans le Panthéon en tant que Fognis et Chao, seuls rescapés du groupe terroriste "commando de la mort". Ils avaient tiré de cette expérience un profond traumatisme, un avis de recherche chez les Celys et une maladie grave en prime pour l’Arcanin. Un mix de forte fièvre, de photophobie, d’hallucinations, de délires… Sa partenaire d’hécatombe, consciente du caractère urgent de la pathologie, le traîna à travers les territoires en vivant sur les économies du commando – étant les 2 seuls membres, ils étaient légalement à sa tête. Mais aucun médecin ne réussissait à identifier le mal dont il souffrait. Les petites réussites et les échecs s’additionnaient, se compensant assez pour le maintenir en vie. Le cas de Fognis devenait cependant de plus en plus désespéré. Leur dernier espoir se reposait sur un Farfaduvet Sylvaron auquel les histoires populaires attribuaient la capacité de guérir n’importe qui, le grand Gyadrys.

De conseil en conseil, ils finirent par trouver le tant attendu Pokemon exactement comme on le décrivait : à l'écart de la civilisation, très doué et incroyablement excentrique. Le soigneur prodige, devenu trop vieux pour pratiquer, s'était retiré dans une maisonnette au bord d'un ruisseau. Non sans un petit numéro inutile de 4 heures, il les renvoya vers le village de Sylvaron à environ 1 heure de marche, Arboris, où se trouvait "la vraie légende". Une énième crise de convulsions, cette fois-ci beaucoup plus violente que les précédentes, eut cependant la bonne idée de se déclarer à la toute fin du trajet. Fognis n'aurait sûrement pas survécu s'il n'avait pas été pris en charge par l'objet de leur voyage. Penga Gyadrys, une Phyllali qui se révélait être la fille adoptive et l'ancienne apprentie du Farfaduvet. Elle réussit à stabiliser son état en à peine une soirée - chose extraordinaire quand les autres était pour la plupart à peine arrivés à lui faire avaler une baie. Sa guérison fut cependant beaucoup plus lente – 6 saisons pendant lesquelles améliorations et rechutes s’alternèrent sans transition. De solides liens s’étaient créés au fil de cette épreuve ; liens qui engendrèrent l’installation des 2 anciens combattants à Arboris et le développement d’une histoire d’amour entre la Phyllali et l’Arcanin. 12 saisons de quiétude suivirent avec pour seul évènement la suppression "officielle" du commando, l’argent ayant été écoulé dans la construction d’une maison. La Nature prit le soin de les solder par un petit rééquilibrage : Gyadrys 1er du nom mourut dans sa vieille maison et 2 Pokemons nacquirent le même jour, une Absol et un Evoli nommés respectivement Soul et Phyro.

Dès leurs premières minutes dans le monde, les 2 nouveau-nés avaient chacun leur particularité : Phyro avait le bout de la queue rouge sang au lieu de blanc, assez vif pour ne pas être dû à une tache de naissance mais sans la présence du liquide suspecté. Quant à Soul, elle était de père inconnu... même pour sa mère. Enfin, personne ne s'était attardé sur ces détails. Stimulé par la naissance de leurs enfants, le duo d'anciens combattants enterrèrent définitivement les armes en prenant le nom de Gyadrys et en intégrant le clan des Sylvarons. Plus rien ne leur en empêchait, vu qu'ils avaient tous deux une propriété à Arboris et un enfant avec un Sylvaron. Leurs professions d'origine étaient cependant quelque peu gênées par le manque de ressources disponibles ; en plus, la pyrotechnie était interdite dans le village. Chao devint la première devin du village alors que Fognis, au chômage technique, essayait tant bien que mal d'aider sa femme. Ils eurent d'ailleurs un autre enfant 5 ans après Phyro – Lifia, une fille cette fois-ci.

Déjà à 10 ans, Phyro et Soul étaient populaires chez les autres villageois. En bien, évidemment. Avec Lifia, ils formaient le trio qui animaient le village du matin au soir. En parallèle, ils suivaient des cours avec pour professeurs leurs parents. Le Phyllali apprenait la médecine et la confection de pétards et l'Absol le spiritisme et l'exorcisme. Lydia passa quant à elle à travers les mailles du filet grâce à son jeune âge. Au fil des années, les cours s'intensifiaient et un """choix""" de spécialisation s'offrit aux 2 élèves. Le lancement d'engins pyrogènes étant interdit dans la forêt pour des raisons de sécurité évidentes, Phyro se concentra sur la confection de médicaments. C'est d'ailleurs ce qui lui a valu son évolution en Phyllali à 21 ans d'après sa mère. Soul s'était elle focalisée dans le mentalisme et la prédiction, même si elle manquait de précision dans cette dernière. La plus petite du trio, un peu délaissée par ses aînés, essaya tant bien que mal de combler leur manque en se rapprochant des autres villageois. Elle refusa même partiellement de privilégier un domaine dans ses études et reçut un enseignement beaucoup plus général et moins chronophage. Les relations au sein des Gyadrys restèrent très bonnes ; les 2 trios générationnels étaient restés soudés... Bref, tout allait pour le mieux dans le meilleur des villages. Mais le bonheur, jugeant qu'il avait trop stagné au même endroit, décida d'abandonner ses bénéficiaires.

8 ans étaient passés depuis l'évolution de Phyro. Sa sœur l'avait suivi sur cette voie 3 ans après lui, bien que son corps décidât de se transformer en Mentali - un Pokemon Psy, créature assez rare dans Sylvaron vu l'environnement. Mais ils n'étaient plus à ça près dans la famille. Leurs formations finies, Soul et Lifia étaient devenues les responsables et coordinatrices en chef des sites météorologiques du territoire. Une simple question de notoriété qu'elles avaient acquises notamment en prédisant la météo d'Arboris sur 40 jours consécutifs. Lifia s'occupait des vents et Soul des nuages. Le duo parfait, quoi. Des liens spéciaux et intimes étaient apparus de nulle part entre Phyro, alors assistant de sa mère, et Soul – ils s'aimaient profondément en somme. Une parfaite petite situation qui fut totalement ébranlée par un départ aussi imprévisible que désemparant.
Un papier, à peine quelque lignes – c'est ce qui avait suffi à troubler la tranquillité de la maisonnée. Fognis et Chao venait de quitter le territoire pour une raison inconnue dans un périple qu'ils disaient "potentiellement sans retour". Personne ne voulait y croire, particulièrement Pengua. Mais 1 saison passa, puis 2, puis 3... et aucune nouvelle d'eux. La Phyllali commença à négliger sa santé et commettre des erreurs de débutants, trop rongée par l'anxiété de l'attente. Elle finit par contracter une maladie fulgurante qui l'obligea à se retirer dans la maisonnette du ruisseau.
(Fin de l'histoire ; je retourne à la 1ere personne)

Voilà la situation dans laquelle j'écris en ce moment : mon père et Chao sont parties je-ne-sais-où depuis 3 saisons – seul Arceus sait s'ils sont encore en vie -, ma mère est totalement abattue, clouée au lit et je dois gérer son cabinet à sa place tout en tentant de la soigner. Heureusement, Soul et Lifia essayent de me délester un peu de toutes ces tâches. Elles ont même quitté momentanément leur poste pour veiller sur ma mère. Pour tous vous avouer, ma sœur et moi souhaitons beaucoup partir à la recherche de notre père, et Soul de sa mère. Le village pourrait très bien se débrouiller sans nous, certes, mais… j’éprouve encore quelque scrupules à l’idée de l’abandonner. Mes pensées changeront sûrement un jour, on verra bien.

P.S. : J’ai pris 10 heures pour écrire ce texte et j’ai encore l’impression qu’il reste des imperfections et des fautes… J’essayerai à l’avenir d’écrire de manière plus spontanée sans vraiment me relire. Vous m’excuserez donc s’ils auront l’air un

Derrière l'écran

Âge :15 ans
Pseudo(s) :Skyzoguy - Poképhilosophe
Code du règlement :Validé
Comment nous as-tu découvert ? :Via un partenariat avec Pokemon Aube, un autre forum RP Pokemon
Commentaires, questions :ici

Code par Heaven sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 43
Points Stellaire : 16
Date d'inscription : 17/10/2017
Who am i !

Feuille de personnage
Infos:

Another one bites the dust [Fiche finie]

MessageSujet: Re: Another one bites the dust [Fiche finie] Dim 21 Jan - 11:44
Bienvenue !

Un personnage intéressant pour une histoire intéressante ! Je pense que Senkou pourrait bien avoir eu un lien avec X et Chao, étant donné qu'il a également fait parti d'un groupe de résistance par le passé.

Autrement, si j'arrive à avoir accès à l'ordi, je pourrais éditer ton avatar (ou t'en trouver un autre, avec un Phyllali à l'air plus pacifiste ?) avec les feuilles rouges correspondantes ! C:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 89
Points Stellaire : 83
Date d'inscription : 10/10/2017
Age : 22
Who am i !

Feuille de personnage
Infos:

Another one bites the dust [Fiche finie]

MessageSujet: Re: Another one bites the dust [Fiche finie] Dim 21 Jan - 12:49
Hello Phyro ! Heureux de voir que ta fiche est terminé.

Je n'ai rien à dire sur le caractère et rien non plus sur l'histoire, c'est plutôt bien écrit, ptet des fautes à droite à gauche mais le contenu est là et largement suffisant (parfois un peu alambiqué, mais ce n'est que mon avis xD)

Y'a plus qu'a attendre qu'Arceus vienne valider tout ça.

Puisses-tu briller très prochainement petite étoile !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 169
Points Stellaire : 192
Date d'inscription : 08/10/2017
Localisation : Partout et nulle part
Dieu
Who am i !

Feuille de personnage
Infos:

Another one bites the dust [Fiche finie]

MessageSujet: Re: Another one bites the dust [Fiche finie] Dim 21 Jan - 13:34
Bienvenue mon enfant,

Je valide ta fiche car je n'ai rien à redire. Fais attention toutefois, obtenir un don après la validation est un peu problématique... Donc j'espère que tu es certain de ne pas en vouloir ? Sinon, tu as encore le temps d'y réfléchir.

Ensuite pour tes particularités physiques, ce serait bien de les mettre en évidences sur les images. Je suis heureuse que tu aies choisi mon avatar dans la galerie mais il ne convient pas à 100% donc... Pour le moment, c'est bon, on fera avec. Par la suite, il faudra changer, d'ailleurs Senkou se propose alors profites-en !

Sinon j'espère avoir bien compris ton histoire car je t'avoue qu'avec cette grande famille, je me suis un peu emmêlé les pinceaux dans les prénoms. x) J'ai un peu de mal avec le fait que deux Bahors étaient recherchés dans le Panthéon tout entier mais... On va accepter.

Ah oui, juste une dernière chose. Pour le maillet, tu entends quoi ? Un maillet de juge, un maillet genre marteau ou un maillet de médecin maybe ? (pour les réflexes)
Parce qu'en fonction de ce que tu imagines, je ne sais pas si on peut l'autoriser à un Phyllali. Si c'est pour en faire une arme genre marteau, je le vois mal le manier... Si c'est un des deux autres objets alors ça passe, il peut les manier avec ses pattes ou bien sa gueule, l'objet étant petit.

Voilà ! Puisse ton chemin briller de mille feux (d'artifices) !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who am i !

Another one bites the dust [Fiche finie]

MessageSujet: Re: Another one bites the dust [Fiche finie]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» another millenium falcon bites the dust !!! easy kit pocket
» another x-wing bites the dust ! easy kit pocket Revell
» Fiche technique de l'album avec le kit d'octobre de la Fée
» Comment faire une fiche de lecture
» Fiche de données de sécurité - Ethanol pur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stellaris Majores :: Le Ciel Étoilé :: Les Étoiles :: Les étoiles brillantes-