Stellaris Majores
Bienvenue sur SM !

Petite étoile, ne vas pas plus loin, ta place est ici parmi nous ~



 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

avatar
Messages : 13
Date d'inscription : 09/10/2017
Age : 20
Localisation : Shrine
Who am i !

Feuille de personnage
Infos:

"Shine like a Star my child" - Astrallia

MessageSujet: "Shine like a Star my child" - Astrallia Ven 20 Oct - 18:39

Astrallia Knil


Âge : 27 ans
Genre :
Clan actuel : Panthéon
Métier : Prêtresse, nourrice et conseillère
Orientation sexuelle : Bi
Talent : Turbo Brasier
Surnom(s) : Dame Astrallia, Astra
Physique
Espèce: Reshiram.

Couleurs: Classiques.

Taille & Masse: Légèrement plus petite.

Armes, équipements: Son feu, ses griffes, ses crocs.

Vêtements: Quelques bijoux, tenue de prêtresse pendant les naissances.

En plus: Porte un tatouage sur une patte antérieur, yeux vairons (un rose pâle et un azur).

Caractère
Astrallia est un Pokémon très calme et posé. Bienveillante, elle n’est pas du genre à s’énerver après les autres et surtout pas pour un rien. Toutefois, s’il lui arrive de se mettre en colère, il vaut mieux ne pas être dans son chemin ! La dragonne est tel un long fleuve tranquille, mais pas passif pour autant et s’il vient à déborder… C’est une catastrophe ! Mais il faut vraiment le vouloir pour mettre la Reshiram hors de ses états. Elle met un point d’honneur à toujours être digne et présentable, comme sa mère l’était. Pour autant, la femelle n’est clairement pas du genre hautain ou frimeur. Elle est simple, gentille et aimable.

Altruiste, Dame Astrallia aime contenter tout le monde et aider autant qu’elle le peut. C’est simple, la dragonne blanche aimerait que tous les partis soient gagnants. Cette vision un peu idyllique des choses tranche avec son espèce, qui représente la vérité et non l’idéal. La belle est bien souvent incapable de dire non et on profite ainsi d’elle. Cependant, elle est loin d’être stupide, c’est même le contraire alors ne tentez pas trop le diable.
Douce, la femelle aime s’occuper des enfants et ce n’est pas pour rien qu’elle s’occupe des naissances à partir des constellations. Astrallia est très sérieuse à propos de son rang, confié par sa maternelle.

La Blanche noue un lien particulier avec une Mew du nom de Miel. Elle aime cette dernière de tout son cœur et la considère comme sa petite sœur, bien que le rongeur soit en quelque sorte sa servante. Bien entendu, ce n’est pas ce que veut la Reshiram, elle préférerait être à patte d’égalité avec son amie… Néanmoins, cette dernière insiste pour q’Astrallia reçoive ses soins alors la dragonne n’insiste pas et se prête au jeu volontière.
En ce qui concerne les Bahors, le Pokémon Feu est partagé. D’un côté, elle pense qu’il ne devrait pas y avoir de guerre ni de différences entre les deux races. Les Bahors sont certes moins puissants mais cela ne fait pas d’eux des êtres inférieurs. De toute façon, Astrallia les aime et c’est ainsi. Elle passe beaucoup de temps avec les Pokémon normaux dont elle s’occupe, en cachette.
Quant aux Celyz, sa famille, la divine leur voue un amour sans faille. Le problème étant que ces derniers sont souvent contre les autres. La Reshiram est donc déchirée entre le fait d’être fidèle aux enfants des étoiles et le fait de prôner la paix partout, pour tous. Tout de mère, la Blanche ne démord pas à ses opinions : elle tente de changer petit à petit la mentalité des Celyz pour un avenir meilleur, et elle fait la même chose chez les Bahors. Les résultats sont pauvres mais Astrallia est déterminée.

Le Type Feu et Dragon est aussi un Pokémon au cœur pur. Cela lui permet d’adresser des prières au Père, Arceus, afin qu’il fasse naître des nouveaux petits légendaires. C’est son travail et elle en est très fière. Sa mère le faisait aussi et Astrallia fera tout ce qui est en son pouvoir pour ne pas décevoir sa conscience. Elle aimait sa maternelle plus que tout au monde et lui rend encore grâce plusieurs fois par jour. De plus, la Reshiram est extrêmement croyante et il lui arrive d’adresser des prières courtes à toute sorte de divinité Pokémon pour diverses situations.

Elle a aussi également beaucoup de respect pour sa mère, une Reshiram.

Histoire
Mon histoire ? Oh, je ne savais pas que cela intéresserait quelqu’un… Bien, installez-vous, je vous en prie.

Je suis née il y a de cela 27 années. D’après ma mère, ce fut elle qui pria pour que j’apparaisse. Ah, vous ne savez peut-être pas comment cela fonctionne… Alors, lorsqu’on en éprouve le besoin, sentimentale ou tout simplement guerrier, les Celyz peuvent adresser des prières aux Constellations. Celles-ci sont particulières, ma mère disait que chaque étoile représentait l’âme d’un défunt qui veille toujours sur nous. Donc ces constellations transmettent les vœux à notre Père, Arceus, et s’il accepte alors un nouveau-né Celyz apparait dans une lumière blanche et pure. N’importe quel Pokémon Légendaire peut faire des prières, mais certains sont plus doués que d’autres. Ma mère était l’une de ceux qui s’occupaient principalement des naissances.

Sentant son heure venir, elle décida de s’adresser aux étoiles pour faire naître un de ses progénitures. Elle pria donc pour une Reshiram femelle qui pourrait reprendre le flambeau de son travail une fois qu’elle serait trop ancienne pour cela. La Constellation lui accorda ce souhait et des photons lumineux, je naquis. Au début, je n’étais qu’une petite dragonne, frêle et tremblante. Comme tous les autres, nous ne naissons pas puissants et grands mais nous grandissons. Un peu à la manière des Bahors, je pense que c’est là un désir de notre Père. Ma mère était ravie de m’avoir à ses côtés et elle ne tarda pas pour me donner ma dénomination. Elle choisit Astrellia, un prénom en rapport avec les astres, les étoiles… Son nom était Astrameldha et elle voulait perpétuait la tradition. Je sais que lorsque le moment viendra, il faudra que « j’enfante » un autre Reshiram et que je lui donne un prénom en rapport avec les corps célestes…

A mes deux ans, mère utilisa son souffle ardent pour graver sur une de mes pattes un symbole. Cela ne me fit pas de mal puisque j’étais une dragonne de la même espèce. Elle m’expliqua ensuite qu’il s’agissait de la Marque de la Prêtresse et qu’à mon tour, il faudrait que je le fasse sur un Reshiram plus jeune. Bien, c’était encore une tradition et je la respecterais.

Comblée par sa prière, ma mère redoubla d’effort pour accompagner les Celyz dans la naissance de leurs frères, sœurs, enfants. Dès lors que j’eu l’âge de comprendre les choses correctement, elle m’enseigna comment devenir prêtresse. Comment prononcer des bonnes prières et comment accueillir un nouveau-né. Tout cela était très compliqué, surtout pour un jeune cerveau de dragonne. Pourtant, ma mère semblait tellement heureuse de me transmettre son savoir que je m’efforçais d’apprendre le plus tôt possible. Je suivais également des cours de parole, de politesse et de tenue. C’était quelque chose d’important parmi notre grande famille. Il fallait dire que les légendaires avaient pour habitudes d’être des Pokémon pompeux… Alors il fallait que les enfants soient parfaits pour ne pas tacher notre réputation.

Autrement, je restais avec ma très chère mère. Je grandissais tranquillement et dans le bonheur, sans me douter des batailles qui se déroulaient plus bas… Puis il y eut un évènement majeur dans ma vie de Reshiram. Je m’en souviens encore comme-ci c’était hier. La veille, il y avait eu une pleine lune de couleur rouge, brillante et menaçante. Pourtant, cela était un phénomène naturel qui se produisait de temps à autre, alors personne ne s’était inquiété. Mais… La nuit d’après, nous devions donner naissance à un nouveau Pokémon, mère et moi. J’avais alors cinq ans et j’assistais à ma première vraie prière, les autres étant plutôt destinées à me faire apprendre sans toutefois permettre à un nouveau Celyz de fouler nos nuages… Ce soir-là, c’était terrifiant. La Constellation que nous avions choisie pour adresser nos prières était teintée de rouge vermeil. Je n’avais jamais vu cela et d’après le visage crispé de ma maternelle, elle non plus. Les étoiles scintillaient avec arrogance et nous surplombaient. On aurait dit qu’elles baignaient dans une mare de sang…

J’entendis ensuite ma mère qui déglutit. Ses beaux yeux bleus observaient les scènes, graves et sévères. Dans ces orbes océans se reflétaient la couleur de la violence qui émanait de la constellation. Puis, elle se tourna vers moi, encore plus sérieuse qu’avant. Elle s’adressa à moi, peu sûre d’elle :

« Astrallia, mon enfant. Je suis navrée que ta première prière soit adressée à la Constellation de Sang mais… Nous n’avons pas le choix, l’enfant est désiré. »

Mais je ne comprenais pas ce qu’il se passait alors mère continua :

« Hier, il y a eu la lune de sang, ou la lune rouge. C’est un phénomène assez rare mais qui ne change rien à notre existence… Sauf dans un cas en particulier. Lorsqu’une constellation est placée de telle sorte qu’elle puisse parfaitement absorber les rayons émis par l’astre, elle s’en gorge, comme si elle buvait le sang de la lune. La nuit suivante, les étoiles de cette même géométrie brillent de cette lueur menaçante et… Le Celyz qui en nait n’est pas un être bon. »

C’était à moi de déglutir à présent.

« Tout ce que je te dis là, je le tire d’une prophétie. Personne n’aurait pu prédire qu’elle se produirait ce soir, il n’y avait pas de date inscrite. Pas d’indice. Mais nous y sommes, tout est devant nos yeux. Et donc, cette prophétie indique que le Pokémon qui naitra sera surnommé le Prince Rouge. Selon les écrits, ce Celyz serait destiné à provoquer un chaos infernal… Mais rien n’est certain et si nous refusons de le faire naître, nous serions reniées par notre Famille mais également par notre Père lui-même. »

Ainsi, il était interdit d’avorter la naissance d’une nouvelle Etoile, si elle était désirée. Ce qui était le cas.

« Alors faisons notre travail mon enfant… Tu as bien appris pendant nos entrainements et maintenant, j’aimerai que tu m’aides à prier. Prie de toutes tes forces pour que la constellation accepte nos sentiments… »

Alors nous avons prié. Pendant de longues minutes. Soudainement, les étoiles se mirent à briller intensément avant qu’une lumière sanguine ne jaillisse. Une fois la lueur disparue, nous découvrions un petit Entei… Il n’avait pas l’air bien méchant mais lorsque je me suis approchée de lui, ses yeux luisaient d’un rouge malfaisant. Mère s’empressa de me repousser et de prendre le quadrupède dans ses pattes.

« Ne t’approches pas mon enfant. Ce Pokémon est dangereux mais… Nous devons lui trouver un avenir meilleur et plus serein. Garde ce secret. J’irais avertir le Conseil dès demain de la naissance du Prince Rouge. Toutefois, si nous travaillons pour qu’il devienne un bon Celyz, j’espère que nous pourrons échapper à la prophétie… »

Puis ma mère disparue de la salle, avec le bébé Entei. Je restais là, encore abasourdie par toute cette histoire. Mais je me ressaisis ensuite, il ne fallait rien laisser paraître. C’était un secret et seuls certains Celyz seraient au courant.

Par la suite, les années passèrent.
Je devins une prêtresse digne de ce nom, toujours sous la tutelle de ma chère mère Reshiram. Le petit Entei, qui s’appelait Vulkain, grandissait à vue d’œil. Je prenais soin de ne pas croiser son chemin le plus possible. Mais son conseiller personnel, Spiritus un Créfollet, me donnait du fil à retordre. Ce vieux Pokémon me soupçonnait de cacher quelque chose au sujet de son protégé… Il avait raison mais je ne pouvais dire la vérité.

Un jour, quelque chose bascula ma vie. Mère succomba. Elle n’était pourtant pas très âgée mais c’était la volonté de notre Père, Arceus. Elle s’éteignit en m’étreignant la patte tendrement. Elle avait senti ses derniers jours venir et elle ne regrettait pas sa prière du nom d’Astrallia. Je versais mes larmes chaudement lorsque son corps perdit toute sa chaleur. Ensuite, il scintilla d’étoiles pures et magnifiques qui regagnèrent ensuite le domaine de notre Père. Ne me restait plus que le collier qu’elle portait et qu’elle me légua. Je le portais avec honneur et amour. Devenant ainsi la prêtresse attitrée des Celyz, je me devais de garder la réputation de feu ma mère intacte. Je continuais donc les cérémonies avec plaisir, en souvenir des défunts.

Mais ce ne fut pas tout. Un autre évènement perturba ma vie tranquille. Je dû quitter le Panthéon pour accompagner quelqu’un. Sur le chemin, je vis les batailles acharnées et sanglantes. J’étais triste d’assister à tout cela mais je ne pouvais rien y faire. Ce n’était pas mon travail… Puis, alors que nous survolions un village, j’assistais à une scène impardonnable. Des Celyz étaient en train de brûler la maison d’innocents. J’ai supplié mon collaborateur de descendre et de leur porter secours. Il grimaça mais la situation ne lui plaisait pas non plus, alors nous nous sommes interposés. Une fois le problème réglé, les Bahors nous chassèrent, c’était tout naturel. Mais un Pokémon vint à notre rencontre. Il s’agissait d’une Altaria d’une grande beauté. Depuis, nous sommes devenues amies… Mais cela ne dura pas. Elle fut envoyée au front, dans une grande bataille. Elle y perdit la vie et cela me troubla pour le restant de mes jours. Cette guerre était stupide et il fallait y mettre un terme… Ayant ouvert les yeux, je ne pouvais pas rester les pattes croisées. J’ai donc fais le nécessaire pour intégrer le Conseil du Panthéon. Avec succès, je pus enfin m’asseoir pour discuter des lois. Je ne pouvais pas aller à l’encontre des décisions de ma Famille, mais au moins pouvais-je tenter d’alléger un peu les sanctions…

Il fallut ensuite que je me trouve un partenaire de travail, un conseiller personnel. Mon choix se porta sur une Mew de couleur jaune, absolument adorable. Son nom était Miel et elle combla le vide de mon cœur avec sa gentillesse, ses pitreries, ses erreurs. Depuis, nous ne nous quittons plus et Miel insiste pour me servir autant qu’elle le peut. C’est assez gênant mais je ne peux rien lui interdire.

Maintenant, je travaille en tant que prêtresse et je donne vie à des nouveaux Pokémon légendaires. Je suis également membre du Conseil et j’essaye de changer les mœurs de mes compagnons, en compagnie de Miel… Tout cela en souvenir de la grande Astrameldha, feu ma mère et Nappi, mon amie Altaria devenue une étoile trop vite.

Derrière l'écran

Âge : 20 ans
Pseudo(s) : Astra, Idenn, Link, Doctor
Code du règlement : Blanc et Noir.
Comment nous as-tu découvert ? : J’ai prié !
Commentaires, questions : Pourquoi vous êtes tous mignons ?

Code par Heaven sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 14
Date d'inscription : 10/10/2017
Who am i !

Feuille de personnage
Infos:

"Shine like a Star my child" - Astrallia

MessageSujet: Re: "Shine like a Star my child" - Astrallia Ven 20 Oct - 19:04
WAAAAH QUELLE BEAUTÉ, en plus elle a une histoire si triste, mais en même temps si joyeuse AHHH ! :3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 13
Date d'inscription : 09/10/2017
Age : 20
Localisation : Shrine
Who am i !

Feuille de personnage
Infos:

"Shine like a Star my child" - Astrallia

MessageSujet: Re: "Shine like a Star my child" - Astrallia Ven 20 Oct - 19:07
Merci à toi collègue Conseiller.

Puisse la lumière des étoiles éclairait ton chemin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 10/10/2017
Age : 22
Who am i !

Feuille de personnage
Infos:

"Shine like a Star my child" - Astrallia

MessageSujet: Re: "Shine like a Star my child" - Astrallia Ven 20 Oct - 20:45
Tendre, Élégante, les deux premiers mots qui me viennent à l'esprit quand je vois cette Reshiram.
(Cet avatar est tellement gorgous OMG ♥️♥️)

Je me dis que j'aurais pu naître dans la même période que ce fameux Vulkain, ça fait froid dans le dos quand on y pense...

Vraiment un personnage très attachant, j'ai hâte de pouvoir la rencontrer et d’essayer de changer la vision du monde avec elle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 19
Date d'inscription : 10/10/2017
Who am i !

Feuille de personnage
Infos:

"Shine like a Star my child" - Astrallia

MessageSujet: Re: "Shine like a Star my child" - Astrallia Sam 21 Oct - 12:01
Il y a pas à dire, le contexte du forum donne un tout autre aperçu sur les légendaires, c'est très intéressant !
La relation entre Astrallia et sa mère, est très touchante aussi ^^ Ce sera intéressant de voir comment les relations entre Celyz et Bahors vont avancer à l'aide des différents pokémons dans les deux camps comme Astrallia ou Asmodan :D
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who am i !

"Shine like a Star my child" - Astrallia

MessageSujet: Re: "Shine like a Star my child" - Astrallia
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [poupee] HOshi no Namida Hime - BABY, THE STARS SHINE BRIGHT
» La convention Star Wars Reunion II
» [INFO] Orange Origami Star & GMAIL : PAYANT.
» Star Wars : Force Unleashed [Xbox360 & PS3]
» Star Wars Celebration V Orlando USA - 12 au 15 Août 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stellaris Majores :: Le Ciel Étoilé :: Les Étoiles :: Les étoiles brillantes-