Stellaris Majores
Bienvenue sur SM !

Petite étoile, ne vas pas plus loin, ta place est ici parmi nous ~



 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

avatar
Messages : 126
Points Stellaire : 298
Date d'inscription : 09/10/2017
Age : 21
Localisation : Shrine
Who am i !

Feuille de personnage
Infos:

[MISSION] Lippoutou ! Lippou, Lippoutou !

MessageSujet: [MISSION] Lippoutou ! Lippou, Lippoutou ! Mar 17 Juil - 18:23
Astrallia quitta la source qui se trouvait dans le temple, celle où elle venait se purifier le matin. La messe de la matinée pouvait donc commencer. La dragonne enfila son uniforme de prêtresse et rejoignit, solennellement, l’autel prévu à cet effet. Ses yeux balayèrent la pièce discrètement, il n’y avait pas beaucoup de monde ce matin-là. Mais ce n’était pas bien grave, de toute façon, elle avait pour devoir de prodiguer la parole du Père tous les jours. La Reshiram commença donc son discours religieux, puis invita les pêcheurs à venir se faire pardonner de leurs erreurs. Cette fois, ce fut au tour d’un Sulfura et d’un Shaymin. Les deux s’en voulaient d’avoir escroqué une vielle dame… Après avoir demandé le pardon à leur Père, ils furent soulagés de leur peine. Plus jamais ils ne recommenceraient, c’était tout du moins ce qu’ils avaient promis. Une bonne chose de faite. La fille d’Astrameldha se sentait utile, et la journée commençait bien.

Peu après, la messe toucha à sa fin. La dragonne blanche posa ses effets personnels destinés à la réunion sur une table, dans ses quartiers. Elle consulta ensuite son livre où elle consignait les choses à faire pour chaque jour. Cette fois, il n’y avait rien de spécial de prévu. En effet, pas de famille à recevoir, pas de rendez-vous… Ni même de naissance. Astrallia allait certainement pouvoir rendre visite aux orphelins de Montglakos grâce à ce temps libre. Oh, bien entendu, la Celyz avait beaucoup de choses à faire au Panthéon, même avec un emploi apparemment vierge. Mais c’était plus fort qu’elle, elle ne pouvait pas laisser ces pauvres Pokémon seuls trop longtemps. Ces petits Bahors n’avaient plus de famille, et personne ne leur donnait un coup de patte. Cette situation était triste… Mais la dame n’en voulait pas aux autres Pokémon du territoire. Après tout, vivre dans les montagnes était difficile, rude. Il faisait froid et les récoles étaient très rares. La dragonne s’en voulait même un peu de vivre dans un endroit aussi clément que le Panthéon.

La prêtresse prépara donc tout ce qu’il lui fallait pour son petit voyage. Elle prit une sacoche qui contenait un peu de viande animale, et surtout des baies de toutes sortes. Les enfants adoraient ces fruits, comme beaucoup d’ailleurs. Il en poussait beaucoup de variété ici, alors autant leur en faire profiter. Astrallia leur conseillait toujours d’en mettre de côté dans de la glace, pour la conservation, et de manger le reste avec parcimonie. Bien sûr, les jeunes étaient très gourmands ! La Reshiram prenait donc plus de rations que prévu, maintenant qu’elle connaissait ses petits phénomènes. Heureusement, les baies étaient issues de dons à la dragonne en personne. Astrallia était très touchée par ses petites attentions pour sa personne, mais elle n’en faisait pas grand-chose. Surtout concernant la nourriture… Elle ne mangeait que très peu ! Au moins, cela permettait aux enfants orphelins d’avoir à manger.

Une fois la sacoche remplie de denrées, la femelle aux yeux vairons attrapa une petite gourde contenant de l’eau. Grâce à cela, les jeunes n’avaient pas à chercher des sources non gelées pour boire. Puis une ou deux couvertures, pour la nuit, et elle fut parée. Ou presque. Cela sortit presque de la tête d’Astrallia, mais elle ne pouvait pas quitter son poste ainsi. Elle rédigea donc une note qu’elle plaça ensuite sur la porte de sa pièce de repos. Bien sûr, la dragonne ne voulait pas partir ainsi, toutefois, elle n’avait pas le choix. Mars ne l’aurait jamais laissé quitter le Panthéon pour une raison pareille… Enfin, la dame blanche prétexta une sortie au marchée sur la place du territoire pour sortir.

Dehors, à l’abri des regards, la Reshiram s’envola. Elle emprunta ensuite un pont arc-en-ciel pour rejoindre les terres du Dessous. Elle se dirigea ensuite vers la destination qu’elle connaissait bien : Montglakos. En volant, le voyage était plutôt rapide. Le village de Glagla fut rapidement en vue, et la légendaire amorça sa descente. Une fois au sol, elle passait toujours par le même chemin, cela lui évitait bien des problèmes… Du moins en théorie. Cette fois-ci, la femelle n’eut pas autant de chance que les autres fois. Les orphelins devaient attendre encore un peu.

Une Bahor, Lippoutou plus précisément, se précipita vers la Celyz. Visiblement elle n’avait pas peur… Pire encore, elle semblait en transe devant la grande dragonne. Astrallia, peu sûre d’elle, tenta d’engager la conversation :

« B-Bonjour… Pardonnez-moi, mais- ! »

La prêtresse fut brutalement interrompue parce que l’humanoïde voulait… L’embrasser ?! La dame de glace semblait prête à tout. Y compris à pallier au problème de taille, littéralement, qui se dressait face à elle. Pour cela, l’inconnue créa un bloc de matière glacée, puis elle sauta dessus. A présent, elle était un peu plus proche d’Astrallia et de sa gueule. La dragonne était perdue. Elle recula de quelques pas, incertaine de la marche à suivre.

« Excusez-moi… V-Vous… »

La Lippoutou empêcha la légendaire de continuer !

« N’ayez pas peur chère Celyz, vous êtes sublime ! Magnifique ! »

Quoi ? La gardienne de la Réalité n’en croyait pas ses oreilles. Elle se faisait draguer par une dame de Montglakos ? Cette situation était très étonnante…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 27
Points Stellaire : 93
Date d'inscription : 29/10/2017
Localisation : Everywhere :D
Who am i !

Feuille de personnage
Infos:

[MISSION] Lippoutou ! Lippou, Lippoutou !

MessageSujet: Re: [MISSION] Lippoutou ! Lippou, Lippoutou ! Jeu 2 Aoû - 15:39
Et voilà, encore une autre journée infructueuse pour Milanna. Son dernier crush venait tout juste de l'abandonner après deux semaines passées ensemble, et la pauvre Lippoutou se trouvait dévastée par cette rupture choc. Le Sorbouboul n'avait pas mâché ses mots concernant la dame blonde, qui elle n'avait rien écouté de la réprimande, beaucoup trop concentrée sur le parfum entêtant de son compagnon. C'est vrai qu'il lui avait déjà rappelé plusieurs fois qu'il n'aimait pas qu'on le lèche, mais Milanna ne pouvait tout simplement pas s'en empêcher ! Son homme était tout simplement appétissant, et le petit goût vanillé de son corps glacé la poussait à lui faire sans arrêt des bisous ! C'était une belle preuve d'amour pourtant et Milanna aurait tout donné pour que cela reste ainsi encore longtemps. Mais le contact prolongé avec un autre être vivant avait tendance à ramollir et faire fondre son ex, ce qui ne lui plaisait pas vraiment. Il avait finit par s'en aller, préférant encore la solitude à la chaleur d'autrui, peu importe à quel point cette personne rayonnait d'amour.

Au moins, le départ du Sorbouboul s'était fait à l'amiable puisqu'ils n'étaient en couple depuis peu. La Lippoutou au coeur brisé se souvient de son avant-dernière tentative où un féroce Drattak avait menacé de la jeter du haut de Montglakos tant la femelle lui tapait sur les nerfs. Chez le cornet flottant, c'était son arôme naturel qui lui avait plu. Pour le dragon bleu et rouge, il s'agissait de son tempérament bouillonnant, sa tendance à s'emporter pour un rien qui avait séduit Milanna. Au début ça avait du bon, Fosh (le nom du Drattak) défendait bec et ongle sa dulcinée lorsque celle-ci se faisait importuner. Et finalement, avec le temps, la situation finit par tourner à l'inverse. Un détail que Milanna préférait oublier. Aujourd'hui elle se disait qu'elle avait eu raison de le quitter, enfin c'était Fosh qui l'avait quittée en premier, mais cela revenait au même. Même si évidemment sur le coup la Lippoutou avait un mauvais chagrin d'amour. Comme à toutes ses séparations en fait. Milanna est un Pokémon très sentimental après tout.

Et c'est pour cela qu'elle a besoin de quelqu'un à choyer. Elle ne supporte pas la solitude, et dans une région aussi inhospitalière niveau climat et environnement que Montglakos, c'était tâche ardue de trouver l'âme sœur, et surtout de la garder. Pourtant, la Psy et Glace n'était pas méchante pour un sou, malgré ce que les mauvaises langues pouvaient dire sur son apparence de sorcière. C'était même tout le contraire ! Milanna avait un coeur aussi grand que l'océan d'Aquoscylla. Elle aimait parler d'elle-même, mais aussi écouter les autres et échanger avec eux. Sa personnalité se détachait largement par sa grande tolérance, et la blonde était plus que ravie de voir des nouvelles têtes dans les parages. D'ailleurs, elle tenait une petite auberge accueillant les voyageurs. Milanna travaillait seule, s'occupant du ménage, des repas et de la comptabilité du mieux qu'elle le pouvait. Et cela ne la dérangeait pas spécialement puisqu'elle adorait son travail et qu'il lui prenait une grosse partie de son temps.

Mais voilà, si la Lippoutou était aux anges à chaque fois qu'elle accueillait un Pokémon dans son établissement, quand il n'y avait pas de touriste… La femelle avait moins de tâches à faire, donc plus de temps à tuer. Seule. Et c'était cela qui la dérangeait. Quand elle bosse, Milanna se fiche d'avoir de la compagnie ou non puisqu'elle est investie à fond dans son projet. Mais quand il n'y a plus rien à faire, la Psy s'ennuie rapidement et commence à déprimer. Pourquoi ne va-t-elle pas voir les autres habitants de son village, me demanderiez-vous ? Tout simplement parce que ceux qui la connaissent l'évite comme la maladie. Pourtant, Milanna a l'air d'une charmante demoiselle, c'est étrange d'entendre que personne ne veut d'elle ? Et c'est bien là la vérité, malheureusement.

Voyez-vous, si Milanna est pleine de vie la majeure partie du temps, c'est aussi quelqu'un qui a un gros problème d'attachement. Il faut qu'elle s'occupe d'un Pokémon, peu importe la manière, l'âge ou le type. C'est un peu une grosse grosse maman poule qui a un trop plein d'amour à revendre, et elle ne peut pas s'en empêcher ! Le problème, c'est que cela la rend pot de colle au possible, mais aussi et surtout c'est une personne très, très tactile. Et dans un territoire aussi éloigné que Montglakos, là où les traditions restent encore rustiques et que l'on préfère fermer la porte à l'innovation et l'avancée sociale, eh bien cette mentalité est assez mal vue. Sans compter que pour beaucoup des résidents le type Glace est prédominant, avoir Milanna qui vous colle littéralement toute la journée peut vite être frustrant. Mais elle ne s'en rend pas compte, la pauvre. Pensez-vous, elle cherche juste à faire plaisir, elle veut faire bien et n'a pas de mauvaise intention !

C'est pour cela qu'elle est seule avec un manque d'affection débordant. C'est pour cela qu'elle cherche n'importe quel Pokémon avec qui passer du temps avec. Et c'est pour cela qu'elle a eu beaucoup, beaucoup d'histoires de vie amoureuse, ce qui renforce la méfiance des natifs de la région à son égard. On la prend à tort pour une femelle dévergondée qui ne cherche qu'à séduire tout ce qui bouge pour pouvoir le mettre ensuite dans son lit. Et vous pensez bien que ses anciennes conquêtes ne vont pas pour adoucir les rumeurs à son sujet. Si l'on jette un œil à l'historique amoureux de la Lippoutou, si l'on interroge bon nombre de ses ex, on se rend compte que jamais Milanna n'a forcé la rupture, mais bel et bien son partenaire. Alors avec tout cela, sa réputation est déjà bien salie, et ça ne s'arrange pas puisque plus le temps passe, plus Milanna ressent ce besoin d'aimer quelqu'un. Ca n'est pas juste un caprice, c'est quelque chose de vital pour elle. Pour supporter tous les mauvais regards et toutes les mauvaises paroles.

Vous allez me dire, pourquoi ne déménage-t-elle pas alors ? Pourquoi ne va-t-elle pas s'installer ailleurs pour avoir une vie plus paisible et rencontrer plus de monde ? Eh bien, vous croyez que c'est si simple d'abandonner tout ce que vous connaissez pour faire le grand saut dans l'inconnu ? Milanna a vécu toute sa vie à Montglakos, et elle n'a jamais eu une plus grande ambition que de vivre sa vie, tout simplement. Elle ne recherche pas la gloire, ni la richesse et les frissons. Mince, elle ne veut même pas fonder une famille (pour l'instant du moins). Alors vous vous doutez bien que quitter Montglakos est une épreuve pour la Lippoutou. Elle est effrayée de l'inconnu, mais elle est exaspérée de sa situation actuelle. Et personne ne semble le comprendre, ça. Et cela la tue à petit feu. Il ne faut pas croire que sous prétexte qu'elle garde le sourire Milanna se sent bien, au contraire. Sa vie est de plus en plus ingérable, entre les tensions des territoires qui mettent les Pokémon à vif et qui réduit le nombre de voyageurs, c'est de plus en plus la galère pour elle. Milanna ne veut pas se résoudre à y penser, mais viendra un moment où elle n'aura plus la force de sourire, plus envie d'être joyeuse. Elle n'aura plus la force de vivre tout court.

Vous connaissez à présent un peu mieux Milanna. Mais qu'êtes-vous pour elle ? Juste un spectateur intangible dont elle n'a même pas conscience. En revanche, cette histoire pourrait bien se révéler à une autre personne, cette fois-ci beaucoup plus proche et réelle que vous et moi…


--------------



Milanna se trouvait en dehors de Glagla. Elle essuyait une larme qui venait de couleur le long de son visage et lâcha un soupir. Son tout dernier ex venait de remballer ses affaires et partir de l'auberge. Son goût vanillé et crémeux allait lui manquer. Mais bizarrement, pas tant que cela. Peut-était-ce à force d'enchaîner déception amoureuse sur déception qu'elle se sentait moins marquée par la rupture ? Ou alors c'était peut-être à cause de la créature qui lui faisait face…

Milanna devait plisser les yeux afin de distinguer chaque contour de la bête immaculée qui s'approchait. La Lippoutou avait une bonne vision, aussi put-elle détailler l'aspect duveteux du géant en approche, ses ailes de colombes qui retombaient délicatement le long du corps bipède… Cette créature, Milanna n'avait jamais rien vu de pareil. C'était un ange, il n'y avait pas d'autre mot pour la décrire.

Poussée par l'euphorie de la découverte, la Lippoutou se précipita au plus près du Pokémon inconnu. Elle ne connaissait pas l'espèce, mais elle était sûre que des créatures de son genre ne devaient pas être communes, surtout à Montglakos. Ce qui rendait le dragon encore plus précieux et magnifique aux yeux de l'aubergiste, qui n'hésita pas à une seconde à créer un bloc de glace afin de se retrouver à hauteur de tête. Milanna put alors plonger son regard dans celui de son interlocuteur, et ce n'était que pur délice.

Ses traits du visage étaient indubitablement féminins. Son expression mêlé entre la surprise et l'embarras rendait la femelle blanche plutôt mignonne. Mais les yeux constituaient définitivement l'élément le plus impressionnant. Bleu clair, comme la glace. Et l'autre rose pâle, brillant de l'éclat d'un joyaux. Milanna en avait le souffle coupé. Une beauté sans pareille.

Alors forcément, Milanna ressentait l'irréductible envie de l'embrasser, de la serrer dans ses bras pour caresser cette jolie inconnue. Cette perspective ne dut néanmoins pas convenir à la bête ailée qui recula de quelques pas, imposant une distance de sécurité qui ne fit pas renoncer Milanna pour autant.

« N'ayez pas peur chère Celyz, vous êtes sublime ! Magnifique ! »

L'entrain et la sincérité transparaissaient à travers chaque mot. La Psy et Glace était littéralement sous le charme de la Légende. Pourtant, c'était plutôt à elle de lancer des sortilèges au vu de son type. Mais il semblerait que la Celyz avait Milanna sous son emprise, même si c'était de manière indirecte.

« Dès que je vous ai vue, seule, sur ce chemin enneigée, j'ai tout de suite été captivée par votre prestance mystique. Pardonnez mon empressement, je me prénomme Milanna et je tiens une auberge à Glagla ! Seriez-vous intéressée par une chambre, voyageuse ? Nom d'Arceus, vous semblez affamée ! Venez, je vais vous préparer un repas bien chaud, Madame… Uhm ? »

C'est ainsi que débuta cette rencontre pour le moins extraordinaire…
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» FormerHumanShipping [Elektek, Lippoutou & Magmar]
» COMICS PLACE : la petite émission
» Avis de marché - Paris - Musée Rodin - Mission de restaurateur conseil - conservation préventive
» Onde à bulles, l'émission BD de Radio Campus
» Ma démission de mon poste d' admin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stellaris Majores :: La Terre Que Nous Foulons :: Territoire de Montglakos :: Glagla-