Stellaris Majores
Bienvenue sur SM !

Petite étoile, ne vas pas plus loin, ta place est ici parmi nous ~



 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

avatar
Messages : 57
Points Stellaire : 99
Date d'inscription : 22/02/2018
Age : 20
Localisation : Là où le vent me mène !
Who am i !

Feuille de personnage
Infos:

Eh ! Tu veux rentrer dans ma guilde ?

MessageSujet: Eh ! Tu veux rentrer dans ma guilde ? Mer 18 Juil - 17:56
Je me racle la gorge.

-OYE OYEEEEE ! C’est Etincelle qui vous parle !

Hmm, c’est bizarre, mon ton n’est pas aussi grave et imposant que les monsieurs qui font ça, d’habitude !

Bah, ce n’est pas grave ! Maintenant que j’ai réussi à me dégoter ce porte-voix, je vais pouvoir passer des annonces dans tout Bourg-Naguère !… Quoi ? Un permis spécial ? Pour quoi faire ? Je sais très bien me servir de cet objet ! Pas besoin de passer un examen pour m’en servir, enfin !

C’est donc plein d’entrain et de volonté que je me dirige vers l’une des principales places de la ville, après avoir brièvement testé mon appareil. Oh ! Je me souviens de cette fontaine ! C’est là que j’ai rencontré pour la première fois un Coquiperl, avec monsieur le garde ! Je me demande si je vais les recroiser, tous les deux… J’ai super envie de leur reparler de tout ce que j’ai vécu depuis qu’on s’est vus !

Aaaah, je ne dois pas me déconcentrer. J’ai du travail qui m’attend ! Alors, le porte-voix bien rangé dans mon sac en bandoulière, je me hisse sur le rebord du bassin, et avise la distance qui me sépare de la statue en plein centre. Si j’arrive à grimper là-dessus, j’aurai une très bonne visilibi… Visibl… Tout le monde me verra, quoi ! Et c’est quand même un peu mon objectif. Qu’un maximum de personnes entendent parler de moi et veulent rejoindre ma guilde !

Mes yeux font des petits va-et-vient entre la statue de la fontaine, le bassin autour, et le rebord où je me trouve. Je pourrai y aller à la nage, mais je ne veux pas risquer de mouiller mes affaires… Alors que si j’utilise cette devanture…

D’un bond, je redescends à terre, et entreprends de contourner l’immense fontaine pour approcher l’un des nombreux magasins qui peuplent la place. Je grimpe alors le long d’un poteau pour monter sur une des devantures, qui s’affaissent légèrement sous mon poids, sans que ça ne vienne dérangeant. Enfin, pour moi, apparemment ce n’est pas le cas de la madame en dessous !

-Eh ! Descends de là. Ce n’est pas un parc ici.
-Ah ! Pardon madame ! Tout de suite madame !

Je recule un peu, et en pleine analyse, me mords la langue. Si je prends un peu d’élan et que j’utilise mon bâton… C’est jouable ! J’en suis sûr ! Et de toute façon, je ne vais pas faire attendre la madame en bas.

Alors je me saisis de mon arme, et une fois tendue droit vers moi, commence à courir jusqu’au rebord de la devanture en tissu. Une fois l’extrémité atteinte, j’appuie avec mon bâton pour me donner une impulsion, et hop ! Je décoooooooolle !

-…. Urf !

Je n’arrive pas à anticiper l’atterrissage, et percute assez violemment le bas de la statue. Si je n’ai pas le réflexe de m’agripper, je serai sans doute tombé à l’eau ! Mais j’ai réussi à traverser la distance sans me mouiller, donc c’est bon.

Maintenant, plus qu’une chose à faire ! Me hisser jusqu’en haut, sortir le porte-voix, et…

-BONJOUR A TOUS, HABITANTS DE BOURG-NAGUERE ! Ici Etincelle qui vous parle, Pikachu explorateur et aventurier ! Je suis actuellement à la recherche de partenaires pour rejoindre ma guilde, qui viendra en aide aux gens dans le besoin et qui découvrira un tas de trésors ! Plein plein plein ! Alors si vous êtes intéressés… Eh ben… Venez me voir ! Voilà tout !

Satisfait de mon annonce, je range mon porte-voix, et descend de la statue en quelques bonds. Il y a quelques regards dirigés vers moi, auxquels je fais un grand sourire ! Je suis sûr qu’ils sont tous très intéressés par ma proposition ! Bon par contre, il va maintenant falloir que je trouve un moyen de traverser dans l’autre sen-Eh !

Avant même d’avoir le temps d’y réfléchir, une drôle d’aura violette vient entourer mon corps, et me soulèver légèrement au dessus du sol. Wow ! Je vole ! Mais… Mais pourquoi je ne dirige rien du tout ? Je suis ramené tout seul au rebord du bassin, et déposé par terre, juste devant la madame de tout à l’heure. Oh ! Elle n’a pas l’air contente contente ! Mais je n’y fais pas trop attention, bien trop impressionné parce qu’il vient de se passer.

-Wow ! C’est vous que vous avez fait ça ?

Elle est plutôt grande, et toute noire, avec des rubans blancs sur le corps. Elle croise ses bras et me toise sévèrement.

-Oui, je suis une Sidérella, cela fait parti de mes pouvoirs. Mais peux-tu s’il te plaît arrêter de faire tout ce boucan ? Il y a des gens qui travaillent ici, d’autres qui viennent faire des achats, et tu les déranges avec ton remue-ménage.

Je fais une mimique étonnée.

-Oh ! Mais vous savez, je travaille moi aussi ! Là je suis en pleine forêt de recrutement pour ma guilde d’explorateurs !… On dit forêt ou campagne ?... Ah ! J’ai une idée ! Vous voulez rejoindre ma guilde ?

La Sidérella plisse les yeux.

-Non, je n’ai pas le temps pour ça. Va recruter ailleurs !

Elle m’indique une autre rue de la patte, et j’acquiesce vivement.

-D’accord ! Je fais ça ! Je viendrai vous demander pour quand vous aurez le temps alors !

Et sans plus de cérémonie, je me détourne d’elle, pour me précipiter dans la direction pointée.

Le chemin dans lequel j’arrive n’est pas aussi grand que la place que j’ai quittée, mais aussi moins rempli. Les passants se font plus rares, et les rues plus étroites ; pendant un moment, j’en viens à me demander si j’ai bien fait de partir dans cette direction. Mais si la Sidérella m’a dit d’aller recruter par là, c’est qu’il doit y avoir une raison, non ? Alors c’est parti ! Je suis certain de trouver des compagnons !

… Ah, j’entends des gens, par là-bas ! Une de mes oreilles se redresse lorsque je perçois le son de… Quatre, cinq ? Peut-être six Pokémon, dans une ruelle, pas loin. Ça a l’air drôlement animé, dîtes donc ! Ils doivent bien s’amuser ! Je vais aller voir !

Je me précipite vers la source du bruit, et finis par débouler dans un petit passage entre deux bâtiments. Il y a une sortie à l’autre extrémité, et plusieurs Pokémon à quatre pattes qui sont tout autour d’une autre, bipède, et accolée contre un mur.  Ooooh ! Ils doivent jouer à Un, Deux, Trois, Solaroc ! Mais comme la madame est retournée et qu’ils bougent tous, je suppose qu’ils viennent de finir… Donc je peux aller leur parler sans les déranger !

-Eeeeh ! Bonjour !

Je viens à leur hauteur, alors que tous les regards se tournent vers moi. Je salue tout le monde de la patte, puis agrippe fermement la lanière de mon sac.

-Je m’appelle Etincelle ! Pikachu Explorateur ! Enchanté ! Dîtes, dîtes, vous voulez rejoindre ma guilde… ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 11
Points Stellaire : 26
Date d'inscription : 17/07/2018
Age : 21
Who am i !

Feuille de personnage
Infos:

Eh ! Tu veux rentrer dans ma guilde ?

MessageSujet: Re: Eh ! Tu veux rentrer dans ma guilde ? Ven 20 Juil - 21:33
La terre était sombre sous ses pieds, tranchant avec le blanc de sa peau, la laissant imaginer mille choses sans aucun sens. Doucement le vent soufflait, accompagnant le soleil dans son avancé, et Diessyla marchait sous ses rayons, douce et légère dans ses mouvements. Ses grands yeux améthystes laissait penser qu'elle rêvait éveillée, ou bien qu'elle était une sorte de fantôme, drapée dans sa robe noire, mauvaise augure ou jeune demoiselle veuve et éplaurée ? Qui saura vraiment, car aux questions elle ne répond pas, se contentant de sourire gentiment et de continuer son chemin, ou bien de rediriger la conversation autre part. Gentiment ses pas foulent le sol, laissant de petites traces là où elle passe. Hmmant un air entêtant, elle quitte le pays, disparaît sur d'autres terres pour réapparaître autre part, bien entendu. Bourg-Naguère, quel drôle d'endroit. Timide aux premiers abords, elle s'aventure dans les rues, sa longue robe noire et son double cœur orange tranchent sur sa peau pâle, blanche comme la neige. Ses yeux sont doux, non belliqueux, ils n'appellent pas à l'agression, mais seulement à prendre soin d'elle. Elle semble fragile dans sa robe de deuil, arborant un visage aux traits harmonieux, elle avance dans la rue, charmante et élégante, respire en continuant sa mélodie.
Curieuse, elle s'arrête aux échoppes, celles ci offrant mille couleurs et saveurs, des odeurs qui lui tournent la tête, la poussant à observer, toujours plus curieuse de ce qu'elle peut trouver par ici. C'est une petite bourgade qu'elle n'a du traverser que quelques fois. Pas souvent, juste le temps d'un instant où elle ne s'est probablement pas arrêtée. Elle le regrette déjà, mais se rassure en observant tout ce qu'elle avait alors pu manquer, se portant curieuse de tout ce qui se passe. De l'activité aux discussions, en passant par les appellent des marchands à la foule pour les faire s'intéresser à leurs étales. Diessyla passe de marchandises en marchandises, n'attirant que peu l'attention. Une méga-gardevoir chromatique n'était pas ce qu'il y avait de plus rare au monde. Ce n'était pas la chose la plus courante sans pour autant être la plus rare. À cette pensée, plusieurs Celyz flashèrent dans son esprit, à côté de ce mot, rare. Oui, eux ils l'étaient, définitivement, rares et précieux pour ce monde. Gardiens de ce qui compose le monde, ils sont l'équilibres et l'harmonie qui leur permet de vivre en paix sur cette planète. Le respect, nous le leur devons, sinon où irait cette planète, si ce n'est vers une destruction certaine ?
Elle hmm de nouveau doucement avant de quitter la place sans rien acheté, s'aventurant dans les rues ombragés de la petite ville alors qu'elle réfléchit déjà à où s'aventurer pour son prochain spectacle. Une plus grande ville ? Elle aimait l'enthousiasme des types feu, peut être irait-elle là bas pour leur présenter d'autres tours. Elle pouvait aussi leur offrir de jolies créations florales mais elle craignait que là bas elles ne survivent pas bien longtemps.

Ceux sont des murmures d'abord, pas plus haut que le souffle du vent dans les arbres, puis quand elle se retourne ils sont là et ils la fixent avec un peu trop d'insistance à son goût. Alors elle leur fait face, sa main enroulée autour de sa lance, puissante, tranchante.
Elle ne tarde pas à être acculée mais elle ne flanche pas. Elle n'est pas faible, elle n'est pas une petite chose fragile, mais elle refuse d'attaquer parce qu'ils n'ont pas encore attaqué. Si Nox était avec elle, il ronchonnerait sur sa façon de penser, c'était Nox après tout, elle le connaissait comme il la connaissait. Elle leur sourit avec indulgence, les énervants mais elle n'y fait pas attention. Ce n'était pas important qu'ils s'énervent. Diessyla inspira profondément et resserra sa prise sur son arme, ignorant les ricanements et les paroles. Ils n'étaient pas importants. Ni eux, ni leurs paroles. Alors il n'y avait aucune raison pour qu'elle les écoutes. Aucune pour qu'elle ne s'intéresse à ce qu'ils disent. Ils n'étaient rien pour elle, alors il n'y avait aucune raison pour qu'elle ne prenne à cœur leurs paroles.
Puis elle revint à la réalité, autorisa les sons à lui parvenir quand une voix juvénile intervint dans cette conversation à sens unique. Ses yeux se tournèrent vers le petit pikachu qui se tenait là, avec son sourire et son air joyeux, inconscient de la réalité de la scène se déroulant devant lui.
Forte de ce qu'elle savait de ce genre de type, Diessyla se baissa pour attraper la petite boule jaune, conservant une prise ferme sur sa lance alors qu'elle le protégeait de l'agressivité des autres Bahors.

- Que fais-tu ici petit pikachu ? Tu ne devrais pas venir dans des coins comme ça. - s'exprima d'une voix calme Diessyla, basse et douce mais audible pour le petit être dans ses bras.

Elle releva la tête vers ceux qui la harcelait, mécontente de leur présence, de ce qu'ils représentaient à l'heure actuelle. Elle désirait leur départ, maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 64
Points Stellaire : 249
Date d'inscription : 18/01/2018
Who am i !

Feuille de personnage
Infos:

Eh ! Tu veux rentrer dans ma guilde ?

MessageSujet: Re: Eh ! Tu veux rentrer dans ma guilde ? Sam 21 Juil - 11:41
Bourg-Naguère. Bien que je ne sois pas du tout un citadin et que j'ai plutôt l'habitude d'évoluer en montagne, en forêt, loin des villes, j'aime bien cette cité. L'ambiance et les gens sont plutôt sympa bien qu'il faille faire attention à certains malgré tout. J'ai vécu quelques bagarres de rue par ici...

J'étais arrivé la veille en milieu de journée. Un vieux marchand m'avait embauché pour l'escorter depuis Glagla, une bonne vieille mission de routine. Le voyage avait été paisible et incroyablement calme, le vieux marchand n'étant pas très bavard. Il n'y eut aucune attaque de marchand, aucune menace de prédateur, aucun événement climatique particulier. S'en fut presque ennuyant. Aussi à peine arrivé à Bourg-Naguère je me suis rendu à la petite arène pour m’entraîner.

J'y ai passé toute l'après-midi à perfectionner ma nouvelle technique de combat : une combinaison des attaques Jet de pierres et vive attaque ! La technique consistait à projeter des pierres avec la première attaque puis à utiliser toute la vitesse des lougaroc pour rebondir sur les pierres et prendre l'adversaire par surprise ! Impressionné par ma technique, un Voltali me lança des défis. Nous nous sommes tout d'abord affronté à la course ! D'abord simple puis avec des obstacles. Enfin nous avons combattu pour jouer. Aucun d'entre nous n'a cherché à gagné le combat, nous nous sommes bien amusé. Finalement il m'a emmené avec lui dans son auberge préféré et m'a présenté sa sœur, une magnifique Pyroli qui avait passé l'après-midi à nous regarder. Nous avons passé une soirée formidable à rire... et draguer ! Car sa sœur était parfaitement à mon goût. Elle passa la nuit avec moi, nuit que je ne conterai pas.

Je passai la matinée du lendemain à me promener dans les rues passant d'une auberge à l'autre à la recherche d'une annonce d'emploi intéressante. Un étrange pikachu attira mon attention. Il se donna bien du mal pour grimper au sommet d'une statue. Je m'assis à un coin de rue pour l'observer, qu'allait il faire au sommet ? Il eut bien du mal mais je suis forcé de reconnaître que sa tentative réussie fut assez épique. Puis il parla dans un porte-voix et fit une annonce. Une guilde d'aventuriers ? J'en avais entendu parler certes mais ne m'y était jamais intéressé. J'étais content de ma vie de liberté, de vagabondage.

Je me détournais de lui et repris ma petite balade. Je m’arrêtai au stand d'un boucher, un machopeur gras qui ne devait pas souvent aller au dojo. Nous discutâmes viande quelques instants puis je m'éloignai... jusqu'à ce qu'une scène étrange attire mon attention : le mignon pikachu de tout à l'heure était sur l'épaule d'une gardevoir tenant une lance. Dans une ruelle, elle était acculée contre un mur par cinq Malosse. Les canidés montraient les crocs, étaient menaçant. Cinq contre... une et demi, car le pikachu me semblait assez inoffensif. Je devais intervenir... Me plaçant au centre de la ruelle, je pris la position du mâle alpha et lançai :

« N'avez vous pas d'honneur les gas ? »

Les malosse se tournèrent vers moi.

« C'est qui ce gas ? »

« Un petit héros du dimanche qui veux sauver la demoiselle »

« On va lui arracher sa fourrure aussi mais avant je vais arracher cette petite jupe et voir ce qu'il y a dessous ! »


Mon grondement résonna dans la ruelle comme un coup de tonnerre lointain et menaçant.

« Touche là et je t'arrache les yeux puis je te les enfonces dans la gorge pour que tu puisses me voir t'étriper ! »

« Ouuuuh le petit loup se fâche »

Les malosse explosèrent de rire. Ouvrant une porte, un démolosse apparu et se tourna vers moi. L'ambiance était de plus en plus tendue.

« Comment oses-tu menacer mes petits ? J'en ai dévorer pour moins que ça. Nous allons détrousser cette gardevoir, faire honneur à ses jupes, dévorer ce pikachu après nous être occupé de ta fourrure... En avant les gas ! »

Et le combat éclata. Il fut bruyant et d'une grande violence. Il y eut des attaques morsures, croc feu, riposte... Seul contre cinq, j'étais un véritable déluge de griffes et crocs, aucun n'était de taille contre moi. Un malosse s'enfuit en hurlant de douleurs, un autre percuta violemment une poubelle. Mon attaque jet de pierres frappa les trois autres Malosse et le démolosse se jeta sur moi. Le combat fut encore plus violent que précédemment mais il y eut un éclair métallique, une giclée de sang et un hurlement de douleurs. Tout s’arrêta, le démolosse gémissait : une balafre ensanglanté sur le flanc laissait une signature écarlate sur le sol. Je me tenais devant lui, mon poignard en gueule, la lame rouge de sang. Immobile au centre de la ruelle, je fixais mon adversaire d'un regard sauvagement mortel. Les combats silencieux sont signature de combat à mort dans la nature, le démolosse devait le savoir : s'il attaquait à nouveau il y aurait un mort.

« Tu t'en tirera pas comme ça ! Je t'arracherai la gorge moi même ! » Menaça le démolosse en gémissant de douleurs.

Les malosse le suivirent quand il franchi la porte d'une démarche délicatement douloureuse mais précipité. Deux boitaient, un autre était traîné par ses amis. Ma fourrure était très sale, couverte de poussière et de bave. J'avais été mordu sur le dos et la cuisse. Bien que je saignais, aucune blessure ne semblait me gêner. Je frottais mon poignard sur un tissu qui se trouvait la et le rengainait. Je me tournai vers la Gardevoir et le pikachu :

« Tout vas bien ? »

Mes blessures étaient douloureuses mais j'en avais vu d'autres si souvent que je n'en montrais rien. Je ne devais montrer aucun signe de faiblesse. Je me soignerai plus tard...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 57
Points Stellaire : 99
Date d'inscription : 22/02/2018
Age : 20
Localisation : Là où le vent me mène !
Who am i !

Feuille de personnage
Infos:

Eh ! Tu veux rentrer dans ma guilde ?

MessageSujet: Re: Eh ! Tu veux rentrer dans ma guilde ? Mar 24 Juil - 0:15
Ils n’ont pas l’air content content, ces messieurs ! J’ai dit quelque chose qui ne fallait pas… ? Pourtant la madame, elle, elle paraît gentille ! A peine je me suis approché d’elle et de leur groupe qu’elle me prend dans ses bras ! Pourtant, ça n’a pas l’air d’être pour un câlin…

Elle me demande ce que je fais là, et dit que je ne devrai pas être ici… Je viens me poster sur son épaule, et vexé, je gonfle les joues, les pattes posées sur mes hanches.

-Je ne suis pas petit ! Je suis un grand explorateur !

Je reprends une meilleure mine et bombe le torse.

-Et en tant qu’explorateur, je me dois d’aller même dans les recoins le plus som… Eh !

Ils sont vraiment agités, ces gars là ! Pourquoi est-ce qu’ils aboient et se comportent comme ça… ? Oh ! Eux aussi voulaient grimper sur les épaules de la madame ? Et je leur ai piqué leur tour, c’est ça… ? Aaaaah ! Je suis désolé ! Mais vous savez, vous pouvez juste le demander gentiment, hein… ?

J’aimerai bien redescendre pour les laisser jouer, mais je suis interrompu par l’arrivée d’une autre personne. Encore un joueur ? Mais vous êtes sûrs qu’elle va réussir à tous vous porter, la madame ?

Cela dit, la vrai raison pour laquelle je ne descends pas, c’est ce qui découle de cette arrivée. J’ai cet étrange réflexe qui consiste à m’aggriper fermement à la madame lorsque les messieurs ils commencent à crier et à aboyer très fort. Je n’aime pas trop la façon dont ils montrent leurs crocs et le ton sur lequel ils se répondent ! J’ai l’impression de voir Papa quand il était énervé… Et je n’aimais vraiment pas voir Papa énervé…

En voyant qu’ils continuent à se crier dessus, je ne peux pas m’empêcher de prendre la parole.

-Mais ! Pourquoi vous vous disputez, comme ça ? Vous savez, on peut jouer chacun notre tour…

Je crois qu’ils ne m’entendent pas, trop occupés qu’ils sont à se regarder. C’est dommage, s’ils m’écoutaient, je suis sûr qu’ils comprendraient qu’ils ont tort et qu’ils se calmeraient ! Mais la situation a l’effet complètement inverse…

C’est même pire ! Ils commencent à se battre, mais genre, pour de vrai de vrai ! Je crois ? Ou alors ils jouent toujours… ? Je sais que quand j’étais petit (je dis bien j’étais, parce que naturellement, je ne le suis plus !), il y a des Pokémon des bois qui aimaient jouer à la bagarre… On utilisait des attaques pas trop puissantes ou alors on faisait semblant, mais il arrivait qu’on se fasse quand même mal ! Je crois que le jeu auquel ils jouent est du même genre. Ils sont tellement contents de se taper qu’ils se laissent emporter par l’excitation et font mal aux autres ! Alors, toujours perché contre l’épaule de la madame, je continue de leur parler, et tente de faire comme mon Papa dans ces moments là.

-A-ah ! Faîtes attention ! C’est dangereux ! Vous pourriez vous faire très mal, et c’est interdit de se faire bobo ! S-sinon… Hum… Privés de dessert !

Aaaaah ! Je n’aime pas en venir en menace, mais je crois que là, je n’avais pas trop le choix. J’espère juste qu’ils ne m’en voudront pas trop… Je sais que moi, je boudais beaucoup lorsque mon Papa me privait de dessert…

Mais je crois que ça a marché ! Ils commencent à partir, là ! Ce que je ne comprends pas vraiment, je ne me souviens pas leur avoir dit de retourner dans leur chambre après tout… Aucune importance ! L’essentiel, c’est que ça a fonctionné !

Il en reste encore un, mais je crois qu’il est d’accord pour attendre son tour. Il s’approche de nous, et nous demande si ça va bien… Enfin, je me décide à descendre en quelques bonds, et viens me poster juste sous la gueule du Pokémon pour lui parler. Je suis obligé de lever la tête pour le regarder droit dans les yeux, mais ça, j’ai l’habitude !

-Oui ! Ça va ! Mais vous, vous avez pas été très sage !

Mon regard glisse jusqu’à sa cuisse, rougie.

-Aaaaah ! Mais...

Je m’en approche, et renifle prudemment, avant de fusiller le Pokémon du regard.

-Ben bravo ! Un bobo ! Je vous l’avais dit, pourtant...

Je passe ma sacoche devant moi, et commence à trifouiller dedans.

-Je dois avoir des bandages, quelque part… Oh ! Mais !

Je relève la tête en direction de la madame lorsque je réalise quelque chose.

-Peut-être que les autres aussi, ont besoin de soin ! On doit les retrouver !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 11
Points Stellaire : 26
Date d'inscription : 17/07/2018
Age : 21
Who am i !

Feuille de personnage
Infos:

Eh ! Tu veux rentrer dans ma guilde ?

MessageSujet: Re: Eh ! Tu veux rentrer dans ma guilde ? Mar 24 Juil - 16:39
Diessyla porte un regard inquiet sur la situation, portant une attention distraite sur le petit pokemon perché sur son épaule et aux paroles qu'il prononce. Insouciant, naïf, sont des adjectifs qui effleurent son esprit le concernant, mais en cette situation, elle ne peut pas lui donner toutes l'attention qu'il désire, préférant se concentrer sur les malosses et le démolosse les ayant rejoints. Surveillant la situation tout en s'assurant qu'aucune attaques n'étaient dirigées dans leur direction - volontairement ou par accident -, elle s'éloigna du groupe pour donner plus d'espace au lougaroc. Peu importe qui il était, à l'heure actuelle il leur était d'un grand secours. Gardant distraitement un œil sur le petit pikachu par crainte de le voir se jeter dans une bataille qui avait le potentiel de le tuer, Diessyla resserra sa prise sur sa lance, pointe vers le bas pour n'avoir à faire qu'un simple mouvement pour la mettre en position d'interception.
Elle inclina la tête sur le côté en entendant le petit explorateur essayer d'interpeller les combattants, futilement cela va s'en dire, mais ses paroles. Juste ses paroles. Pourquoi un aussi jeune Bahor était-il seul dehors, sans supervision ? À ce rythme, le monde ne ferait qu'une bouchée de lui et cela inquiétait la gardevoir qui le trouvait attachant. Même si terriblement inconscient et innocent de la nature parfois belliqueuse des autres. Elle les vit fuir et se détendit, ne cherchant pas à retenir le pikachu lorsque celui ci descendit de son épaule pour se poster près du lougaroc. En les rejoignant, elle les écouta interagir, silencieuse mais concernée par l'état de leur sauveur. Elle s'agenouilla près du pikachu, posant sa lance au sol et l'écoutant en dissimulant son incrédulité. Était-il si jeune qu'il ne comprenait pas ?
Échangeant un regard avec le lougaroc, elle reporta rapidement son attention sur la boule jaune.

- Je pense que les autres iront bien. Ils sont forts. - elle sourit gentiment en lui caressant la tête - Tu es donc un explorateur ? Est-ce que tu penses pouvoir rapporter de l'eau pour nettoyer les bobos de notre nouvel ami ? -

Elle allait le soigner, mais pas complètement. Suffisamment pour que ses blessures ne soient plus aussi douloureuses et pour qu'elles ne soient pas une trop grande gêne dans ses déplacements, mais elle se contenterait d'utiliser une seule fois Vibra Soin. Tournant alors sa pleine attention sur le lougaroc, elle observa son état en grimaçant, dégoûtée par la salive et et le sang qui donnait un aspect général sale et peu engageant. Ça ne l'empêcha pas pour autant d'avancer ses mains jusqu'aux zones blessées, décollant les poils avec minutie et douceur, prêtant attention à ce qu'il pouvait laisser échapper pour savoir si elle lui faisait mal ou non.

- Ne bougez pas. - elle lui jeta un regard en coin, conservant son sourire - Prendre autant de risque était idiot. -

Elle finit de découvrir les blessures et hmma pensivement avant d'activer Vibra Soin, s'assurant avant de l'absence du groupe pour ne pas les soigner eux. Elle retira ensuite ses mains de sa fourrure avant de se tourner complètement vers lui, fixant les profondes yeux verts de du lougaroc.

- Je m'appelle Diessyla, - elle inclina légèrement son buste vers l'avant - je vous suis reconnaissante pour votre aide. -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 64
Points Stellaire : 249
Date d'inscription : 18/01/2018
Who am i !

Feuille de personnage
Infos:

Eh ! Tu veux rentrer dans ma guilde ?

MessageSujet: Re: Eh ! Tu veux rentrer dans ma guilde ? Lun 30 Juil - 11:35
Avant de lancer un combat il faut bien réfléchir, bien analyser la situation. Tout adepte de la vie sauvage le sait : la moindre blessure lorsque l'on est seul en pleine nature peut avoir des conséquences dramatiques. Il faut les éviter le plus possible. C'est ce que je reproche aux autres lougaroc qui fonce souvent truffe baissée par amour du combat. Mais même avec toutes les précautions, toute la prudence du monde, il est rare de sortir indemne d'une chasse ou d'une bagarre. Je sorti de celui ci avec deux morsures qui pour beaucoup auraient été handicapante. Pour certains pokémon citadin peu habituer à se mettre en danger, mon état aurait été synonyme de couinements de douleurs et de boiterie. Mais j'en avais vu bien d'autres, des biens pires. J'avais appris la véritable douleur. Bien que mes blessures me faisait mal, elles ne me gênaient pas et je savais qu'elles pouvaient attendre.

Le petit Pikachu sauta agilement au sol et s'approcha de moi. Il se plaça juste sous ma gueule et devait lever la tête presque à la verticale pour me parler.

« Vous n'avez pas été très sage ! Ben bravo ! Un bobo ! Je dois avoir des bandages... Ah mais ! Peut être que les autres aussi ont besoin de soins ! »

Quel étrange petit pokémon ! Physiquement il me paraissait adolescent mais son discours était si enfantin qu'il me perturbait quelque peu. Il commença par me disputé de m'être battu. N'avait il pas vu qu'il était en danger de mort quelques instants plus tôt ? Puis il se mit à fouiller dans sa sacoche pour me soigner. C'était adorable de sa part. Enfin il se releva et proposa de retrouver les autres pour les soigner. J'en penchai la tête sur le coté d'étonnement : mais c'était quoi ce pikachu ? Était de la bêtise ou de l'innocence poussée à l’extrême ?

Avec douceur, telle une mère de famille, la Gardevoir s'approcha et s'agenouilla. Elle l'envoya chercher de l'eau puis s’intéressa à moi. Elle m'inspecta et décolla délicatement les poils de mes blessures. Encore une fois, cette entreprise en aurait fait couiner de douleur un citadin et hurler un douillet. Mais je n'eus aucune autre réaction qu'un frisson de temps en temps. Elle se présenta et me remercia après avoir utiliser un Vibra-soin. Je baissai la tête et le regard un instant en signe de respect puis replongeai mon regard dans le sien.

« Je vous remercie mademoiselle. Je suis Rouky. Peut être devrions nous rejoindre ce Pikachu ? »

Je l'invitai à me suivre.

« Il est incroyablement enfantin de ce que j'ai pu voir... Il s'est fait de redoutables ennemis aujourd'hui, je m'inquiète un peu de le laisser seul. Il semble assez innocent pour ne pas comprendre le danger qui vous a menacé tout à l'heure... »

Pourtant les bandits avaient très clairement dévoilés leurs intentions : violer Diessyla et dévorer tout le monde. Malgré cela, le Pikachu voulait les retrouver pour les soigner. Était ce de la bonté à l'état pure ? Cette souris m'intriguais.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 57
Points Stellaire : 99
Date d'inscription : 22/02/2018
Age : 20
Localisation : Là où le vent me mène !
Who am i !

Feuille de personnage
Infos:

Eh ! Tu veux rentrer dans ma guilde ?

MessageSujet: Re: Eh ! Tu veux rentrer dans ma guilde ? Lun 6 Aoû - 17:50
Eh bien… C’est un gros bobo, ça ! Je ne sais même pas si j’ai déjà vu quelque chose de tel avant… Est-ce que comme c’est deux fois plus profond que ce que je soigne d’habitude, je dois mettre deux fois plus de bandage ?… Hmm, ouais ! Je suis sûr que ça marche comme ça !

M’apprêtant à déballer l’intégralité de mon stock de pansements, je suis interrompu par la madame en noir. Elle me rassure sur l’état des autres Pokémon, et je hoche donc vigoureusement la tête en me tournant vers celui resté avec nous.

-Parfait ! On n’a qu’à s’occuper de celui-là, alors !

Pourtant, je peux pas non plus commencer les premiers soins. La madame à une mission à me confier ! Aller chercher de l’eau ?

Je pivote brusquement pour lui faire face, et après un petit bon enthousiaste sur place, porte une patte à mon front en un salut solennel.

-Etincelle, toujours veillant pour une exploration ! J’irai chercher de l’eau jusqu’aux plus lointains des tréfonds !

Je range rapidement mes affaires dans mon sac, l’enfile, et commence à m’éloigner en direction de l’avenue principale.

-Ou en tout cas, jusqu’à la fontaine de la grande place ! Je sais où c’est, donc je ferai vite !

Et aussitôt, je file.

Il ne me faut pas bien longtemps pour trouver mon chemin. Il me suffit simplement de faire marche arrière… Je n’ai pas cherché bien loin, après avoir quitté la marchande ! C’était juste au détour d’une première rue, puis de la ruelle, et… Ah ! Nous y voila !

A quatre pattes, je rejoints le rebord de la fontaine, comme je l’ai déjà fait si souvent à chacun de mes passages par ici. L’eau est si pure et si douce ! On pourrait croire que la présence de nombreux Pokémon venant s’y baigner la souillerait, mais il n’en est rien. Mon Papa m’a une fois expliqué qu’il y avait un système de pompage qui régule souvent l’eau pour la nettoyer… Je n’ai pas tout compris, à part que c’est chouette, et aussi très pratique !

Après avoir contemplé mon reflet l’espace de deux secondes à peine, je passe ma bandoulière devant moi et en tire une gourde, pour la remplir d’eau. Ah ! Mais elle est déjà pleine ! Zut, j’aurai pu déjà la donner aux deux grands… Bon, ce n’est pas grave ! Je vais la vider et la remplir à nouveau, comme ça ils auront de l’eau bien fraîche et agréable à boire…  Je ne sais pas depuis combien de temps je me trimballe celle-là !

Je m’exécute donc, et plonge la bouteille une fois vidée sous l’eau. Bloup bloup ! Voir les bulles s’échapper du fond du contenant pour venir éclater à la surface m’amuse quelque peu, et me distrait au moins le temps de remplir la gourde. Lorsqu’il n’y a plus d’air qui remonte, je sors la bouteille, la patte trempée, et referme délicatement le goulot. Puis je la frotte contre mon pelage afin de la faire sécher, et le crépitement que produit le contact des gouttes avec mes poils m’arrache un rire taquin.

Je me retourne, et bondis au sol. Ça, c’est fait ! Il faudrait que je pense à me procurer une deuxième bouteille, comme ça je pourrai transporter sur moi plus d’eau que nécessaire pour une seule personne… Je suis un explorateur, après tout, je ne dois pas penser qu’à moi ! Mais aussi à mes compagnons de voyage ! Tiens, d’ailleurs, je demanderai aux deux grands s’ils ne veulent pas rejoindre ma guilde, lorsqu’on aura soigné le blessé.

Je remonte l’avenue à toute vitesse, mais m’arrête bien avant d’atteindre la ruelle de tout à l’heure. Ah ! Ils sont juste là ! Ils viennent visiblement dans ma direction, d’ailleurs… J’accours vers eux, et commence à tourner autour du quadrupède, curieux.

-Alors ? Vous êtes soigné ?

Je m’arrête au niveau des traces de blessures, partiellement guéries, et me redresse sur mes pattes arrières.

-Super !

Puis je pose mes mains sur mes côtes, fier.

-Ça c’est grâce à mes supers bandages.

Sans transition, je me laisse retomber à quatre pattes, juste le temps de repasser devant les deux grands, et me redresse à nouveau pour fouiller dans mon sac. J’en tire la gourde d’eau, que je tends ensuite à la madame.

-Voila votre eau ! Comme promis !

Alors que j’ai toujours le bras tendu vers elle, je penche la tête sur le côté d’un air interrogateur, et la dévisage de haut en bas.

-Vous êtes une Sidérella, vous aussi ?

Une dois débarrassé de la bouteille, je me tourne vers le quadrupède.

-Et vous ? Vous êtes quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 64
Points Stellaire : 249
Date d'inscription : 18/01/2018
Who am i !

Feuille de personnage
Infos:

Eh ! Tu veux rentrer dans ma guilde ?

MessageSujet: Re: Eh ! Tu veux rentrer dans ma guilde ? Dim 9 Sep - 9:52
Le pikachu accourais vers nous. Un véritable type électrique : il était plein de vie. Une véritable boule d'énergie. Il me demanda aussitôt si j'allais mieux. Je n'avais ressenti aucune gène de mes blessures mais je devais reconnaître que je ne ressentais plus la douleurs. Cette capacité vibra-soin est vraiment formidable, si seulement je pouvais l'apprendre... Mais je n'ai absolument aucune compétence en capacité psy.

Le Pikachu posa ses mains sur ses côtes, l'air tout fier :

« Ça c'est grâce à mes supers bandages. »

Bon okay, je pouffais. Ces bandages n'y étaient pour rien mais je suis persuadé qu'il ferait un excellent médecin tant il mettait d'énergie à aider les autres. Il me tendit la gourde en disant qu'il avait tenu sa promesse. Je fus bien embêté... Même avec toute la bonne volonté du monde je serai incapable de boire seul à pareil récipient sans en renverser de partout. Il me faudrait effectuer un véritable numéro d'équilibriste pour verser l'eau dans ma gueule tout en faisant preuve d'une grande adresse pour la tenir entre mes pattes le tout s'en m'étouffer car mon anatomie n'était pas faite pour boire ainsi... Naturellement je connais quelques amis qui me taperaient dans le dos en me mettant au défi de le faire, ce que je m'empresserai de relever. S'en suivrai très certainement alors une chute et un couinement de lougaroc qui s'éclabousse tout seul. Oh par Arceus c'est vrai ! Je risque de m'éclabousser la fourrure si je bois à cette gourde. Ah non, non merci non, je préfère encore payer une gamelle à la taverne !

Je me tournai vers la gardevoir et lui dis poliment :

« Je vous remercie pour vos soins dame Diessyla. Faites attention à vos arrières désormais, les malosse vont vous poursuivre. »

Puis je baissai la tête vers le pikachu :

« Je suis Rouky, un lougaroc et toi tu es un pikachu courageux mais imprudent. Il faut que tu fasses attention aux malosse toi aussi, ils vont vouloir te faire du mal. »

Je lui souris, posait une patte entre ses oreilles et lui fit une caresse énergique comme un oncle à son neveu puis je m'éloignais. Je n'avais plus rien à faire avec ces deux là. Je me méfiais de la lance de la dame et je n'avais aucune chance de trouver un emploi avec le pikachu sur les pattes. Je retournai donc me promener dans la rue principale en passant d'un stand marchand à l'autre. Je ne souhaitais rien acheter du tout, en dehors peut être d'une bonne gamelle d'eau. Pour ce faire j'attendrai que les deux autres se soient éloignés de la fontaine pour être tranquille. En attendant je discutais avec les marchands, guettant celui qui aurait besoin de mes services sans aborder directement le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 57
Points Stellaire : 99
Date d'inscription : 22/02/2018
Age : 20
Localisation : Là où le vent me mène !
Who am i !

Feuille de personnage
Infos:

Eh ! Tu veux rentrer dans ma guilde ?

MessageSujet: Re: Eh ! Tu veux rentrer dans ma guilde ? Mar 11 Sep - 14:23
Bah ? Pourquoi il ne prend pas ma gourde ? Je l’ai bien posée devant lui pourtant ! Il devrait la voir ! Ou alors, peut-être que les quadrupèdes ont un champ de vision réduit ? Oh ! Oui ! C’est sûrement ça ! Comme ils courent très vite ils voient moins bien ! C’est logique en fait.

Du coup, comme il ne l’a pas vue, il se tourne plutôt vers la madame pour lui dire de faire attention à ses arrières. Je ne comprends pas, il n’y a rien de dangereux derrière elle, pourtant… Je laisse tout mon corps pencher vers la droite pour vérifier, mais me redresse lorsque le monsieur approche sa tête de la mienne. Alors comme ça, c’est un Lougaroc ? Trop bien !… Je n’en sais pas vraiment plus sur cette espèce, mais en tout cas, il a un nom cool ! C’est un loup, un gars, et un roc. Un Lougaroc ! Et il s’appelle Rouky. Ca tombe bien, son pelage est majoritairement roux ! C’est drôlement pratique tout ça ! Je ne risque pas d’oublier, ainsi !

Il me frotte le sommet du crâne (je me demande pourquoi tout le monde me fait ça), et après m’avoir aussi dit de faire attention, il se retourne pour s’éloigner. Alors que sa silhouette se fait de moins au moins visible au fur et à mesure qu’il s’enfonce dans la foule, je le salue vivement de la patte.

-Ne vous inquiétez pas ! J’aurai toujours mes supers bandages pour me soigner en cas de bobo !… A plus !

Dommage qu’il soit si pressé de s’en aller ! Il avait l’air gentil…

Et en plus, il n’a toujours pas bu la gourde.



AAAAAH, IL A OUBLIE LA GOURDE !

Les yeux écarquillés, je jette de rapides coups d’oeil entre la bouteille et la silhouette disparue du Pokémon. Puis mon expression se fait déterminée, et je range rapidement la gourde dans mon sac, le tout en entreprenant de le suivre. Je me retourne toutefois et effectue quelques pas en marche arrière le temps de faire signe à cette « Diessyla ».

-Aaaah ! N’ayez crainte ! Je vous ai promis de lui apporter à boire, je le ferai ! Aurevoir !

Et je fais volte-face pour courir à quatre pattes, histoire de gagner en vitesse.

Bon, où est-ce qu’il a bien pu passer ? Il est reparti dans une ruelle ? Peut-être qu’il a l’habitude de jouer là-bas. Ou alors, il est allé faire quelques courses, ou boire quelque chose dans un établissement adéquat, puisqu’il doit toujours avoir soif… Il va dépenser son argent inutilement par ma faute ! Je dois empêcher ça ! Hmm, voyons voir, sur les toits… ? Je ne sais pas pourquoi, mais je me dis qu’il n’a peut-être pas le corps adéquat pour escalader une façade comme moi je fais. Une petite intuition, comme ça…

Ah ! Je le vois ! Près de cet étalage ! Un peu précipitamment, je me dirige vers lui.

-Eh, monsieur le…  !

… Zut, c’est quoi son espèce, déjà ? Ah, si, je sais !

-Monsieur le Gars-Roc-Loup !

Tiens, j’ai comme un doute. Je ne suis pas tout à fait certain que cela sonnait de la sorte… Bah ! Ce n’est pas grave ! Je connais son nom, il suffit de regarder la couleur de son pelage !

-Eh oh, Blanchy !

Raaaah, il ne me voit toujours pas ! Je me suis trompé ? Bon, aucune importance ! J’arrive enfin à sa hauteur. Il discute avec des gens donc c’est compliqué d’attirer son attention, mais je parviens à me placer devant lui et à capter son regard.

-A-attendez ! Vous avez oublié de...

Je fourre mes pattes dans mon sac, et en sors la gourde, que je pose lourdement au sol.

-… Oublié de boire ! Voila.

Je place mes mains sur mes hanches avec un sourire satisfait.

-Maintenant vous pouvez !  

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 64
Points Stellaire : 249
Date d'inscription : 18/01/2018
Who am i !

Feuille de personnage
Infos:

Eh ! Tu veux rentrer dans ma guilde ?

MessageSujet: Re: Eh ! Tu veux rentrer dans ma guilde ? Jeu 13 Sep - 18:56
Marchand de tapis. Il paraît que c'est une insulte, amusante comme insulte. En quoi en est-ce une ? Ce Capidextre vendrait de magnifiques tapis. Je débutais la conversation en le complimentant sur sa marchandise. Il utilisa naturellement son discours de vendeur, espérant que je reparte avec un. Il se trompait lourdement, que ferais-je d'un tapis ? J'en serai bien embêté... Néanmoins je jouais le jeu, faisant semblant d'être charmé. Puis je déposais avec innocence qu'il devait être dangereux de transporter de la marchandise aussi précieuse, bien qu'en réalité je n'y trouvais qu'une faible valeurs. Ses prix me paraissaient d'ailleurs exorbitant. Dans tous les cas mon petit compliment eut l'effet souhaité : le Capidextre paru ravi et commença à me raconter ses malheurs de voyage. Je le tenais, encore quelques minutes et je serai embauché. Mais c'est alors qu'il apparu...

Précipitamment, le petit pikachu de tout à l'heure débarqua devant moi et nous coupa dans notre conversation.

« A-attendez ! Vous avez oublié de boire ! Voilà » Puis il posa lourdement sa gourde au sol.

Il plaça ses mains sur ses hanches avec un air satisfait en précisant que maintenant je pouvais. Le marchand, interrompu au beau milieu d'une phrase, haussa un sourcil et souris, comme s'il s'amusait de me voir me sortir de là. Que me voulais ce pikachu à la fin ? Il allait me faire rater un contrat ! Je me forçais à la patience et lui dit avec bienveillance, comme un adulte s'adresse à un enfant :

« Merci petit mais je ne peu pas boire à ce genre de gourde. Tu comprends ? Tu es gentil mais j'irai boire à la fontaine quand j'en ressentirai le besoin. »

Je m'adressais de nouveau au Capidextre :

« Je vous conseil de faire attention à une bande de Malosse qui m'ont causés quelques problèmes plus tôt. Je crains pour la sécurité de vos beaux tapis. »

Le singe pâlit, son sourire disparu :

« Vous... vous croyez qu'ils pourraient ?... »

« Vous tendre une embuscade lorsque vous quitterez la ville pour vous voler tapis et argent tout en mettant votre vie en danger ? Oh oui bien sur, je pense que c'est tout à fait leur façon de fonctionner. J'espère que votre garde du corps est fort... »

« Je... Je n'en ai pas... »

Ça y est, je le tenais. Il avait peur, il craindrait pour sa sécurité lorsqu'il quitterait la ville le lendemain. Il me restait à lui apprendre mon métier pour obtenir le contrat et même s'il me disait non, il se tracasserait toute la nuit. Au petit matin il viendra me trouver pour me dire qu'il avait changer d'avis et me demander de l'escorter. J'aurai alors le plaisir... d'augmenter mon tarif.

J'avais complètement oublié le pikachu, concentré par la discussion.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 57
Points Stellaire : 99
Date d'inscription : 22/02/2018
Age : 20
Localisation : Là où le vent me mène !
Who am i !

Feuille de personnage
Infos:

Eh ! Tu veux rentrer dans ma guilde ?

MessageSujet: Re: Eh ! Tu veux rentrer dans ma guilde ? Lun 17 Sep - 14:46
Une nouvelle mission d’accomplie pour Etincelle le Pikachu Explorateur ! Aaaaah, qu’est-ce que je fais bien mon boulot moi, décidément ! Je suis sûr qu’à ce rythme, je vais devenir super célèbre et tout et tout…

… Comment ?! Il ne peut pas boire dans la gourde ?! Mince mince mince ! Catastrophe ! Échec de la mission ! Je devais lui donner à boire, et au final, je lui ai donné de l’eau, mais qu’il ne peut pas boire ! C’est terrible ! Terrible terrible terrible !

-Oh ! Zut ! Je suis désolé ! Je n’ai pas pensé que… D’accord ! Ce n’est pas grave ! On va faire sans !

Je détourne le regard, et tout en me tenant le menton, détaille les alentours. Je suis sûr qu’on peut trouver de quoi faire dans le coin ! J’attrape ma gourde et la range dans mon sac, avant de m’éloigner de Blanchy et du vendeur. J’ai bien une petite idée, mais il va me falloir un peu de patience… Oh ! Tiens ! Peut-être pas !

Je rejoints, à la va-vite, un étalage qui se trouve à quelques pas seulement. Avec grande difficulté, j’analyse le contenu des tables, surélevées pour les grandes personnes, et donc trop hautes pour moi. Mais ce n’est pas grave ! Il y a souvent des escabeaux pour les Pokémon qui sont trop petits, et je grimpe donc sur l’un d’eux pour pouvoir profiter des articles. Mais j’ai tout juste le temps de jeter un premier coup d’œil que le vendeur s’approche pour m’interpeller… C’est marrant, j’ai l’impression de l’avoir déjà vu quelque part.

-Encore toi ? Je croyais t’avoir pourtant dit d’aller jouer ailleurs !

Oh ! Mais c’est la madame Sidérella de tout à l’heure ! Je me tourne vers elle, et lui fais un grand sourire tout en effectuant un salut militaire.

-Bonjour à nouveau, madame !

Je n’avais pas prêté attention au fait qu’il s’agissait de son magasin… Je me hâte toutefois de la rassurer, et observe son bric à vrac.

-Je suis là parce que j’ai besoin d’acheter quelque chose !

Bien que méfiante, elle me toise d’un air interrogateur.

Mon affaire avec elle réglée, je quitte son magasin pour retourner à celui où j’ai recroisé Blanchy. Heureusement, il est toujours là ! Il papote encore avec le vendeur… Ils doivent être drôlement copains !

Lorsque j’arrive parmi les tapis, un lourd grincement se fait entendre, provoqué par le frottement de l’escabeau - que je pousse vers eux - avec le sol. Une fois à leur niveau, je bondis d’un seul saut sur son sommet, pour arriver pile à hauteur du Gars-Roc-Loup !

-Me revoilà !

A nouveau, je sors la gourde de mon sac, et la pose devant moi sur le sommet de l’escabeau. Mais cette fois-ci, je sors en plus une corne de vache percée de bout en bout, et fier, la tends au niveau de la gueule de Blanchy.

-Faîtes « aaaaaaaaaaaaaaah » !

J’ai le droit à quelques regards circonspects, et je me hâte donc de détailler mon entreprise.

-On utilise ça pour faire boire les bébés ! Le bébé met le bout de la corne dans sa bouche, et on verse la boisson dans le trou creusé de l’autre, comme ça elle se déverse directement dans sa gueule !

Insistant, je tente à nouveau de répéter la manœuvre auprès du quadrupède.

-Alors ouvrez en grand la bouche ! Faîtes « aaaaaaaaaaaaaaah », et je pourrai verser l’eau de ma gourde dans la corne !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who am i !

Eh ! Tu veux rentrer dans ma guilde ?

MessageSujet: Re: Eh ! Tu veux rentrer dans ma guilde ?
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Poème : Rentrer dans le rang - G
» Si vous étiez dans fairy tail, quel magie utiliseriez-vous et dans quel guilde iriez-vous ?
» Le personnage le plus fort dans Fairy Tail(pas seulement dans la guilde)???
» [REQUETE] Une appli de position par coordonées GPS
» Les M&A

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stellaris Majores :: La Terre Que Nous Foulons :: Territoire de Landium :: Bourg-Naguère-