Stellaris Majores
Bienvenue sur SM !

Petite étoile, ne vas pas plus loin, ta place est ici parmi nous ~



 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

avatar
Messages : 3
Points Stellaire : 0
Date d'inscription : 28/07/2018
Who am i !

A new healer in the forest!

MessageSujet: A new healer in the forest! Jeu 2 Aoû - 0:42

Fraud


Âge : 19 ans
Genre :
Clan actuel : Sylvaron
Métier : Médecin
Orientation sexuelle : Hétérosexuel
Talent : Toxitouche
Surnom(s) : Doc
Physique
Espèce: Coatox

Couleurs: normales

Taille & Masse: Un peu plus grand que la normale

Armes, équipements: Une sacoche contenant des bandages, une lotion désinfectante et des baies dont des baies oran, pêcha, ceriz, maron, sitrus, fraive, willia, mepo et prine en très grande majorité.

Vêtements: Aucun

En plus: Rien

Don: Fraud a un don un peu spécial qui lui permet de totalement modifier les effets de son poison. Habituellement, le poison a des vertus destructrices voir mortelles, et bien, en cas de besoin, Fraud peut inverser les effets de ce poison et lui permettre de soigner. En réalité, notre Coatox peut inoculer un poison modifié qui aura comme conséquence d’accélérer considérablement la vitesse de régénération de la cible qui voit son temps de récupération, après une blessure ou contre une maladie, divisé par environ 4 (selon la réaction de la cible au poison sachant que plus la cible est légère et moins il faut lui fournir de poison). Fraud peut faire ceci à sa guise ce qui ne lui demande en général que peu d’énergie (quand même un peu plus que de réaliser une attaque standard).
Or, il peut encore accélérer le processus en injectant plus de poison à un sujet quitte à forcer son propre métabolisme à créer davantage de poison et ainsi à puiser dans son énergie vitale et à le rendre d’abord fatigué, puis de plus en plus faible, lui provoquer quelques saignements qui deviennent de plus en plus importants jusqu’à ce qu’il s’évanouisse. A court terme, le Coatox aura du mal à récupérer de ses blessures et sera généralement plus fragile autant physiquement que pour réfléchir, un état qui peut se prolonger pendant 2 à 3 jours si Fraud va au bout de ses forces pour soigner un sujet.
Mais ceci est le prix à payer lorsque votre don vous accorde des capacités de soin presque sans limite car, en effet, Fraud peut même faire repousser des membres coupés, réparer un œil crevé, stopper des hémorragies et soigner bien d’autres pathologies qui demandent au corps de patient de faire des choses dont il ne serait pas capable en temps normal mais cela ne sera pas sans conséquences pour notre médecin …

Caractère
Un crapaud astucieux :
Jamais à cours d’idée, Fraud est un pokémon très astucieux qui trouve toujours un moyen d’arriver à ses fins que ce soit par la ruse ou en utilisant la force pure parfois. Peu importe s’il obtient ce qu’il veut immédiatement ou s’il faut patienter un peu. Il peut se sortir de presque n’importe quel problème en analysant la situation et en se servant de ses connaissances pour faire les bons choix (la plupart du temps …) Il réfléchit vite et bien.

Mais également courageux :
Fraud n’a pas peur de l’inconnu, s’il faut voyager dans des contrées auparavant inexplorées ou juste descendre dans une cave obscure il est le pokémon qu’il vous faut ! Il à l’habitude de se mettre dans des situations périeuses sur un coup de tête et son courage en effraie certains qui le considèrent comme totalement inconscient. Il n’hésitera pas à risquer sa vie si ça peut sauver celle de l’un de ses proches. Enfin bref, il n’a pas froid aux yeux et vous aurez du mal à l’effrayé !

Enfin, un être qui apprécie la solitude :
Etant né cradopaud, il n’a pas eu une enfance heureuse à jouer avec les autres enfants… non, il a toujours été rejeté par les autres enfants qui s’amusaient à l’embêter. Fraud a ainsi appris à être seul, petit à petit, il s’est retrouvé à sortir la nuit quand tout le monde dort. Il était seul, personne pour se moquer de lui, personne pour le regarder d’un air méfiant, non, il était seul avec le bruit du vent dans les arbres et les étoiles qu’il pouvait apercevoir à travers le feuillage de ces grands êtres verts qui constituaient la forêt. Il se retrouvait ainsi, seul dans cette forêt endormie mais qui est pourtant si vivante d’habitude. Il était bien, serein, détendu, il n’avait plus à faire attention aux réactions des autres. Ceci est une habitude et un trait de caractère qu’il a gardé jusqu’à aujourd’hui, la solitude, sa meilleure amie.

Histoire
A présent je dois vous racontez mon histoire… soit, la voici :
             Mon premier souvenir remonte à mes 5 ou 6 ans, je vivais dans une grande maison en bois qui montait jusqu’en haut de l’arbre autour duquel elle était construite,puis elle s’enfonçait dans la terre sur à peu près 2 mètres de profondeurs, c’est mon père qui l’avait construite. Mes parents étaient en train de parler dans le salon pendant que je jouais avec ma sœur tout en haut de là maison au dernier étage, là ou nous avions une très bonne vue sur le reste de la ville et de la forêt. Ma sœur, Fleur, était une petite cradopaud qui devait avoir 2/3 ans à ce moment là et qui était toujours heureuse et souriante, il était impossible de ne pas l’aimer. Mon père travaillait dans la fabrication de maisons ou quelque chose comme ça et ma mère était herboriste. Le temps passait et tout allait pour le mieux dans notre famille sauf pour moi à l’école… J’étais petit mais mon talent toxitouche qui fait je peux empoisonner quelqu’un par simple contact était déjà opérationnel. A l’école les autres savaient que me toucher était dangereux alors ils me considéraient comme un pestiférer, ils ne me parlaient pas, ne m’approchaient pas, me jetaient toujours des regards noirs et m’accusaient à chaque fois qu’il se passait quelque chose. Tout ça pour dire que j’étais mieux tout seul que mal accompagné.
Une après-midi, alors que rentrais de l’école comme d’habitude, j’entendis mes parents se disputer pour la toute première fois. Cela avait déjà dû arriver avant car leur relation avait l’ait tendu depuis quelques temps mais je n’y avais pas assisté. Ils arrêtèrent leur altercation dès que j’eu ouvert la porte de la maison, ma mère m’a alors adressé un gentil :
-Alors t’as journée Fraud ? Ça a été ? (Comme pour changer de sujet)
- Comme d’habitude, ça va, lui répondis-je d’un ton évasif.
Puis je partis dans ma chambre assez rapidement. Leurs disputes devenaient de plus en plus fréquentes. Je les entendais le soir et parfois même dans la nuit. Ils ne se regardaient plus comme avant, ils s’évitaient, on ne les voyait que rarement tous les deux dans la même pièce.
Un jour, vers mes 8 ans, ma mère m’a réveillé pour aller à l’école bien que ce soit habituellement mon père qui le faisait. Je lui ai donc demandé pourquoi papa n’était pas venu me sortir du lit ce matin. Elle détourna le regard et me dit d’une voix tremblotante et très fragile qu’il était parti chercher des baies d’une grande rareté très loin de la maison et qu’il ne reviendrait pas avant lngtemps… mais qu’elle était là, elle, et qu’elle s’occuperait de nous durant l’absence de papa. J’étais surpris que mon père soit parti sans nous dire aurevoir, mais le fait de me dire qu’il allait revenir tôt ou tard me rassurait. Ma mère me prit dans ses bras et me serra fort en laissant couler quelques larmes. Je ne savais absolument pas comment réagir, ma mère semblait si triste, si seule, peut-être lui manquait-il déjà ? Sûrement. Finalement elle cessa de m’étreindre et je partis me préparer pour aller à l’école. Je savais que ma sœur était au courant que papa était parti car elle qui était toujours souriante me paraissait bien terne ce matin. Les jours passaient et l’ambiance à la maison était différente, maman était fatiguée (il faut dire qu’elle travaillait plus depuis que papa était parti), elle parlait moins et j’avais l’impression de lui planter un poignard en plein cœur lorsque, la nuit venue, je lui demandais si elle avait des nouvelles de papa. Si bien que je finis par arrêter de lui poser cette question qui était si importante pour moi.
Un jour ou je n’avais pas école et ma sœur non plus, je devais avoir 10 ans, je lui proposais de faire une partie de cache-cache dans l’espoir de lui redonner le sourire. Elle acceptait, c’était son jeu préféré. Je comptais, : 1,2,3…48,49,50 j’arrive !

Je cherchais partout, je connaissais toutes les cachettes, rien en bas, rien dans le salon ni dans la cuisine, les chambres sont vides, elle était introuvable. Je continuais à la chercher en partant d’en bas puis en montant. J’essayais de guetter le moindre son qui pourrait m’aider à la localiser lorsqu’il se met à pleuvoir très fort, la pluie battait les murs de la maison. Je continuais mes recherches quand, une fois au dernier étage je vis quelque chose de l’autre côté de l’une des fenêtres, c’était Fleur ! Je me précipitais sur la fenêtre et je venais de l’ouvrir quand je vis ma petite sœur glisser et lâcher sa prise. Quelle vision d’horreur ! Je la voyais tomber, s’écraser au sol à une vitesse folle sans ne pouvoir rien faire pour la sauver. Je voyais son visage terrifié, j’entendais ses cris d’enfant terrorisé. J’entendis ensuite un bruit sourd qui surpassa celui de la pluie qui continuait de tomber. Je descendis le plus vite possible et couru jusqu’au corps de ma sœur qui s’était écraser sur un tas de feuilles. Etait-elle morte ? Non ! Impossible ! Elle ne pouvait pas mourir comme ça ! Et pas si jeune ! D’autres avaient vu la scène et se précipitaient vers nous formant bientôt un cercle lorsqu’un médecin arriva enfin et l’emmena avec lui. Je l’ai suivie jusque chez le docteur qui s’occupait d’elle, ma mère arriva quelques heures après l’incident et me pris dans ses bras en me demandant si j’allais bien et ce qui s’était passé en laissant coulé de nombreuses larmes. Elle se jeta sur le lit de ma sœur en posant toutes les questions possibles à celui qui s’occupait de Fleur. Il lui répondit qu’elle était vivante mais qu’elle avait de nombreuses fractures et qu’il lui faudrait beaucoup de temps pour s’en remettre. De plus elle risquait de perdre sa jambe gauche et ne se réveillerait pas avant un certain temps.

2 semaines plus tard : elle s’est réveillée… sans sa jambe gauche… qui a été amputée. Elle a mal partout, elle est très faible mais le plus horrible a été lorsqu’on lui a demandé ce qu’elle voyait et qu’elle a demandé si on pouvait mettre de la lumière car il faisait tout noir et qu’elle ne voyait rien du tout. Ma mère a éclaté en sanglot en me prenant dans ses bras. Le médecin a dit qu’étant donné que je possède Toxitouche je ne dois plus la toucher par mesure de prévention car ses défenses immunitaires ont été gravement diminuées. Je ne peux même pas toucher ma sœur !

1 mois après l’accident : Nous sommes rentrés à la maison avec Fleur car Maman devait reprendre le travail. On s’occupe de Fleur qui ne voit toujours rien, maman m’a appris les principes de l’herboristerie et je commence à reconnaître les plantes et savoir leurs propriétés. Je suis retourné à l’école depuis l’accident, les autres disent que je l’ai poussé et que c’est ma faute si elle est comme ça maintenant. Je me souviens d’une fois ou ils voulaient « m’apprendre qu’il ne faut pas pousser les autres par la fenêtre ». Ils s’étaient mis en cercle autour de moi et ils commençaient à me pousser et à me frapper. Il ne fallut pas plus de 30 secondes avant que les trois-quarts d’entre eux se mirent à avoir mal et à se rouler par terre à cause du poison qu’ils avaient attrapé à force de me toucher et de me pousser. Ceux qui n’avaient rien s’étaient précipités chercher de l’aide. Quel ne fut pas ma joie lorsque je m’attardais sur ces petits monstres couchés de douleurs et gémissants, il y avait une justice en ce monde ! Je partis discrètement avant d’avoir des problèmes. Des problèmes que j’ai eus finalement…

1an après l’accident : Fleur n’a plus de fractures mais elle ne voit toujours rien et sa jambe lui manque. Elle tombe malade assez souvent mais je m’efforce de la soigné avec l’aide de maman. Hier maman s’est coupée assez profondément en manipulant des objets tranchants au travail, ce n’est pas très joli à voir.

1 an et 1 mois après l’accident : L’état de Fleur empire… elle commence à perdre l’appétit et reste malade, la coupure de ma mère s’est gravement infectée et touche toute sa main. Elle n’arrive pas à se soigner, son état empire également.
10 jours plus tard : L’infection s’est répandue dans tout son bras et elle est très faible, elle ne parle presque plus et passe ses journées couchées. Je suis seul pour m’occuper de tout le monde.

3 jours après : Je venais de ramener des baies à la maison pour nourrir tout le monde, je me dirige au chevet de maman pour lui en donner mais elle les rejette. Elle me regarde avec beaucoup de tristesse, elle s’effondre en larme mais je parviens à distinguer ce qu’elle me dit :
-Je suis vraiment désolée, Fraud. Ton père, ta sœur et maintenant moi. Je n’aurai jamais imaginé que tout cela pourrait arriver. Je suis vraiment désolée ! Excuse-moi ! Tu n’as pas à endurer ça ! Tu es si jeune ! Je voulais te dire que quoi qu’il arrive, même si je ne te revois plus…( elle avait du mal à parler) Je t’aime mon fils ! Et je t’aimerai toujours ! Veille sur ta sœur en mon absence … Aurevoir …mes enfants…  (Elle était en sueur et son cœur battait la chamade)
-Maman… non… reste … s’il te plaît ! (Je m’effondrai en larme) S’il te plaît… (Ma gorge se serrait, je ne pouvais plus parler)
Elle ne bougeait plus, son pou s’était arrêté. Je restais un moment dans la chambre puis je pris la direction de celle de Fleur pour lui annoncer la nouvelle. Lorsque j’eu passé le pas de sa porte elle entendit mes respirations rapides, mon cœur battre la chamade et elle me dit :
-J’ai compris, s’il te plaît ne pleure pas, reste fort, elle ne voudrait pas que l’on se morfonde.
Ma petite sœur aveugle et estropiée venait de me demander de rester fort, qu’elle preuve de puissance me, dis-je.
-Maintenant on est plus que tous les deux et on sait très bien que je suis un lourd fardeau… ne dis rien, j’ai longtemps réfléchi à ce moment, au moment ou il ne sera plus possible de s’occuper de moi. Tu sais aussi bien que moi que papa ne rentrera jamais. Tu ne pourras pas le faire, même si tu essayais ce serait impossible, tu ne peux même pas me toucher. Non, elle pleurait, il est temps pour moi de partir… d’arrêter de lutter pour rester en vie…
Je me précipitais sur son lit, j’étais incapable de parler, ma gorge était bien trop serrée et je n’avais plus de souffle. Je l’ai prise par la main puis je l’ai étreinte de toute mes forces, je sentais son pou s’affaiblir… elle aussi… non ! Je ne laisserai pas ceci arriver ! pensais-je.
Je la tenais dans mes bras malgré les risques, de toute façon elle était en train d’abandonner la vie alors à quoi bon respecter les consignes. Je continuais de la serrer dans mes bras quand tout à coup mes deux doigts habituellement rouges devinrent blancs et d’une agréable fraîcheur en produisant une légère lumière. Je la serrai toujours dans mes bras, je fermai les yeux sans savoir ce qui se passait et je l’étreignais comme pour empêcher la vie de la quitter, de quitter la dernière chose qu’il me restait. Je finis par m’évanouir sous toutes ces émotions.

J’ouvre un œil, je suis dans mon lit, venais-je de rêver ? Peut-être ? Ça m’avait semblé si réel pourtant. Je me dirige dans la cuisine ou j’entends des bruits. Fleur ! Elle se trouvait devant moi ! Je couru la prendre dans mes bras. Elle avait l’air aussi perdue que moi.
-Tu me voies ? (Je ne lui laissais même pas le temps de répondre) Mais tu marches ! Ta jambe gauche ! Elle a repoussé ! Mais comment est-ce possible ? C’est un rêve ?
-(la voix tremblotante d’émotion et le sourire aux lèvres) Ecoute, après que tu m’aies prise dans tes bras, j’ai ressenti que mon corps refroidissait puis j’ai eu mal à la jambe que j’avais perdu jusqu’à ce que je retrouve la vue et que je me rende compte que ma jambe était en train de réapparaitre ! Mon os repoussait ! Puis mes muscles et ensuite ma peau ! Je ne sais pas comment tu as fait mais tu m’as rendu ma vue et ma jambe ! Tu m’as sauvée Fraud ! Tu m’as soignée ! Je ne sais pas comment tu as fait mais je suis à nouveau comme avant !
Je ne rêvais pas, c’était bien réel. La nouvelle s’est ensuite répandue et j’ai ainsi découvert que je possède un don de soin que je peux utiliser à ma guise mais qui me fatigue après plusieurs utilisations. J’ai de ce fait été considéré comme un médecin par tout les autres ce qui me donne aujourd’hui un certain statut auprès des autres qui me respectent tous et ne me regardent plus du tout comme avant. Ma vie a changé du tout au tout, maintenant j’ai pris un emplacement pour y installer mon bureau et j’ai appris la médecine ce qui fait que je suis officiellement médecin mais je n’use de mon don que dans des cas que je ne pourrai soigner autrement et donc j’applique la médecine traditionnelle sur la plupart des sujets. Je vis ainsi avec Fleur dans la maison qui appartenait à mes parents et nous vivons très bien avec une certaine aisance financière.
Après mon réveil dans ma chambre puis mes retrouvailles avec ma sœur, j’ai essayé d’utiliser ce don sur ma mère décédée mais rien ne s’est passé, son corps n’a pas réagi… je suppose donc que mon don de guérison ne s’applique que sur les vivants…  
Maintenant je dois bien avouer que ma position est très avantageuse mais je m’ennuie quelquefois, alors je pars explorer très brièvement la forêt d’émeraude de temps en temps mais je n’ose pas prendre part à une véritable aventure à cause de Fleur que je ne veux pas laisser toute seule … bien qu’elle soit grande à présent.
J’ai évolué il y a quelques jours après mettre battu contre un étouraptor qui m’avait confondu avec son repas, je pense que je suis près à aller explorer autre chose que la forêt.

Derrière l'écran

Âge : 16
Pseudo(s) : Fraud
Code du règlement : Validé ~
Comment nous as-tu découvert ? : Par curiosité
Commentaires, questions : X

Code par Heaven sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 18
Points Stellaire : 35
Date d'inscription : 27/03/2018
Age : 17
Who am i !

A new healer in the forest!

MessageSujet: Re: A new healer in the forest! Jeu 2 Aoû - 3:15
Bienvenue a toi ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 133
Points Stellaire : 177
Date d'inscription : 17/10/2017
Who am i !

Feuille de personnage
Infos:

A new healer in the forest!

MessageSujet: Re: A new healer in the forest! Jeu 2 Aoû - 11:04
Hey, bienvenue parmi nous !
C'est toujours sympa de voir de nouvelles têtes !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 3
Points Stellaire : 0
Date d'inscription : 28/07/2018
Who am i !

A new healer in the forest!

MessageSujet: Re: A new healer in the forest! Jeu 2 Aoû - 11:31
Merci de votre accueil ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 182
Points Stellaire : 199
Date d'inscription : 10/10/2017
Age : 23
Who am i !

Feuille de personnage
Infos:

A new healer in the forest!

MessageSujet: Re: A new healer in the forest! Jeu 2 Aoû - 11:50
Bienvenue sur le forum jeune soigneur ~

Après une petite inspection de ta fiche, que je trouve tout à fait correcte, j'aimerais revenir sur le don que tu souhaites posséder. Bien que les explications que tu donnes sont suffisantes, elles partent un peu dans tout les sens du coup je vais me permettre d’éclaircir celui-ci.

L'idée de transformer le poison en lotion curative est une bonne trouvaille, pour ce qui est des effets, il serait plus simple de dire qu'en fonction de la gravité de la blessure qu'il doit traité, Fraud doit inoculer plus ou moins de son poison pour soigner, ce qui lui coûte "forcement" plus ou moins d'énergie.(Car même soigner un petit bobo coûtera de l'énergie vitale, mais n'aura pas une trop grande conséquence sur la santé de ton pokémon)

Alors, il est évident que soigner une égratignure se fera en un claquement de doigts et ne prendra que quelques minutes de rétablissement, contrairement pour soigner des maladies et même comme tu le souhaites, pouvoir faire repousser des membres, cela prendra forcément du temps (pour celui qui doit avoir le membre repoussé) et ton personnage en sera très affecté. A voir ce qu'en diront mes collègues par rapport à la possibilité de faire repousser les membres, je ne suis pas contre, mais alors ton personnage sera forcement "out" s'il doit faire cela, enfin je pense que tu as déjà du anticipé ce genre de chose :)

C'est un don d'une très grande utilité, il va de soit que le contrecoup doit être proportionnel ^^


J'ai validé ton code, je pense pouvoir pré-valider ta ficheen attendant le passage du tout puissant.
Au plaisir de te croiser prochainement sur la chatbox ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 3
Points Stellaire : 0
Date d'inscription : 28/07/2018
Who am i !

A new healer in the forest!

MessageSujet: Re: A new healer in the forest! Ven 3 Aoû - 2:55
D'accord je vois merci ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 233
Points Stellaire : 193
Date d'inscription : 08/10/2017
Localisation : Partout et nulle part
Dieu
Who am i !

Feuille de personnage
Infos:

A new healer in the forest!

MessageSujet: Re: A new healer in the forest! Dim 5 Aoû - 20:53
Bonsoir et bienvenue jeune étoile.

Même remarque que mon collègue, ton don me semble plutôt puissant. Toutefois, je veux bien te l'autoriser. On verra au fil de tes RPs si tout se passe bien !

Sinon tu es validé ! Bravo, et bon jeu sur Stellaris.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who am i !

A new healer in the forest!

MessageSujet: Re: A new healer in the forest!
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Des petits malins ou forest families...
» Marie Mathématique, Forest/Gainsbourg
» Ghost Forest - documents pour enfants en lecture gratuite
» A Sleeping Forest (眠れる森)
» Heavenly Forest

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stellaris Majores :: Le Ciel Étoilé :: Les Étoiles :: Les étoiles brillantes-