Stellaris Majores
Bienvenue sur SM !

Petite étoile, ne vas pas plus loin, ta place est ici parmi nous ~



 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

avatar
Messages : 3
Date d'inscription : 10/11/2017
Who am i !

"Every Light Comes With Its Own Shadow... I Am BOTH"

MessageSujet: "Every Light Comes With Its Own Shadow... I Am BOTH" Ven 10 Nov - 0:17

Des’Godora


Âge : 48 ans
Genre :
Clan actuel : Underworld
Métier : Captif
Orientation sexuelle : ??
Talent : Prisme-Armure
Surnom(s) : Light Eater
Physique
Espèce: Necrozma

Couleurs: Normales

Taille & Masse: Un peu plus grand que la moyenne

Armes, équipements: Lui-même, ses chaînes

Vêtements: Aucun

En plus: Ses poignets sont entourés de cercles métalliques

Don: //

Caractère

I consume the Sun itself !

Des’Godora est avant tout une personne particulièrement complexe. Cela s’explique notamment par son passé mais également par le présent puisqu’il est retenu captif dans Underworld. Ce Celyz n’est pourtant pas un Pokémon que vous voudriez libérer, loin de là même… Son instabilité mentale et son agressivité naturelle font de lui une créature extrêmement dangereuse. Ce Necrozma voue une haine viscérale à tout ce qui vit et souhaite prendre sa revanche sur le monde. Il n’a jamais trouvé sa place alors le plus simple pour lui est de supprimer toutes les autres occupées…

Cette créature est très sérieuse dans ses propos. S’il dit qu’il ne vous pas du bien (ce qui est généralement le cas), ce n’est pas pour rire. Le prendre à la légère pourrait même être votre dernière erreur ! Il faut être prudent avec le Pokémon Prisme. Son cœur est aussi noir que son corps l’est et autant vous dire que rien ne le fera changer d’avis. Il a soif de combat et de guerre. Des’Godora veut voir le sang des Bahors mais aussi des Celyz maculé le sol. Son souhait le plus cher est d’enlevé la lumière à tous, de la dévorer et de devenir le maître incontesté.

Mais retenez bien que cela, le légendaire se gardera bien de le dire. Il est rusé. Son plan tomberait à l’eau s’il dévoilait la vérité dès qu’une personne s’approchait de lui. Ce dont il a besoin est clair : une créature assez naïve pour l’aider dans sa quête obscure. Mais si vous le percez à jour, sachez qu’il vous faudra faire preuve de courage et de chance pour échapper à ses griffes d’obsidienne. Des’Godora est animé par la cruauté et la colère. Que vous soyez un enfant, un ancien ne changera rien. Si vous entrez dans son antre, vous êtes prêt à le payer de votre pitoyable vie… Sa violence n’est plus à prouver mais cela, vous ne le saurez pas avoir de l’avoir croisé ! Et bien entendu, il sera trop tard. Bien trop tard.

Pourtant, vous aurez envie d’aller voir ce fameux Necrozma. Pourquoi ? Parce qu’il est le gardien, malgré lui, de trésors incroyables. Très rares sont les Pokémon qui savent que la grotte est gardée par ce monstre. Les inconscients avides de pouvoir s’y rendront et y perdront l’âme. Des’Godora les attend de pied ferme. Il n’a que cela à faire après tout. Sa patience est légendaire, cela fait bien longtemps qu’il est enfermé entre des parois rocheuses. Sa colère immense le nourrit chaque jour, inlassablement.

Mais il ne voulait pas cela. Le prisme vivant ne s’attendait pas à devenir le chien de garde de quelqu’un. Pas du tout même, il déteste les ordres. Toutefois, il est tombé dans un piège et depuis… Sa vie est très instable. Bien que Des’Godora ne puisse quitter sa prison, il est toujours très agité. Mentalement parlant. Cela est dû à une malédiction qui pèse sur lui et qui ronge petit à petit son être au complet. Ce Pokémon perd très souvent l’esprit et devient encore plus incontrôlable qu’à l’accoutumé. Etant un Necrozma, il peut utiliser deux formes en absorbant la lumière du Soleil et de la Lune respectivement. Il a donc créé des trous dans le plafond de la grotte pour y laisser pénétrer des malheureux rayons. Toutefois, Des’Godora ne peut changer de forme que lorsqu’il succombe à sa folie. Tout dépend alors du moment de la journée. Il vaut mieux fuir tant que cela est possible. Si c’est possible bien sûr.

Cependant, si vous survivez à cela, le prisme perdra son éclat et reprendra le contrôle de lui-même. Il faut savoir que le Necrozma n’est pas qu’une machine de guerre enchainée. Intelligent et manipulateur, il essaye de raconter des salades à ses rares visiteurs pour mieux les amadouer.
Dans tous les cas, si vous parvenez à échapper à ses griffes mortelles, sachez que le dévoreur de lumière vous aura à l’œil. Son regard multicolore vous juge en permanance, et même loin de lui, ce sera le cas. La poignée de rescapés pourra vous le confirmer, si seulement elle trouve le courage d’en parler. Rencontrer Des’Godora resterait un fléau à vie… Comme si son ombre planait toujours au-dessus de vous. A jamais, jusqu’à ce que la lumière ne s’éteigne. Son charisme est tel qu’il en devient inoubliable.

Mais vous savez, ce Necrozma possède surement quelques autres secrets. Il est impossible de vous dire lesquels pour le moment. Voyez donc par vous-même si vous l’osez ! Une récompense de taille en sera la clef. Si vous parvenez à vous introduire dans la prison du dévoreur de lumière, vous pourriez en repartir avec un trésor. Un cristal particulier qui scintille tel une étoile. C’est un minerai extrêmement rare que l’on ne trouve que là-bas. On appelle cela les pierres de la Lune, mais il s’agirait en réalité d’énergie stellaire cristallisée… Un Pokémon en particulier en est particulièrement friand. Pas pour servir de nourriture, cela jamais. Mais pour servir de monnaie d’échange, ou parce que cela est magnifique. Il s’agit de Tourmaline, la dirigeante Spectre du territoire où se trouve le terrible Des’Godora. Et autant vous dire qu’entre eux, c’est la guerre totale.

Tourmaline est celle qui est parvenue à garder le Necrozma sous contrôle, à l’entraver dans la grotte. Grâce à une capacité puissante. Depuis ce jour, Des’Godora lui voue une haine sans pareil, encore pire que celle qu’il a contre ses congénères de légende. Il rêve d’attraper le fantôme violet… De le cueillir avec une délicatesse qui lui est pour le moment inconnue… Pour ensuite l’écraser dans ses grosses pattes griffues. Pour la torturer de la plus lente et douloureuse des manières. Pour lui faire payer autant que cela est possible et même plus encore. Ensuite, il ira offrir sa frénésie à ceux qui l’ont rejeté. Pour en finir.

La lumière, c’est lui.
L’ombre, c’est lui.

Des’Godora, le dévoreur de lumière, prendra ce monde. Et personne ne pourra rien y faire.

Histoire
Le Necrozma que voici naquit lors d’une nuit sans Lune. Les étoiles de sa constellation furent particulièrement sombres, comme si elles manquaient de lumière. Comme si… Quelque chose dévorait les éclats. On pria avec ferveur pour qu’un Pokémon puisse en naître. Du ciel constellé descendit donc une espèce particulière et sombre. Personne n’avait réclamé le nouveau-né et il avait fallu le faire naître en voyant la faiblesse de sa constellation. Si cela n’avait pas été fait, peut-être qu’une étoile du Père serait morte née. Dans le doute, il était toujours mieux d’adresser des prières pour tenter de sauver une vie non désirée et non formée mais qui en valait tout de même la peine. Ce fut donc le commencement hasardeux de la vie tumultueuse de Des’Godora.

Personne ne voulut de lui. C’était très simple, lorsque l’on proposa le Pokémon Prisme aux Celyz pour lui trouver un foyer et une famille douce, aucune patte ne se leva. Il y avait des rumeurs à son sujet alors qu’il n’était né que la veille. Une histoire incroyable. En tout cas, les autres n’étaient pas décidés à le prendre avec eux, quelle que fut la réalité. On disait que ce jeune Necrozma était le Prince Rouge ou quelque chose comme cela. Une vielle légende qui n’inspirait rien de bon. Pourtant, la constellation n’était pas sanglante à sa naissance, comme il était prédit. Mais on attribua cette anomalie à la faible lueur émise par les étoiles et on campa sur ses positions. Le Necrozma n’aurait pas de famille propre et c’était ainsi. Son prénom fut attribué par un pieu quelconque qui lui donna une connotation agressive.

Des’Godora donc, passa son enfance en solitaire. Il vivait dans le grand temple dédié à Arceus avec les moines et les fidèles les plus investis. Il essayait d’apprendre seul les choses, en observant. Bien sûr, on lui prodigua tout de même de l’éducation. Il était impensable d’avoir un légendaire qui ne pouvait ni parler ni compter en leur sein. Toutefois, cela n’allait jamais trop loin et le petit prisme dû faire le plus gros du travail en autodidacte. Heureusement, les Pokémon autour de lui étaient souvent très intelligents, presque comme des savants. Cela lui permettait de voir plein de choses à la fois, complexes ou non. Il ne pouvait pas tout comprendre, c’était certain mais il se débrouillait à mesure que les années passaient.

Des’Godora ne sortait pas souvent du sanctuaire. Dès qu’il eut l’âge d’aider, il commença à effectuer des tâches diverses et variées. Cela allait de la prière au ménage. En passant par l’accueil, bien que cela ne fût pas une réussite tant il n’était pas apprécié. Mais le Necrozma ne lâchait rien. Au fond de lui, il savait ce qu’il valait. Il savait que son âme était bonne. Du moins, c’était ce qu’il espérait. Des’Godora passait beaucoup de temps à observer les étoiles depuis le Panthéon. Ses préférées étaient le Soleil et la Lune. Il les aimait vraiment beaucoup ces deux astres. Le légendaire noir en vint même à jalouser ses représentants qui étaient les Solgaleo et les Lunala. Ils en avaient de la chance, eux… La lumière leur appartenait et tout le monde aimait le Soleil au matin. Tout le monde attendait la Lune pour dormir le soir. Que Des’Godora, lui, n’avait rien. N’était rien. Son corps sombre n’était pas de bon augure et ne servait qu’à décomposer les rayons en couleurs. Ce n’était pas juste.

Le Necrozma continua donc de grandir toujours aussi seul qu’avant et en enviant de plus en plus ses congénères. Il rêvait d’être quelqu’un d’autre et sa confiance en lui avait totalement disparue au profit de l’envie et de la colère. Ce n’était pas son choix d’être né Necrozma ! Il ne voulait pas absorber la lumière nécessaire à la vie ! Ce qu’il voulait, c’était de l’amour. Resplendir comme les astres qu’il observait tant de fois. Cela était de la faute de son Père. Pourquoi son espèce était-elle si inutile ? Si crainte ? Injuste.

Lorsqu’il eut trente-huit ans, le Pokémon Prisme décida de ne plus se laisser faire. Son espèce ne devait pas être prise en compte, voilà tout. Des’Godora voulait faire ses preuves à nouveau, sa vie était trop pitoyable autrement. Il voulait devenir le Champion des Celyz. Un rôle très important et très convoité par toutes les légendes présentes au Panthéon. Il croyait quand faisant cela, les autres l’accepteraient. L’idée était bonne et il fallait donc tenter le coup. Quand il se présenta, on lui refusa catégoriquement l’accès. Pour des raisons aussi floues et obscures que ses grosses pattes griffues. Le Necrozma, colérique, ne trouva pas cela fair-play et tenta de s’inscrire par tous les moyens. Rien n’y fut. Finalement, on lui donna la place car le prétendant actuel n’avait pas de challenger. Une aubaine pour le prisme même s’il n’appréciait pas la raison pour laquelle il pouvait enfin participer. Cependant, il n’allait pas faire le difficile.

Des’Godora se présenta donc le lendemain dans la célèbre arène du Panthéon. Il fut reçu par des sifflements de honte, des hues. Le Pokémon tenta de les ignorer du mieux qu’il le pouvait, fermant les yeux lors des remarques les plus blessantes. Il tint bon jusqu’à ce que son adversaire débarque dans l’arène. Il s’agissait d’un Dialga borgne avec un œil doré. Le Necrozma déglutit un peu en le voyant, il ne s’était jamais vraiment battu avec quelqu’un d’autre et le lézard était particulièrement impressionnant. D’ailleurs, une fois le gong lancé, le dragon métallique ne perdit pas de temps pour lancer l’assaut. Il fonça droit vers la créature noire et brillante et le percuta de plein fouet. Heureusement, Des’Godora avait eu le temps de placer ses mains imposantes devant lui pour réduire la puissance du coup porté. Il recula, ses pattes griffèrent le sol poussièreux.

Le Dialga n’en resta pas là et lança une attaque Luminocanon à bout portant. Bien entendu, le Necrozma fut touché. L’impact fut rude, et le prisme vivant était déjà en mauvaise posture. L’autre le toisa, fier de lui.

« Alors c’est toi la terreur ? Depuis trop longtemps tu salis les lieux de ta présence. Je vais te bannir du Panthéon fissa. »

Après cette menace, le Pokémon du Temps passa de nouveau à l’attaque. Il mordit l’un des bras de son adversaire. Des’Godora ne ressentit pas grand-chose, une chance se présentait à lui. Son corps lui servait enfin à quelque chose ! Il déclencha une capacité Rayon Chargé qui toucha le Dialga au visage. Ce dernier gronda de rage et se jeta sur son ennemi. Il le plaqua au sol avec tout son poids et prépara quelque chose… Ses pointes présentes près de sa queue grandirent et le diamant incrusté dans son torse se mit à briller. Cela était mauvais, il fallait que le Necrozma réagisse et vite. Mais il n’en eut pas le temps. Le maître temporel lança sa capacité signature, Hurle-Temps. Des’Godora sentit les secondes se figeait et devenir des heures. Puis une éternité. Il ne pouvait plus bouger, même pas d’un millimètre. Son corps était pris dans une boucle temporelle fermée. Ses primes devinrent grisés, mornes.

Son adversaire avait besoin de reprendre son souffle après une telle offensive. L’autre légendaire, toujours au sol, était sur le point d’abandonner, ses forces l’ayant quittée. Il était revenu à lui après des secondes figé dans le temps. Il observait le ciel bleu où il n’y avait aucune imperfection et puis… Le Soleil. Brillant, scintillant et réchauffant tout le monde. L’astre était majestueux, puissant. Soudain, Des’Godora sentit quelque chose en lui. Son cœur s’animait plus que d’ordinaire en voyant ainsi la boule de feu cosmique. Il y avait quelque chose de… Différent cette fois. Comme si la lumière pénétrait son corps pour ne pas en ressortir. Comme si elle lui offrait de la puissance. Comme si… Il pouvait la dévorer.

D’un seul coup, le Necrozma se releva. L’arrière de sa tête fut placé face au Soleil, de sorte que tous les rayons possibles y convergent. Il se mit ensuite à rayonner de mille feux. Un arc-en-ciel vivant. Son corps décomposait naturellement les rayons émis par l’astre ardent, c’était là le but de son espèce. Il se sentait revivre d’un seul coup. C’était divin. Et exquis. Des’Godora se soigna avec la capacité Aurore sous le plein Soleil. Le Dialga, presque émerveillé devant tant de spectacle reprit ses esprits en comprenant la situation. Il ne pouvait pas laisser son adversaire reprendre des forces sous ses yeux. Le dragon eut alors l’idée d’utiliser Danse Pluie pour couvrir les rayons. Des nuages noirs artificiels ne tardèrent pas à engloutir les rayons de photons et l’arène sombra dans la pénombre du mauvais temps. La guérison du légendaire noir se stoppa net. Le Necrozma darda ses yeux très étranges sur le lézard bleu et gris. Impardonnable. Cependant, le maître des secondes ne laissa pas de répit pour l’autre et lui déversa des coups violents. Cela dura pendant un moment avant que l’armure naturelle du Pokémon ne se brise pour les impacts. On décida alors de mettre fin au combat par abandon. Des’Godora ne l’emporta pas et ne gagna pas le respect des autres en devenant un Champion. Il ajouta le Dialga à sa liste des jalousies et repartit dans l’ombre, seul…

Deux années passèrent après l’échec cuisant. Le Celyz avait appris à mieux combattre et surtout, à utiliser la lumière des astres pour guérir. Le Soleil et la Lune étaient devenus ses sources de puissance. Des’Godora calqua même son style de combat sur Solgaleo et Lunala respectivement. Puis, n’ayant plus rien à faire avec ses congénères, il voulut noyer sa colère parmi les Bahors. Un peu de défoulement lui ferait le plus grand bien. Ramener des têtes de ces maudits Pokémon inférieurs pourrait également être une idée pour gagner plus de sympathie auprès des Celyz. Le grand monstre noir emprunta donc un rayon de téléportation pour descendre dans les lieux d’En Bas. Il atterrit dans le territoire désertique et malfamé d’Underworld. Le destin faisait bien les choses décidément.

Le prisme ambulant commença ses recherches. Il ne trouva personne à éventrer ou à écraser, dommage. Il fallait dire que les lieux étaient particulièrement vides avec ces paysages de l’enfer. Les arbres étaient dépourvus de feuillages, il n’y avait presque pas d’herbe… Toutefois, le légendaire en avait assez de chercher pour le moment. Un endroit au calme (c’était ironique tant il avait le choix) serait un bon moyen de se reposer. Des’Godora chercha donc cela et la nuit tomba. Il aperçut alors dans le ciel une lumière qui filait droit vers le sol. Intrigué, le psychique se déplaça jusque là-bas en lévitant. Il tomba sur une grotte et supposa que l’espèce d’étoile filante se trouverait ici. Le Necrozma pénétra donc les lieux et s’engouffra pour explorer un peu. Sa surprise fut totale lorsqu’il découvrit ce qu’il y avait au fond.

Des cristaux. Il y en avait vraiment beaucoup. Et surtout, ils brillaient, ils étaient magnifiques. C’était un trésor. Le Celyz s’approcha de l’un d’eux, ses yeux chatoyants comme les minerais, et il en toucha un avec sa main sombre et luisante. Le cristal émit alors un son pur et puissant qui entre en résonance avec celui du Pokémon. La créature recula d’un pas, surprise puis comprit quelque chose. Ces cristaux n’étaient pas ordinaires et il ne s’agissait pas non plus d’étoiles filantes. C’était encore mieux que cela, plus divin. C’était de l’énergie stellaire cristallisée ici, dans cette vulgaire grotte… Incroyable. L’énergie de son Père ingrat se trouvait là, près de lui. Une chance incroyable se présentait au Necrozma. Avec tout cela, il pourrait enfin vaincre le Champion et devenir le plus puissant des légendaires ! Avec cela, il aurait la force de faire partie du Conseil pour exterminer les Bahors. Avec cela… Son avenir se dessinait enfin.

Des’Godora entreprit donc d’en rapporter avec lui et d’en ingérer. Il ne savait pas vraiment comment s’y prendre à vrai dire. Est-ce que l’énergie stellaire pouvait être mangée sous cette forme, de la façon la plus naturelle ? Est-ce que c’était autrement ? Il n’en savait rien. De toute façon, le Pokémon en avait mal à la tête. Il était fatigué de ses recherches et se trouva un coin paisible pour passer la nuit, bercé par les rayons lunaires.
Mais à son réveil, le Celyz était loin de se doutait de ce qu’il allait arriver… Lorsque ses yeux multicolores s’ouvrirent, il découvrit un Pokémon à quelques mètres de lui. Un Bahor. Il savait qu’il s’agissait d’un Magirêve, ce qui ne présentait pas de danger réel pour une légende telle que lui. Pourtant, le spectre avait un rictus dérangeant sur le visage. Soudainement, cette femelle déclara quelque chose dans une langue inconnue et d’autres Pokémon sortirent de leur cachette pour encercler le prisme.

Le groupe ne s’arrêta pas en si bon chemin, et avant que le monstre noir ne puisse faire quelque chose, ils récitèrent des paroles étranges. Il s’agissait là de Pokémon ayant tous le type Spectre en commun… Des’Godora voulut se jeter sur la Magirêve pour mettre fin à ce spectacle ridicule mais il ne put bouger d’un seul centimètre. Des bruits de chaînes retentirent alors dans l’espace de la grotte et le Necrozma glissa un regard lentement vers ses mains imposantes. Autour de ses poignets, il y avait des anneaux en acier spectrale qui l’étreignaient. C’était également la même chose pour ses pattes postérieuses. En clair, le Pokémon était pris au piège par un sortilège puissant. Le spectre sorcière eut ensuite un grand sourire et s’approcha de sa victime.

« Oh, voilà un grand Celyz prit la patte dans le sac… Ce n’est pas bien de venir fouiner dans mes affaires. »

Elle caressa un cristal avant de retourner son attention sur le prisme vivant.

« Tu as dû être attiré par ces merveilles… Après tout, c’est votre énergie, celle qu’Arceus vous a donné. Je suis jalouse. Ces cristaux sont si beaux ! Ils offrent aussi une formidable dose de pouvoir quand on sait l’utiliser… Oh pour ma part, je me contente de les vendre et de les collectionner. Oui, je suis très matérialiste ahah. »


La mystérieuse Bahor n’en finissait pas avec ses explications. Des’Godora s’en fichait bien, il voulait juste sortir d’ici et lui mettre une bonne raclée. Mais les faits étaient là, le légendaire ne parvenait pas à briser ses chaînes. C’était trop étrange comme sensation, comme si son énergie était drainée par le chant macabre des spectres l’entourant. D’ailleurs, le Necrozma ne tarda pas à flancher et à se poser sur le sol. Ses yeux passaient de luisants à éteints et ainsi de suite.

« Je vois que mon plan fonctionne. J’ai attendu ce jour pendant longtemps tu sais, mon cher Celyz ! J’ai attendu qu’un idiot de légendaire pénètre ici pour l’emprisonner… Tu seras mon garde personnel pour ces trésors inestimables. Et inutile d’imaginer que tu pourras un jour quitter cette grotte. Ma malédiction collective est parfaite. »

Elle s’approcha de sa victime et plaça son visage juste devant celui prismatique de la légende.

« Ce stratagème drainera ton énergie jour après jour… Bien sûr, ce n’est pas assez puissant pour que tu en meures et tu récupéreras naturellement de tes forces. Ainsi, tu pourras toujours continuer à me servir mais tu seras incapable de briser ces chaînes de mon cru. Je suis très douée en matérialisation je dois dire. »

« Maudite Bahor, je vais te réduire en pièces… »

« Chuut, du calme cher Necrozma. Je sais que tu ne vas pas être très obéissant alors j’ai un scoop pour toi. Cette attaque Malédiction collective est si puissante que tu finira par devenir fou à force d’être ici, sous mon contrôle. Et comme tu es un Pokémon qui est capable de prendre plusieurs formes, je vais m’assurer que tu utilises ce pouvoir à bon escient… »

Comment ? De nouvelles formes, pour lui ? Il n’en avait jamais entendu parler et voilà qu’une pauvre Bahor lui apprenait cela ! Mais à bien y réfléchir, le légendaire n’avait jamais vu d’autre Necrozma… Les autres lui cachaient certainement la vérité depuis tout ce temps. Cette Magirêve en connaissait long sur les Celyz, elle était fin prête depuis un bon moment déjà… Pour que son plan se mette en œuvre, elle était prête à tout.

« Je pense que pendant tes heures de folies, si tu absorbes trop de lumière du Soleil ou de la Lune, cela devrait fonctionner. Ton armure de prisme se déverrouillera pour laisser apparaître la lumière que tu émettras… Ta lumière huhu. »

Sa lumière ? L’idée était plaisante… Si seulement elle n’avait pas lieu ici même, dans une prison de pierre.
Le Pokémon Spectre et sa troupe quittèrent ensuite les lieux, épuisés. Ils laissèrent pantois le fils du divin, curieux et énervé par la situation.

Il essaya ensuite jour après jour de passer outre la malédiction. Impossible. Il sentait ses forces partir, puis revenir après du repos… Et ainsi de suite. C’était affreux et Des’Godora se retrouvait seul à nouveau. Il contemplait les cristaux, la Lune, le Soleil et recevait la visite de la Magirêve de temps en temps. Si ce n’était pas elle, c’était un pauvre malheureux perdu ou en quête de richesse. Sitôt qu’un intrus faisait irruption, le monstre noir prismatique le tuait, s’il le pouvait. Il y eu très peu de rescapés pendant les huit années qui suivirent la mise en captivité du Celyz. Et quand il y en avait, ils avaient de trop mauvais souvenirs pour dévoiler quoi que ce soit… Une bête violente… Des crocs, des ailes. Des griffes. Personne n’arrivait à décrire parfaitement la situation. Tous étaient hantés par la présence du Necrozma maudit. Mais les expéditions continuaient. Certains Pokémon étaient envoyés par Tourmaline elle-même pour prendre des cristaux, à leurs risques et périls. D’autres venaient de leur gré pour faire fortune… Ou périr.

Des’Godora quant à lui devenait de plus en plus hors de lui. Ces folies passagères étaient de plus en plus fréquentes. Ses maux de crâne étaient insupportables. Il se tenait très souvent la tête de douleur, gémissant de désespoir. Et rien ne pouvait l’aider. En théorie. Le légendaire essayait de trouver à chacune des visites un candidat potentiel pour le libérer. Un candidat qui pourrait déjouer le piège de Tourmaline et le libérer de ses chaînes… Ainsi, le Necrozma pourrait prendre sa revanche sur Underworld. Sur tous les Bahors. Sur tous les Celyz qui l’ont renié. Sur le Soleil. Sur la Lune. Mais aussi, il pourrait enfin dévorer toute la lumière pour devenir un monstre d’une puissance incroyable…

Depuis, il attend, avec patience.

Un jour, le dévoreur de lumière brisera ses chaînes et de ses crocs, il arrachera l’espoir de tous.

Derrière l'écran

Âge : Si vous saviez
Pseudo(s) : Astrallia, Doctor, Idenn, Link
Code du règlement : I DEVOUR YOUR LIGHTS AND SHADOWS
Comment nous as-tu découvert ? : J’ai mangé le soleil et j’ai popé
Commentaires, questions : Je vous avoue que la fiche n’est pas à la hauteur du personnage. Comme Necrozma est capable d’avoir plusieurs formes, promis, je vais faire attention. Et aussi j’achèterai les gemmes quand il y aura la boutique

Code par Heaven sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 14
Date d'inscription : 10/10/2017
Who am i !

Feuille de personnage
Infos:

"Every Light Comes With Its Own Shadow... I Am BOTH"

MessageSujet: Re: "Every Light Comes With Its Own Shadow... I Am BOTH" Ven 10 Nov - 0:37
WOOAH ! J'ai bien envie de venir le libérer, mais rien ne me dit qu'il ne tentera pas de me tuer par la suite :/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 3
Date d'inscription : 10/11/2017
Who am i !

"Every Light Comes With Its Own Shadow... I Am BOTH"

MessageSujet: Re: "Every Light Comes With Its Own Shadow... I Am BOTH" Ven 10 Nov - 0:43
Je préfère offrir l'opportunité à un Bahor totalement innocent. :3

Jouer ce bad guy ne sera pas simple, tant par la complexité du Pokémon que parce qu'il est captif dans un lieu précis.

Mais j'ai hâte et puis Necrozma c'est love.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 10/10/2017
Age : 22
Who am i !

Feuille de personnage
Infos:

"Every Light Comes With Its Own Shadow... I Am BOTH"

MessageSujet: Re: "Every Light Comes With Its Own Shadow... I Am BOTH" Ven 10 Nov - 1:41
Comme Necrozma est capable d’avoir plusieurs formes, promis, je vais faire attention.

Si tu savais ma chère, mais si tu savais XD (réponse mi-novembre ~).

Ce personnage est tout trouvé pour faire pop un événement de grande ampleur sur le forum ! Y'a moyen à ce que ce soit fun. Bon, même si ça à l'air grave compliquer sa maman pour tenter quoique ce soit avec lui, on va bien trouver un moyen de le libérer (et d'envoyer Tourmaline en enfer).

La fiche est franchement bien, il n'y a pas besoin d'en révéler plus pour le moment à mon humble avis.

Par les pouvoirs qui ne me sont absolument pas conféré, vous êtes validé, dévoreur d'éclat !
Let's NomNom some crisaltzzzz.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 29
Date d'inscription : 24/10/2017
Age : 16
Localisation : Quelque part
Who am i !

Feuille de personnage
Infos:

"Every Light Comes With Its Own Shadow... I Am BOTH"

MessageSujet: Re: "Every Light Comes With Its Own Shadow... I Am BOTH" Ven 10 Nov - 7:21
Yo le vieu caillou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 3
Date d'inscription : 10/11/2017
Who am i !

"Every Light Comes With Its Own Shadow... I Am BOTH"

MessageSujet: Re: "Every Light Comes With Its Own Shadow... I Am BOTH" Ven 10 Nov - 12:15
Merci !

Oh aucun soucis, je suis au courant héhé... Je voulaus faire Necrozma sur After mais je n'en ai pas eu l'occasion. Avec ce que j'ai appris hier, j'étais motivée à nouveau pour jouer mon prisme préféré !

Autant vous dire que ce sera terrible mouahaha.
Pour l'évent, justement, j'y pensais ! ;)

Pour le moment je vais essayer de jouer Des' tranquillement en captif. Qui l'ose, vient !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 16
Date d'inscription : 09/10/2017
Age : 16
Localisation : Près de son protégé.
Who am i !

Feuille de personnage
Infos:

"Every Light Comes With Its Own Shadow... I Am BOTH"

MessageSujet: Re: "Every Light Comes With Its Own Shadow... I Am BOTH" Sam 11 Nov - 14:11
Waouh gros Négroz, t'es vachement cul.

Bon bah j'ai rien de plus à dire lol.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 9
Date d'inscription : 05/11/2017
Who am i !

Feuille de personnage
Infos:

"Every Light Comes With Its Own Shadow... I Am BOTH"

MessageSujet: Re: "Every Light Comes With Its Own Shadow... I Am BOTH" Dim 12 Nov - 12:10
Un camarade que j'aurais plaisir à rencontrer, si il ne représentait pas une telle menace ahah !

Au plaisir cependant de suivre tes aventures et en espérant que tu mènes la vie dure à ces Bahors !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who am i !

"Every Light Comes With Its Own Shadow... I Am BOTH"

MessageSujet: Re: "Every Light Comes With Its Own Shadow... I Am BOTH"
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Castlevania : Lords of Shadow (PS3, XBOX 360)
» Vickers Light Tank Mk.VI - 1st Armoured Division B.E.F. 1940
» ORCA F3J (F3B light au vu de la rigidité)
» [McFadyen, Cody] Shadow man
» Cruzcampo Light

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stellaris Majores :: Le Ciel Étoilé :: Les Étoiles :: Les étoiles brillantes-