Stellaris Majores
Bienvenue sur SM !

Petite étoile, ne vas pas plus loin, ta place est ici parmi nous ~



 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Pas d'idées pour votre personnage ? Inspirez-vous de la galerie: http://pokemon-stellaris.forumactif.com/t81-galerie-d-avatar-pour-vos-personnages

avatar
Messages : 86
Points Stellaire : 62
Date d'inscription : 24/10/2017
Age : 16
Localisation : Dans le jardin de son château
Who am i !

Feuille de personnage
Infos:

Deus... VULT !

MessageSujet: Deus... VULT ! Ven 5 Jan - 23:02

Deus Von Kray


Age : 65 mentalement, plus de 1000 physiquement
Genre :
Clan actuel : MontGlakos
Métier : Dirigeant de la lumière Itsvaanienne et artiste
Orientation sexuelle : asexuel
Talent : Poing de fer
Surnom(s) : Grand-Père; L’annonciateur du Chaos; Le colosse des montagnes...
Physique
Espèce: Golemastoc

Couleurs: normales

Taille & Masse: 3m50 de haut pour environ 400 kg

Armes, équipements: Énorme épée de 3,50 mètre de haut du nom de Briseuse de Dieux ainsi que d’une épaisse armure complète en acier (présentes uniquement lors de l'utilisation du don)

Vêtements: Rien sauf parfois une cape à capuchon de voyageur pour rester incognito

En plus: Marque au fer rouge au niveau de la nuque représentant les huits flèches du chaos avec au centre une couronne. Dû à l'âge de son corps, celui ci est plus craqueler que les autres golemastocs

Don: Equipement chaotique : Le pokémon fait apparaître dans un flash lumineux une immense épée ainsi qu’une armure rutilante (les parties pouvant être invoqué séparément). Ces équipements ont les particularités :
D’être pour le pokémon aussi léger qu’une plume de roussignol, mais pourtant extrêmement lourds pour tout autre personne.
D’être d’une solidité à toutes épreuves.
De renforcer les capacités physiques du pokémon
De pouvoir être rappelé vers le propriétaire en ligne droite.
Mais suite à la malédiction, au fur et à mesure de l’utilisation de l’équipement :
Celui-ci semble devenir liquide et prendre une couleur violette et très collante.
L’épée fond et le liquide résultant remonte sur le bras du pokémon rejoignant l’armure et créant un long tentacule souple, rétractable et collant.
Des tentacules plus fins poussent partout sur le corps du pokémon et battent l’air aux alentours.
Des dents ainsi que des yeux apparaissent sur le corps du pokémon.
Et pour finir des minuscules tentacules percent lentement le corps du pokémon provoquant de terribles douleurs et buvant sa force vitale jusqu’à la mort.
Plus les étapes citées avancent et plus il devient difficile de savoir si la personne en train de combattre est le pokémon ou bien la chose puisque les attaques se font plus bestiales.
Afin d'inverser le processus, l’équipement doit pouvoir se nourrir d’énergie stellaire, pour cela celui-ci doit toucher l’épée ou l’armure dans les premières phases et être bue par les tentacules dans les dernières phases.
Le moyen le plus facile de se nourrir est par le sang des Celyzs que l’équipement absorbe telle une éponge.
Deus a d’ailleurs à cause de sa malédiction une forme de légère détection d’énergie stellaire, lui permettant de repérer des sources propres à “l’odeur”.

Caractère
PATERNEL : Dans toute famille il y a un père et dans la lumière Itsvaanienne Deus est ce symbole. Traitant tous ces membres comme ses propres enfants, les appelants fils et filles, les guidant et les conseillant tout comme les punissant lorsqu’ils fautent. Et pour tout père rien n’est plus important que la famille et personne ne touchera à la sienne sans en subir les conséquences.

CALME : De son long sommeille, il tira le plaisir d’attendre et de ressentir la vie autour de lui. S'arrêtant souvent pour admirer la vie organique pendant de longs moments au point d’avoir souvent des oiseaux venus faire leurs nids entre deux interstices de sa roche. Il ne hausse jamais le ton de plus de quelques décibels, gardant un ton neutre en parlant à ces enfants tout comme en exécutant quelqu’un.

HONNEUR : Possédant son propre sens de l’honneur, il ne tuera presque jamais, préférant épargner la vie de sa victime pour qu’elle lui revienne plus forte et ayant envie de vengeance. Les exceptions à cette règle sont souvent les cibles dangereuses pour la famille, mais aussi dont la mort sert leurs intérêts. Il ne se battra en dehors de ces missions que si un pokémon l’attaque ouvertement.

IMMUABLE : La cause est tout et restera tout, trop de pokémons sont morts pour celle-ci et contre celle-ci, l’abandon ne serait que trahison envers leurs âmes tomber et n’est pas envisageable. Tout être se mettant en travers de ce chemin doit se soumettre ou disparaître.

IMPARTIAL : Dans toutes les sociétés il y a des règles afin d'empêcher celle-ci d’imploser, la règle est d’autant plus vrai entre les drastiques différences de caractère des membres de la famille. Tel est donc son rôle de garde ensemble les pièces de cette famille pour qu’elle ne parte pas en morceaux. Se montrant intransigeant sur les règles établies et les faisant respecter d’une poigne de fer.

TACTICIEN : Pour gagner une guerre il faut savoir ce que fera l’ennemie avant que lui-même ne le sache. Pour diriger des opérations de grande envergure tout doit être préparé afin de parer à toute éventualité, car la moindre erreur peut entraîner la mort de toute la famille et cela ne peut être envisagé.

SANS PITIÉ : Peu sont les personnes le mettant en rage, car aucun n’a à ce jour survécu.



Histoire
Le soleil brillait fort aujourd’hui dans les montagnes de MontGlakos, une sacrée veine pour tous les pokémons de la région qui avaient subi une période de tempête très rude.
Pour les oiseaux les plus attentifs, l’on pouvait voir durant ces périodes de beau temps sur une haute montagne fort escarpée le château des Von Krays, l’une des plus puissantes familles de sang bleu de la région.
Le château, taillé à même le flanc de la montagne était immense. Des balcons accrochaient aux tours surplombaient la vallée tout en étant invisible depuis celle-ci. Un très léger chemin se distinguer aussi, permettant d'accéder au château, mais celui-ci était visiblement presque impraticable pour ceux ne connaissant pas les périls se cachant derrière chaque détour tels les gouffres ou les affaissements de terrains.
Mais personne n’aurait pu remarquer les traces de pas partant du château pour se diriger vers une des seules zones pouvant être qualifiée de sûr de la montagne : Le champ de neige des Von Krays.
A première vue ce n’était qu’un simple petit carré de seulement quelques centaines de mètres, mais dans une région des plus montagneuse le moindre mètre carré de sol plat vaut mille et une richesse.

Au milieu de ce champ de neige se trouvait assis une statue… non, un pokémon. Un Gringolem pour être plus précis, et pas n’importe lequel ! Deus Von Kray, fils unique et futur héritier du trône de son père.
Le gamin, déjà fort grand pour ses 6 ans était en plein milieu de son activité favorite : le Golem de neige. Le champ en était d’ailleurs rempli ! Certains forts laids, mais d’autres bien plus travaillés étaient disposés çà et là, le froid constant les empêchant de fondre.

Mais soudainement, l’un des puissants golems de neiges se vit décapiter, notre héros se tourna vers le lieu du meurtre pour découvrir de ces yeux une minuscule Célébie essayant tant bien que mal de remettre la tête en place, pour finalement la détruire d’autant plus. Deus fonda en larmes et de tristesse lança une énorme boule de neige qui fit mouche. La Célébie répliqua de suite en lançant une autre boule de neige sur le golem, celle-ci en entraîna une autre, puis une autre et encore une autre…
Les deux enfants finirent par s’écrouler de fatigue suite à cette épique bataille pour finalement commencer à discuter de tout et de rien. Ils trouvèrent d’ailleurs très vite un point commun : en effet, ils étaient tous deux en train de fuir leurs destinés héréditaires, Deus son trône et Zyxta (car tel était son nom) son rôle de futur légendaire. Les deux compères discutèrent jusqu’à ce que les étoiles finissent par éclaircir le ciel, Zyxta dû finalement quitter les lieux, car la guerre était un art très présent chez la famille guerrière Von Kray et les parents allaient très rapidement venir chercher leurs enfants.
Mais celle-ci promit en même temps que Deus de ce revoir dans un futur proche.
Et c’est ce qu’ils firent, de nombreuses fois, au point que la visite de la Célébie était devenue une habitude pour le jeune Gringolem.

Personne n’aurait jamais pensé que la rencontre de ces deux êtres scella le destin de milliards de vies.

Plus d’une dizaine d’années passa, des années rythmées par les visites fréquentes de la Célébie et les ennuyeux entraînements que faisait subir le père de Deus à ce dernier, tandis que la mère lui apprenait les codes de la noblesse ainsi que les astuces économiques qui ont permis aux Von Kray d'amasser l’une des plus grandes richesses de tout le pays.
Mais un jour, les valeureux parents finirent par mourir presque en même temps, le père ayant contracté différentes maladies suite à ces blessures de champ de bataille et la mère quant à elle, mourut d’un train de vie trop opulent.
Deus alors âgé à peine de 18 ans du reprendre le flambeau de ses parents, heureusement son amie Zyxta était là pour l’aider dans sa tâche, car bien qu'elle ne possède aucune connaissance en gestion, elle l’aidait énormément sur le plan du moral. Très vite Deus se lassa de cette vie trop “remplie”, les affaires lui prenant tout son temps libre. Il négligea de plus en plus ces obligations, faisant à la place des golems de neiges. Les employés de maison quittèrent rapidement le château, laissant Deus seul, dans un château encore plus lugubre et isolé qu’auparavant.

De nombreuses autres années passèrent tout comme la guerre, le château par manque d’entretien commençait lentement à perdre de son éclat, la nature commençant lentement à reprendre ces droits sur le lieu. En effet, la mousse commençait à se glisser entre les pierres et la poussière s’accumulait dans les couloirs vides du château. Celui-ci devint même très vite un simple souvenir pour le bas-peuple, commençant même à raconter des légendes sur ce lieu habité par un énorme monstre.
Le dis monstre n’était en réalité que Deus ayant évolué au cours des années en un Golemastoc d’une taille pouvant défier les grands légendaires.
Il réalisa durant sa solitude de nombreux golems de Neiges et réussit à en faire de véritables oeuvres d’art.
Seul Zyxta venait troubler le silence qui régnait dans ces lieux, rendant visite au Golemastoc presque chaque jour maintenant que la guerre était finie.
Les discussions et leurs activités avaient fort évolué au cours des années, allant de l’art du bonhomme de neige ainsi qu'à l’entraînement au combat. Deus avait d’ailleurs suite à la guerre reçue comme tous les autres Bahors un don le caractérisent, il découvrit qu’il était maintenant capable d’invoquer une puissante armure ainsi qu’une longue et épaisse épée qui pourtant semblait être aussi légère qu’une plume de Poichigeon.
Ils passaient ainsi des heures à discuter et de longs moments à se battre, la Célébie était très agile, mais souvent Deus devait arrêter sa lame in extremis afin de ne pas sévèrement amocher le pokémon.

Un jour, lors de l’une de leurs discussions embrumées par le jus de baie Pécha fermenté portant sur comment réussir à améliorer leurs mondes, ils commencèrent tous deux à délirer sur le fait que cette guerre bien qu’ayant entraîné des morts, n’avait à la fin que renforcer les survivants. Les Celyz eurent l’énergie stellaire et d’après Zyxta avaient récemment bâti une imposante citée au-dessus des nuages, tandis que les Bahors eurent leurs dons.
Leurs pensées commencèrent même à se diriger vers un point plus précis, à aucun autre moment dans l’histoire la race des pokémons n’avaient autant progressé que durant la guerre ! Après tous, pour chaque arme que l’on crée, rapidement des défenses contre ces armes sont elles aussi bâtie, créant ainsi l’évolution de l’espèce !
Et de fil en aiguilles, les deux compères en arrivèrent en une solution commune, seul le désordre, la guerre et le chaos pouvaient réussir à rendre les pokémons puissants. Et que pour chaque goutte de sang qui coulera, cela sera l’équivalent d’une pierre posé sur le monument de l’évolution.
Mais un problème de taille se posa : Ils n’étaient que 2. Comment peut t’on faire bouger le monde avec seulement deux personnes ?
Rapidement, ils leur parurent évidents qu’ils leurs fallaient des frères d’armes, mais certainement pas un grand nombre ! Une population trop importante de personnes possédant de tels idéaux ne seraient compris, et des répressions se feront certainement très vite ressentir. Non, il fallait une équipe réduite, une équipe constituée des meilleurs dans leurs domaines où chacun aurait une tâche bien précise. Un clan agissant dans l’ombre pour un bien que les autres ne peuvent comprendre. Une lumière jaillissant des ténèbres. La lumière Itsvaanienne.

Durant de nombreuses années Deus et Zyxta se lancèrent à la quête de ces puissants compagnons, Deus se chargeant de fouiller le territoire des Bahors tandis que Zyxta espionnait les Celyzs. Les recherches furent longues et fastidieuses, fonctionnant sur le bouche-à-oreille de tel ou tel pokémon se démarquant.
Mais au final, après près de 20 ans de recherches intensives, 8 pokemons furent trouvés. Venant de tous horizons, Celyzs comme Bahors; nobles comme pauvres, meurtriers comme citoyens. Ils furent tous nommés généraux, portant chacun la marque les liants tous au groupe.
Chacun avait rejoint la lumière Itsvaanienne pour différentes raisons telles que la gloire, l’envie de sang ou peut-être simplement avoir un toit au-dessus de la tête.
Une anecdote intéressante étant que lors d’un repas avec les quelques généraux déjà rassemblés, l’un d’eux appela pour rire ou par mégarde Deus : “père”. Celui-ci trouva ça très drôle et appela tout le reste du repas ces généraux “fils” et “filles”. Etrangement, il continua ainsi depuis ce jour, qualifiant aussi le groupe de “famille”. Certains continuèrent à l'appeler père, tandis que d’autres ne l'appelait que par son nom.

Maintenant que ce groupe était réunis, il fallait réussir à trouver un moyen de sortir le monde de ce pâle semblant de “paix”. Ils pratiquèrent de très nombreuses missions dans le but d’échauffer les esprits. Vole de matériels, sabotages, disparitions étranges voire meurtres tout en laissant à chaque fois d’étranges traces accusant Bahors et Celyzs étaient leurs quotidiens.
Lorsque le jour fut enfin venue embrase la poudre dispersée durant ses nombreuses années, une terrible machination se mit en place. Deus refusa longtemps le plan que lui avait proposé Zyxta, mais qui était pourtant le meilleur à leurs dispositions et Deus fut forcé d’accepter.
Le jour qu’une infinité de pokémons maudirent par la suite arriva. Deus descendit de sa montagne vers la ville de Glagla, le poing aussi serré et ferme que son coeur.
Arrive sur la place du village Deus appela toute la population, de sa voix forte comme la pierre, il prononça ces mots se trouvant dans les pires livres d’histoire tandis que la foule se rassemblait autour de lui :

“Mes frères, mes soeurs. Depuis des générations, nous fidèles serviteurs d’Arceus, nous survivons, nous nous battons, nous souffrons et mourrons pour survivre.
Depuis des millénaires, nous, Bahors survivons seulement par notre volonté, notre bravoure et notre courage.
Mais en ces terres existent un peuple, ayant reçu tout ce qu’ils désirent, un peuple ne manquant de rien ! Un peuple ne vivant que dans la luxure de leur vie et ose nous prendre pour des paysans, eux qui n’ont jamais eux de la sueur couler de leurs fronts suite à un travail accompli.
Ces chiens de Celyzs, ces êtres à qui Arceus à tout donner, ces pourceaux qui du haut de leurs pouvoirs non mérités, nous contemple comme de la vermine et des bêtes.
Ces enfants gâtés qui proclament haut et fort être ici pour réguler le monde, être nos supérieurs, à nous mes frères et soeurs !
Mais s’ils étaient si puissants, s’ils étaient si importants pour notre monde ! Alors leurs morts devraient faire s’écrouler la voûte céleste sur nos terres n'est ce pas ?”

Tandis que la foule commençait lentement, au fur et à mesure que Deus avancer avec son discours. Celui-ci ouvrit sa main fermée auparavant et jeta le contenue sur le sol en face de lui : Zyxta
Deus la regarda quelques instants, elle n’avait presque pas changé depuis toutes ces années. Elle paraissait si jeune.
Zyxta, fit mine de tenter de se relever péniblement, mais Deus invoqua instantanément son épée et la maintena à quelques centimètres du coup de la Célébie.

“Qu’en pensez-vous mes frères ? Qu’en pensez-vous mes soeurs ? La mort de cette pourriture entraînera notre fin selon vous ? De son sang jaillira un démon qui anéantira toutes nos vies ?”
Il la saisit avec une rapidité incroyable et commença à la serrer dans son poing lui arrachant des cris de douleur alors que la foule s’embrassait, commençant à vociférer de terribles injures à l’intention de la condamnée.

“Où est donc cette fameuse force ?! Où est donc cette puissance que votre “père” vous a offerte ?! Anéantis nous ! Massacre nous tous avec ta divine puissance !”

Il monta lentement son épée vers elle, plaçant la lame brillante contre sa gorge. La foule était au bord de l’implosion, hurlant un verdict s’étendant à tous les faux dieux.

“Voyons voir si votre sang est si différent du nôtre.”

Et d’un geste ample, il trancha la gorge de son amie, échangeant une dernière fois un regard, tandis que la vie quitter ces yeux.
Le sang s’écoula de la plaie, coulant sur le sol ainsi que sur la lame du Golemastoc. Un sang rouge vif.
Tenant toujours le nouveau cadavre dans sa main, il le présenta à la foule qui l’acclamait et de sa voix forte il cria ces derniers mots :

“ Regarder son sang ! Un sang comme le nôtre mes frères et soeurs ! Où est cette servitude que nous leurs devons ?! Ils ne sont rien de plus que des pokémons eux aussi !
Il est temps de rendre à ces terres leurs propriétaires légitimes ! De montrer à ces… faux dieux qui sont les vrais maîtres de ce monde !

La foule explosa, hurlant aux armes ! Proclamant la mort sur tous les Celyzs.
Tandis que des leaders commencèrent à apparaître afin d’utiliser la rage populaire pour organiser rapidement une attaque contre les Celyzs et répandre le chant de la guerre aux autres territoires, Deus observa la scène quelques instants, souriant légèrement face au chaos.
La foule était lancée, plus personne ne faisait attention à lui, le plan avait marché.
Il se retourna, tenant délicatement son amie dans sa main, marchant d’un pas funèbre vers sa demeure.

En passant le seuil de la porte, les généraux se tournèrent vers lui, mais ne dirent aucun mot. Suivant lentement Deus dans sa procession.
Celui-ci avança jusqu’à arriver au champ de neige et toujours sans dire aucun mot, de sa main libre il ramassa une poignée de neige. Pour finalement place doucement le corps sans vie de son amie dans la fosse et la recouvrir d’une légère couche de neige.
Longtemps, il resta là sans bouger, telle une statue. Ces généraux eux avaient fini par partir afin de continuer à nourrir la vague anti-Celyz.
Puis, il se réanima en un instant, récupérant de çà et là des tonnes de neiges. Il passa encore des jours sur la tombe de son amie, et ne la quitta qu’après avoir laissé une immense statue la représentante assise sur une tête de Golem de neige, les détails étant tels que l’on pourrait croire que la statue allait finir par se lever et battre de ces ailes gelées pour s’envoler vers le ciel.
Au pied de la statue, une petite pierre était gravée d’une dernière épitaphe :

“A toi à qui j’aurais tellement aimé dire une chose.”

De retour dans la salle principale du château, Deus s'asseya sur son immense trône d’obsidienne afin de se reposer et de réfléchir.
Mais soudainement, les immenses portes en pierres de l’entrée furent brutalement ouvertes et un vent chaud et froid à la fois s’engouffra par l’ouverture. Deus sortit de ces pensées scruta l’entrée à la recherche d’une potentielle attaque.
Le vent continuant à souffler de la poussière commença à tourbillonner sur le seuil, tournant dans une valse incessante de plus en plus rapide, puis Deus pensa même rêver quelques instants, mais une silhouette commença à se dessiner à travers la poussière qui était devenue brillante comme l’or : Une silhouette visiblement équine, portant une protubérance sur le dos en forme de roue.
Deus savait qui il était, tous les pokémons le connaissaient : Arceus
Une voix forte et claire emplit l’air, semblant venir de toutes les directions à la fois.

“Deus, tu as péché.”

Le Golem se leva de son trône et d’une voix qui se voulait fort elle aussi

“Je n’ai fait que mon devoir.”

“Silence.”

La silhouette dorée frappa du sabot sur le sol ce qui sembla provoquer un coup de tonnerre, une onde de choc toucha Deus de plein fouet qui le projeta de nouveau sur son trône. Deus voulut bouger, il ne put. Il voulut parler, il ne put.

“Deus, tu as péché, tu as brisé l’équilibre entre vos peuples. Un équilibre pour lequel “Il” a tant souffert. Tu as brisé l’avertissement qu’ ”Il” a posé et mené le monde une nouvelle fois sur le chantier de la destruction. De ta faute, des milliers d’âmes tomberont dans l’oubli. Et pour ton acte infâme “Il” est ici pour porter son saint jugement sur ton âme souillée.”
La silhouette se mit aussitôt à galoper à une vitesse extrême vers là où se trouver Deus, qui inconsciemment leva sa main et matérialise son épée en position de garde ainsi que l’entièreté de son armure pour se protéger.
Mais au moment où la silhouette était sur le point de rencontrer la froide lame, toute la poussière explosa dans une lumière d’or, mais qui se transforma en une poussière aussi noire que le goudron, tandis que cette pellicule de poussière enveloppa Deus la voix repris.

“Pour avoir fait couler le sang de sa fille avec cette lame, “Il” te condamne à porter en toi l’une des pires horreurs de la nature. Maudissant ainsi ton don par de l’énergie stellaire corrompue par les ténèbres. Te promettant ainsi une mort digne du monstre que tu es, chaque fois que tu oseras brandir ces armes maudites. Tel est son jugement et que sa volonté soit faite.”

Et le silence revint.
Deus se releva difficilement, avec un terrible mal de crâne ainsi que des nausées. Il observa difficilement son épée ainsi que son armure, mais rien n’avait changé. Tout était resté de même. Tout sauf une étrange envie indescriptible semblant venir de ces armes elles-mêmes.
Après les avoir fait disparaître, il boita jusqu’à son trône et attendit quelques heures de plus. Ces généraux finirent par rentrer au château, Deus les fixa quelques instants et fit signe au Rondoudou qui s'approcha de lui.

“Il est temps.”

Le rondoudou acquiesça et les généraux en entendant cette phrase vinrent s’installer à leurs trônes respectifs avec le visage dur.
La deuxième partie du plan se mit en place, en effet suite aux actions de Deus, les légendaires allers certainement le pourchasser afin d’obtenir sa tête et il ne pourrait donc plus sortir de son château jusqu’à la fin de ces jours. Afin de pallier ce problème, il se décida grâce à l’aide de son général à se plonger dans un profond sommeil afin de pouvoir se faire oublier du monde.
Avant que le Rondoudou ne l’envoie dans ce long voyage grâce à son don, il rappela bien à ces généraux de trouver et de former leurs remplaçants au cours des siècles afin que la famille continue d’exister même suite à sa disparition.
Puis dans un ultime adieu à ces enfants, Deus fut plongé dans un sommeil sans rêve, se figeant sur son immense trône et l’énergie brillant de ces fissures s'éteignant.

Deus perdit rapidement la notion du temps, ne voyant plus que ces songes vides. Errant dans ces souvenirs, revoyant en boucles toutes les années de sa vie : ses premiers Golem de neige, la rencontre avec Zyxta tout comme sa mort.
Mais de temps à autre Deus eut l’impression d’entendre des voix venues des tréfonds de son esprit, des voix lui demandant conseil, voulant acquérir sa bénédiction pour diverses choses telles qu’un mariage ou encore une naissance. Des voix qu’ils ne reconnaissaient pas et qui au fur et à mesure du temps disparaissaient, laissant la place à des nouvelles.

Et puis un jour, alors que Deus attendait dans le vide, il aperçut un flash au loin et s’y dirigea.
Deus ouvrit lentement ses yeux, tandis qu’autour de lui, sur les trônes de ces généraux se trouvaient des pokémons qu’ils ne connaissaient pas et qui le fixaient avec des yeux abasourdis et la bouche pleine d’aliments.
Tous se levèrent en choeur et Deus les observa un moment, puis se leva lui aussi dans de terribles craquements de pierres pour se diriger vers les immenses portes de l’entrée suivie de près par ces inconnues qui ne dirent mot. Il ouvrit les portes et approcha du bord de la falaise pour observer l’horizon. Il pouvait voir une très grande ville se trouvant à la place du village de Glagla qu’il connaissait.
Puis dans un souffle, il dit :

“Mes enfants, notre famille est de nouveaux réunis.”

Derrière l'écran

ge : 16 ans
Pseudo(s) : Cinério
Code du règlement :All good mister !
Comment nous as-tu découvert ? : j’ai mon Cubone qui répand déjà le gwak
Commentaires, questions : Écrire ici

Code par Heaven sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 25
Points Stellaire : 50
Date d'inscription : 25/10/2017
Age : 16
Localisation : Siège du Panthéon.
Who am i !

Feuille de personnage
Infos:

Deus... VULT !

MessageSujet: Re: Deus... VULT ! Sam 6 Jan - 14:46
R-bienvenue à toi Deus !

Franchement, j'ai adoré l'histoire, c'était vraiment intense et super intéressant et ton personnage doit être franchement sympa à jouer :D Limite j'ai envie de créer un nouveau compte pour faire un adepte de Deus XD (mais j'ai déjà d'autres projets prévus x3)

Donc normalement à part l'histoire du don qu'il faut revoir, tout est good !

Donc tu seras validé d'ici très prochainement, ainsi tu pourras aller casser du Celyz en toute sérénité !

PS : Quelle date pour notre combat de catch ? XD
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 169
Points Stellaire : 192
Date d'inscription : 08/10/2017
Localisation : Partout et nulle part
Dieu
Who am i !

Feuille de personnage
Infos:

Deus... VULT !

MessageSujet: Re: Deus... VULT ! Sam 6 Jan - 17:20
Bonjour cher enfant,

Je me souviens de toi... Que ta malédictione fasse souffrir
... Mais profites bien du Rp sur Stellaris !

Fiche superbe.
Pour moi le problème de don est terminé, tu es donc validé !

A bientôt, étoile vile...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Who am i !

Deus... VULT !

MessageSujet: Re: Deus... VULT !
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» wayland games.co.uk
» "FIREFORGE GAMES" ou comment suivre ce fabricant...
» Deus ex machina
» Deus Sive Natura
» [360/PS3/PC] Deus Ex 3 : Human Revolution

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stellaris Majores :: Le Ciel Étoilé :: Les Étoiles :: Les étoiles brillantes-